En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Santé

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 11 min 4 sec
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 9 heures 43 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 11 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 14 heures 40 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 16 heures 18 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 19 heures 6 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 20 heures 35 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 21 heures 35 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 23 heures 1 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 9 heures 10 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 10 heures 25 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 11 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 14 heures 49 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 17 heures 16 sec
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 20 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 20 heures 59 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 21 heures 53 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 22 heures 43 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 23 heures 36 min
Cyber war

Crise syrienne : la guerre s’étend désormais aussi sur les réseaux sociaux

Publié le 21 août 2012
La propagande pour et contre le régime du clan el-Assad est de plus en plus présente sur la toile. Attaques informatiques contre al Jazeera, faux comptes Facebook, faux followers sur Twitter, la crise syrienne dépasse les frontières et gagne les réseaux sociaux.
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La propagande pour et contre le régime du clan el-Assad est de plus en plus présente sur la toile. Attaques informatiques contre al Jazeera, faux comptes Facebook, faux followers sur Twitter, la crise syrienne dépasse les frontières et gagne les réseaux sociaux.

L'agence Reuters annonce pour la seconde fois avoir été piratée : des inconnus ont "instillé" sur son site de fausses nouvelles : la mort d'un prince saoudien, comme quelques jours auparavant une interview d'un chef de l'Armée Syrienne de Libération annonçant une retraite imaginaire de ses troupes. Ces incidents font suite à un longue série d'attaques informatiques contre des médias comme al Jazeera ou des sites hostiles à Bachar el-Assad.

Outre les rumeurs et autres faux documents circulant sur la Toile, toute la panoplie des exploits classiques de hackers y est passée : "défacement de sites" (technique consistant à apposer un slogan vengeur sur la première page d'un site par exemple), attaques par Déni d'accès partagé (cette fois, il s'agit de saturer l'accès à un site en lui faisant parvenir des milliers de demandes par des ordinateurs dont on a pris le contrôle à distance), fausses pages d'adversaires, virus, etc. Bref, tout ce qu'Anonymous fait habituellement subir à un régime dictatorial ou à une institution supposée ennemie de la liberté d'Internet, ce sont les adversaires de Damas qui en sont maintenant victimes : les deux côtés ont compris l'intérêt de se battre par écrans interposés autant que dans les rues.  

L'affaire n'est pas exactement nouvelle : dès les débuts de la révolte en Syrie l'affrontement dans la rue s'est doublé d'une lutte dans le cyberespace, où, pour une fois ce n'étaient pas obligatoirement les cyberdissidents soutenus par l'Occident ou les groupes de type Anonymous, LuLzsec ou Wikileaks qui avaient toutes les initiatives et remportaient tous les succès. Parfois, un trucage était révélé on se souvient de l'affaire de la fausse blogueuse syrienne; "Gay Girl in Damascus", victime de la répression pour laquelle s'émouvaient les réseaux sociaux et qui, en définitive, n'était ni une fille, ni lesbienne, ni damascène (même sa photo était celle de quelqu'un d'autre)

Mais dans la plupart des cas d'attaques, on retrouve la trace de la fameuse Syrian Electronic Army pro-Bachar, avec son site, son compte Facebook (souvent supprimé et aussitôt réinstallé), son Twittter, sa présence sur YouTube, etc.

La SEA pratique des activités classiques de propagande sur les réseaux sociaux, des confrontations plus agressives sur les forums avec les adversaires du régime et des actions de piratage contre les sites réputés hostiles : médias arabes ou occidentaux, sites d'opposants, etc.

Plus des techniques quasi soviétiques (dans l'esprit sinon dans l'état d'avancement technologique) comme la création de faux comptes Facebook d'opposants pour "hammeçonner" des adversaires.

Ajoutons à tout cela les techniques de surveillance d'Internet développées depuis des années par le régime, y compris avec la fameuse technologie Qosmos et l'habitude qu'auraient les policiers syriens de demander gentiment leur login et leur mot de passé aux manifestants qu'ils arrêtent...

La redoutable synergie de méthodes anciennes (surveillance des citoyens, plus propagande, plus désinformation) avec le Web 2.0 fonctionne et les autocrates de demain - ici sans doute instruits par les expériences de Ben Ali et Moubarak- sauront transposer le panoptique en termes d'interceptions électroniques, la rhétorique idéologique sur les réseaux sociaux et la desinformatsyia sous forme de hacking et e-influence.

Et des méthodes employées par des sociétés ou des organisations privées, comme d'acheter de faux comptes Facebook d'amis ou de faux Followers sur Twitter, peuvent se transposer dans une optique de contrôle idéologique et policier ou d'action sur l'opinion publique internationale.

Cela ne signifie pas que Bachar El Assad va gagner : son sort se joue à coups de missiles et de pressions internationales, pas sur les médias sociaux. Mais cela signifie que l'illusion des "Révolutions 2.0", comprenez la conviction que les technologies 2.0 sont forcément au service d'un usage démocratique et pro-occidental et que seuls de sympathiques cyberdissidents anglophones en t-shirt ont compris les nouvelles règles du jeu, cette illusion-là est loin derrière nous.

Cet article a été préalablement publié sur le blog de l'auteur

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires