En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Hips !

Où l'on apprend que François Hollande était ivre le soir de la primaire

Publié le 25 août 2012
Dès l'été 2011, l'écrivain Laurent Binet a suivi pas à pas François Hollande dans la bataille de la présidentielle. Il dévoile de savoureuses anecdotes sur le soir des résultats de la primaire socialiste... Extraits de "Rien ne se passe comme prévu" (1/2).
Laurent Binet est écrivain. Il est l'auteur du livre "HHhH", Goncourt du premier roman 2010, traduit dans vingt-deux pays et salué par Claude Lanzmann, Mario Vargas Llosa ou encore Bret Easton Ellis.Il a aussi écrit "Forces et faiblesses de nos...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Binet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Binet est écrivain. Il est l'auteur du livre "HHhH", Goncourt du premier roman 2010, traduit dans vingt-deux pays et salué par Claude Lanzmann, Mario Vargas Llosa ou encore Bret Easton Ellis.Il a aussi écrit "Forces et faiblesses de nos...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dès l'été 2011, l'écrivain Laurent Binet a suivi pas à pas François Hollande dans la bataille de la présidentielle. Il dévoile de savoureuses anecdotes sur le soir des résultats de la primaire socialiste... Extraits de "Rien ne se passe comme prévu" (1/2).

16 octobre

C'est le grand jour, je suis invité chez François Hollande pour suivre les résultats du second tour de la primaire, ou plutôt pour suivre les réactions aux résultats de Hollande et de ses amis. [...]

Devant la porte de l'immeuble, je m'avise que j'ai un quart d'heure d'avance et je fais le tour du pâté de maisons. C'est résidentiel, moderne, chic et sans âme. Quand je me décide à monter, je croise Jean-Marc Ayrault qui s'en va. Il ne me connaît pas mais il me dit : "Bonne idée, les fleurs !" parce que j'ai un bouquet à la main pour la compagne de Hollande. Je sonne, on m'ouvre, et je me retrouve avec mes fleurs à la main dans un salon fonctionnel avec un petit buffet dressé d'un côté, et de l'autre, tout le monde massé devant la télé, Hollande, debout, impérial et radieux, serrant la main de son amie Valérie Trierweiler, assise sur le canapé. [...]

Il y a Michel Sapin, Gérard Collomb, le maire de Lyon, Olivier Faure, le jeune chargé de com', Bernard Poignant et sa femme, Frédérique Espagnac, jeune sénatrice fraîchement élue, Faouzi Lamdaoui, l'homme à tout faire, Claude Sérillon, l'ancien présentateur de 20 heures, Victorin Lurel, député d'outre-mer qui semble particulièrement apprécié et respecté, un ou deux gardes du corps avec oreillette, un photographe derrière la télé qui prend des photos de ceux qui regardent la télé, une jeune maquilleuse, pas de Mosco (je crois qu'il est déjà parti), pas de Filippetti (elle arrivera plus tard). Finalement, Valérie Trierweiler vient me saluer. Souriante, elle me dit : "Bon, c'est plié." Je lui dis : "Félicitations." Le journal de 20 heures s'ouvre sur les premières estimations : 56-44. Tout le monde applaudit. Hollande m’aperçoit, il me fait un clin d’œil, je vais lui serrer la main et je répète : "Félicitations." Déjà, le mini-état-major s'affaire à la suite des opérations : qui va accueillir Hollande à Solférino et comment ? Harlem ou Martine, c'est à eux de voir mais surtout pas à la grille, parce que à la grille c'est le bordel, il faut absolument éviter le bordel.

Puis on écoute la déclaration de Martine Aubry et tout le monde, Hollande le premier, la trouve très bien, très fair-play. Hollande informe les autres qu'elle doit l'appeler d'ici un quart d'heure. Le journal télévisé se poursuit sur une nouvelle affaire de mœurs dans laquelle DSK serait impliqué, une histoire de proxénétisme dans un grand hôtel lillois, le Carlton. Hollande commente, hilare : "Décidément, DSK aura animé cette campagne jusqu'au bout !" La télé annonce qu'il est en route pour le siège du PS. Il rit encore : "Ah bon ? Ils sont mieux informés que moi !" Puis il va s'isoler pour rédiger la déclaration qu'il doit prononcer un peu plu tard à Solférino. [...]

Lorsque Ségolène Royal apparaît à l'écran pour faire sa déclaration, tout le monde s'écrie : "Allez chercher François !" Il vient l'écouter avec attention puis retourne préparer son discours. Chacun se fend d'un commentaire obligeant pour Ségolène Royal et signale l'importance qu'a eue son ralliement quelques jours auparavant. Montebourg lui succède à l'écran mais l'heure de gloire du jeune démondialisateur semble déjà un peu passée car personne ne va chercher "François" et personne ne l'écoute. Quand Hollande revient, il a eu Martine, il dit qu'il est prêt à y aller, mais alors tout le monde se jette sur lui : "Ah non ! S'il te plaît ! Tu n'y vas pas comme ça ! Il faut te changer !" Entre-temps, Valérie Trierweiler a fini par apporter une bouteille  de champagne et lorsqu'elle lui propose une coupe pendant que, dans une grande agitation, on le recoiffe, on lui resserre sa cravate et on le maquille, il a juste le temps de répondre : "Non, merci, je suis déjà bourré!", avant de disparaître dans une chambre ou une salle de bain, entraîné par la petite foule de ses amis soucieux de son look.

____________________________________________

Extrait de "Rien ne se passe comme prévu", Grasset (août 2012).

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

07.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
antiflambyste18
- 27/08/2012 - 13:10
Fausse information...
Une récente enquête d'atlantico tend à prouver que l'alcool rend créatif et plus rapide que la moyenne.....
Flamby n'est donc jamais ivre, si ce n'est de lui-même!
bigoud26
- 27/08/2012 - 11:46
Tué par la presse et les médias
Vous avez la mémoire courte... Souvenez-vous que pendant ces cinq années avec NS, la presse et les médias lui ont tirés dessus à boulets rouges. Les 18 millions de FH, plus les abstentionnistes et nuls sont le résultat de cette manipulation, aidé en cela par le FN et Bayrou ...
chateleine
- 27/08/2012 - 10:27
kronfy ,tu la ferme parceque
kronfy ,tu la ferme parceque ce sont des gens comme toi qui ont crache leur venin sur sarkozy responsable,il faut assumer !!!