En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
L'ex-ministre Laurent Wauquiez a évoqué samedi les anciennes condamnations des deux prétendants au poste de premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis et Harlem Désir, rappelant que François Hollande s'était engagé à ne pas avoir dans son entour
Mystère mystère
Condamnations de Cambadélis ou Désir : le PS bénéficie-t-il d'un régime d'exception au sein de la "République exemplaire" ?
Publié le 11 septembre 2012
Harlem Désir et Jean-Christophe Cambadélis ont chacun un passé judiciaire remontant à des affaires anciennes. Le premier a écopé en 1998 de 18 mois de prison avec sursis pour "recel d'abus de confiance". Le second a été condamné à deux reprises dans des affaires d'emplois fictifs (5 mois de sursis en 2000 et 6 mois de sursis en 2006).
Benjamin Dormann a été journaliste dans la presse financière et trésorier d'un parti politique. Depuis 18 ans, il est associé d'un cabinet de consultants indépendants, spécialisé en gestion de risques et en crédit aux entreprises. Il est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Dormann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Dormann a été journaliste dans la presse financière et trésorier d'un parti politique. Depuis 18 ans, il est associé d'un cabinet de consultants indépendants, spécialisé en gestion de risques et en crédit aux entreprises. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Harlem Désir et Jean-Christophe Cambadélis ont chacun un passé judiciaire remontant à des affaires anciennes. Le premier a écopé en 1998 de 18 mois de prison avec sursis pour "recel d'abus de confiance". Le second a été condamné à deux reprises dans des affaires d'emplois fictifs (5 mois de sursis en 2000 et 6 mois de sursis en 2006).

La veille de la décision par Martine du nom du nouveau Premier secrétaire du PS, au terme d’un processus d’une transparence qui est une nouvelle honte pour les militants et sympathisants du PS, la presse semble se réveiller sur le lourd passé judiciaire des deux candidats finalistes (pourquoi eux deux finalistes, et pas les autres ? "le fait de la princesse") Du Monde à Ouest-France, on voit enfin apparaitre ces nécessaires piqûres de rappel, quelques heures avant que l’intéressée veuille bien qui du Bourbon ou de l’Orléanais socialiste héritera de sa couronne.

Et oui, Harlem Désir, Premier secrétaire par intérim pendant les primaires de la présidentielle, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis pour avoir perçu de l’argent indument par la biais d’un emploi fictif, sans parler de l’amnistie fiscale dont le fit bénéficier François Mitterrand en le dispensant de régler des dizaines de milliers de francs de PV de stationnement, dressés par de naïfs fonctionnaires de police ayant omis une règle de base du pouvoir socialiste "touche pas à mes potes".  

De son côté, Jean-Christophe Cambadélis fut pour sa part condamné une première fois à cinq mois de prison avec sursis pour recel d’abus de biens sociaux, puis une seconde fois, dans une autre affaire, à six mois de prison avec sursis pour recel d’abus de confiance. Des délits commis "tout à fait secondaires et tout à fait privésdes faits assez minimes" selon l’intéressé lui-même. Voilà qui en dit long sur le curseur de sa morale individuelle et la tranquillité que lui laisse l’absence de peines d’inéligibilité prononcées à cette occasion en France.

Mais quel journal a soulevé ce problème d’honnêteté quand Harlem Désir a remplacé Martine Aubry une première fois par intérim à la tête du PS ? Quel journal, à part Médiapart, a publié le document sur les multiples tricheries du vote ayant entaché l’élection de Martine Aubry à la tête du PS en 2008, qui devrait discréditer complètement le processus de désignation en cours ? Qui a enquêté sur ce que Camba, principal "lieutenant" de Dominique Strauss-Kahn, savait da la vraie personnalité de son candidat, dont il disait "lucidement" huit jours avant l’arrestation de ce dernier à New-York : "DSK a un rapport laïc avec l'argent", avant de commenter quelques jours plus tard : "Nous ne pouvons pas croire à sa culpabilité. Il sera bientôt au milieu de nous". Comme il se doit, tous ces sujets ont été soigneusement passés sous silence ces dernières années. Il est vrai que la grande majorité des journalistes avait avant tout en tête de ne pas faire d’ombre au candidat du PS qui les débarrasserait enfin de Sarkozy à la prochaine présidentielle.

En attendant, rappelons pour mémoire que, lors du congrès de Reims eu 2008 durant lequel Martine Aubry accéda au poste de Premier secrétaire, Harlem Désir avait soutenu au premier tour la motion Delanoë-Hollande, tandis que Cambadélis avait sagement rejoint la motion Aubry, et non pas celle d’Hollande dont il avait pourtant affirmé auparavant : "DSK c’est François Hollande en mieux… Il est sur la même ligne que DSK, il porte le même projet". La preuve que les projets passent bien après les inimitiés et les rapports de force au sein du parti, à la grande désolation de bien des militants.

Face à ce panier de crabes en pleine ébullition, il ne reste à ces militants désabusés et non consultés qu’à attendre sagement de voir apparaitre la fumée rose. Ils voteront plus tard pour soi-disant valider ce choix, lors d’une traditionnelle parodie de parodie démocratique dont le parti a le secret. Mais tout aura été décidé aujourd’hui par une femme seule, décision fruit d’un subtil mélange de stratégie personnelle et de comptes à régler, dans lequel les lourds passés judiciaires des candidats n’auront aucune importance. Bienvenu au pays de la FRA-TER-NI-TE, comme dirait Ségolène.

On connaitra donc dans quelques heures le nom de l’heureux gagnant, le nom du nouveau taulier du PS, pour ne pas dire du nouveau taulard, avec sursis, comme d’habitude.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
04.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
05.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
La résignation des chômeurs face à la loi d’airain de l’offre et de la demande
01.
"Benghazi ne tombera pas en un jour"
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (40)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 13/09/2012 - 13:51
@vincennes Calvi invite Belkacem parcequ'elle
sait le mieux manier la langue de bois avec le sourire. Lundi dernier, chez Calvi, je l'ai vu éclater de rire quand Bertrand lui a dit que le chômage continuerait à se dégrader, lui affirmant avec un grand sourire (je ne suis pas sur que les nouveaux chômeurs apprécient!) que c'était à mettre au crédit des cinq années précédentes. Très curieux cette appréciation variable de l'héritage: lorsqu'il s'agit de sécurité, l'héritage remonte toujours pour eux à dix ans, en matière de chômage, étonnamment, cela diminue de moitié: cinq ans...Par contre, jamais cette "variable" ne remonte aux périodes socialistes, qui nous ont pourtant laissé quelques belles ardoise et des lois bien plombantes. Ça ne fait plus du tout rire Belkacem, les 35 h, les lois sociales prohibitives, les privilèges sectoriels aux copains du pouvoir Socialiste, la multiplication par deux du nombre de fonctionnaires, par trois du budget de la culture etc, etc... Et TF1 est prié de suivre le grand "virage idéologique" qui vient de se produire chez la Deux , avec le retour des journalistes les plus sectaires qui invitent les responsables de la propagande gouvernementale et doivent rester bien aimables avec eux.
Vincennes
- 13/09/2012 - 00:21
Je suis très étonné que l'émission : "QUESTIONS au GVT"sur la 3
n'ai pas encore reprise, sur la 3.
qqu'un est au courant ou ont t'ils également l'intention de "zapper" cette émission durant laquelle des questions embarassantes pourraient leur être posées
Merci par avance
Vincennes
- 13/09/2012 - 00:14
@Vangog.....concernant le "cocktail explosif Pigasse/Moscovici
Pulvar/Montebourd, je n'ai pas l'impression que NKM veuille en rester là.
Elle a écri à Montebourde pour lui demander des explications et l'acte en diffamation de Pulvar contre le Nle Obs devrait relancer l'affaire a moins qu'il y ait, encore là, arrangement entre eux!!!! Je passe qq commentaires sur le site de l'Express qui est très vigileant à ne pas déplaire à m.petites blagues et continuer à être invité chez ce fauc-cul de Calvi...Continuons d'en parler dès que possible et je ne me gêne pas. Je vais écrire à Phimlin (car Thuillier s'en fout), pour lui faire remarquer que Calvi si prompt à critiquer la droite dès qu'il s'y passait qq chose, n'a même pas abordé ce grave mélange des genres.... ni dans c' dans l'air, ni dans mots croisés!!!! De +, pourquoi invite t'il systématiquement Ben Kacem tous les lundis soir.... qu'il laisse couper la parole. Maintenant, j'enregistre les émissions de ce nul pour l'audimat