En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

07.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 4 min 21 sec
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 2 heures 4 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 3 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 5 heures 8 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 5 heures 29 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 6 heures 1 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 7 heures 18 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 52 min 59 sec
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 2 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 3 heures 29 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 4 heures 28 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 5 heures 12 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 5 heures 44 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 6 heures 8 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 6 heures 43 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 7 heures 5 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 7 heures 48 min
© Reuters
A Londres, Yannick Agnel a déjà remporté les titres olympiques du 200 m libre et du relais 4x100 m libre et l'argent du 4x200 m libre.
© Reuters
A Londres, Yannick Agnel a déjà remporté les titres olympiques du 200 m libre et du relais 4x100 m libre et l'argent du 4x200 m libre.
Symptome post-JO

Médaillé d'or à 20 ans : comment Yannick Agnel pourra-t-il digérer son succès aux JO ?

Publié le 02 août 2012
A 20 ans seulement, Yannick Agnel est déjà double médaillé d'or olympique. Pourra-t-il un jour faire mieux ? Comment ne pas basculer dans la frustration après une telle victoire ?
Jacques Fradin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Fradin est médecin, comportementaliste et cognitiviste.Il a fondé en 1987 l'Institut de médecine environnementale à Paris. Il est membre de l’Association française de Thérapie comportementale et cognitive.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A 20 ans seulement, Yannick Agnel est déjà double médaillé d'or olympique. Pourra-t-il un jour faire mieux ? Comment ne pas basculer dans la frustration après une telle victoire ?

Atlantico : A 20 ans seulement, le nageur Yannick Agnel, malgré une seule quatrième place mercredi soir en 100m nage libre, a déjà remporté lors de ces JO de Londres deux médailles d’or et une d’argent. Psychologiquement, comment un sportif de cet âge peut-il vivre cet aboutissement précoce d'une carrière ? Comment aborder l'après-JO ? Laure Manaudou a rencontré quelques difficultés pour gérer un tel succès, Agnel peut-il mieux faire ?

Jacques Fradin : La façon de vivre le succès, notamment le succès précoce, dépend de plusieurs facteurs qui ne reposent pas seulement sur l’expérience et la maturité. La confiance en soi joue un rôle très important. Cette estime de soi est reliée à ce qu’on appelle l’affirmation de soi ou l’assertivité.

L'affirmation de soi, on peut la définir -de manière un peu restrictive - comme une dimension un peu annimal. L' humain dans un groupe, se sent à sa place. Et cette place correspond à son expérience émotionnelle qui résulte notamment des rapports de force dans l’enfance. Par exemple, un enfant gâté va avoir tendance à prendre une place plus importante, même dominante, avec la volonté de devenir le chef. Il aura une plus grande confiance en lui. Cette confiance en soi peut être favorable pour bien vivre les succès précoces comme celui de Yannick Agnel. Mais il n'est pas toujours facile de faire face aux places successive.

Et si l’individu n’a pas confiance en soi ?

A l'inverse, le manque de confiance en soi (léger) peut être favorable à la préparation. L’individu va parfois se sur-adapter, il va être très travailleur, il va s’accrocher pour plaire. L’excès de confiance prépare au succès mais peut démotiver car on peut penser que tout est dû. Le fait d’être (un peu) soumis peut donner une plus grande motivation, mais peut ensuite mettre à mal l’individu lorsque vient le succès le succès, par "des effets rebonds" d'anxiété voire de dépression.

L’euphorie qui va suivre les Jeux Olympiques ne va-t-elle être pas trop dure pour ce jeune sportifs médaillé ? N’y a-t-il pas une addiction semblable à une drogue qui prend forme ?

Nous avons pas tous la même prédisposition à la dépendance. Il y a certes des raisons biologiques à cela mais pas seulement. Il y a d’autres Il y a aussi des facteurs psychologiques : moins quelqu’un à confiance en lui, moins il est capable de s’auto-valider, plus il devient dépendant de la reconnaissance des autres. J’entends par là  sa difficulté interne à s’évaluer à se fixer lui-même ses objectifs.

Si l’individu n’est pas capable de s’auto-valider, il va être dépendant des autres. En phase de progrès, cette dépendance va passer le plus souvent inaperçue, car en travaillant beaucoup on a des résultats et la connaissance arrive naturellement. Le succès peut même devenir euphorisant, comme une drogue . On devient alors dépendant de cette reconnaissance.

Le danger vient si on atteint un niveau de réussite très élevé.  Il devient très difficile de se maintenir longtemps à un tel niveau (comme de gagner plusieurs fois les Jeux Olympiques est un challenge loin d’être facile). Le risque est de ne pas parvenir à se constituer une opinion personelle face à l'éventuelle désaffection des autres.

Pour finir, on va dire que ce genre d’événements, s’ils sont extrêmement intenses et précoces et aigus, avec des variations fortes, vont mettre en évidence la résistance, la capacité de l’individu à faire face à ce genre de déflagration. Ce problème se pose certes ici à tous les âges mais bien entendu, si on y rajoute une certaine inexpérience, un manque de maturité, le risque peut être exacerbé. Même s’il n’est pas forcément accompli.

Comment peut-on se remettre à la compétition après être arrivé à des sommets ?

Je vais faire appel à une expérience personnelle en tant que coach de sportif de haut niveau. Indépendamment de difficultés psychologiques évoquées précédemment, il y a effectivement une vraie difficulté résiduelle qui est la capacité à prendre du recul. L’individu doit acquérir une vraie capacité à s’adapter au changement.

Les changements brutaux mettent l’individu le plus équilibré. Le pari est aussi d’arriver à retrouver de la motivation. Quand on a déjà atteint le sommet, le challenge de « je vais faire plus » devient difficile à réaliser. On peut toujours se dire, « je serai celui qui va avoir le plus de médailles », mais la psychologie devient alors différente. Elle repose maintenant sur l’idée de conserver le titre et non plus sur la conquête. Il ne faut plus les mêmes qualités pour "conquérir un titre" que de "le garder".

Pour cela, il est important de développer une qualité de sagesse, c’est-à-dire de prendre la réalité comme elle est, de se demander « j’ai fonctionné comme cela aujourd’hui, qu’est-ce que je peux faire d’autre ?». L’individu doit se reconstruire et se créer de nouveaux challenges.

Le tennisman André Agassi avait expliqué dans sa biographie vouloir faire du tennis pour faire plaisir à ses parents. D’après-vous, quel peut être le rôle des parents et d’un entraîneur dans la formation d’un sportif ?

Le rôle est déterminant. Mozart ou Picasso ont eu des enfances qui étaient prédisposées à ce qu'ils sont devenus. Pourtant cela n' est pas forcément bénéfique, tout dépend des leviers sur lesquels les parents s’appuient. Dans le cas de Mozart et Picasso, les parents ont fait confiance à la passion de leurs enfants. Ceci leur a permis de construire « le plaisir d'être ou de faire » avant « de produire des résultats ». De cette façon, ils deviennent plus solides aussi bien en phase de croissance qu’en phase de stabilité ou même de régression, de remise en cause. Ils ont la structure mentale pour résister à l’approbation ou désapprobation des autres.

Au contraire, plus l’enfant est endoctriné "dopé" par des récompense du genre « si tu fais ça, je t’aimerai », plus on crée chez lui a tendance à créer des addictions. Cela peut très bien marcher dans les phases de croissance mais cela peut rendre les personnes fragiles dans les périodes de stagnation ou de remise en cause. Et dans le sport de haut niveau, cela est chose courante pour ne pas dire inscrit dans les gênes de la compétition. La façon même de préparer l’enfant ou d'accompagner l'adulte va être déterminante. Au final, les motivations négatives marchent moins bien à long terme car elles dramatisent l’échec. Les motivations positives vont vers le plaisir de faire avant la recherche du résultat immédiat, elles marchent donc mieux sur le long terme et permettent de mieux faire face aux aléas des résultats. Si on est passionné, reconquérir fait encore et toujours partie du plaisir.

Propos recueillis par Charles Rassaert

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
outsisdethebox
- 02/08/2012 - 23:33
Infos sur les 2 meilleurs nageurs de tous les temps !!
The " BEST OF " Ryan LOCHTE (USA) VIDEOS by Fred BULLOT ©
http://www.plus2sport.com/phpBB2/best-of-ryan-lochte-videos-by-fred-bullot-t68258.html

The " BEST OF " Michael PHELPS (USA) VIDEOS by Fred BULLOT ©
http://www.plus2sport.com/phpBB2/the-best-of-michael-phelps-usa-videos-by-fred-bullot-t72196.html
Euréka
- 02/08/2012 - 20:30
Pas sérieux et pas pro.
Les articles d'Atlantico ne sont pas relus. Phrases inachevées à la pelle.
Absence de ponctuation. Tous ces manquements en rendent la lecture indigeste.

Pour revenir au sujet :
A Pékin, Alain Bernard titre olympique sur 100 m nage libre
Amaury Leveaux médaille d'argent sur 50 m nage libre
Alain Bernard bronze 50 m nage libre
Hugues Dubosc bronze sur 100m et 200m brasse

Quant aux dossistes champions du monde ex-aequo sur 1200 m en 2011 Camille Lacour et Jérémy Stravius ...

Combien se sont laissés griser par le succès, ont fait des infidélités à l'entraînement et perdu leurs perfs ?