En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 28 min 12 sec
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 1 heure 12 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 2 heures 36 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 16 heures 18 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 17 heures 14 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 19 heures 15 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 20 heures 45 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 20 heures 57 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 1 heure 36 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 1 heure 59 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 15 heures 7 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 15 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 16 heures 32 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 18 heures 42 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 19 heures 27 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 20 heures 56 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 21 heures 28 min
© Flickr / Reuvenim
Au coeur de la cité des Lauriers (13e arrondissement de Marseille), un jeune a été tué dimanche peu avant 17 heures par une rafale de kalachnikov
© Flickr / Reuvenim
Au coeur de la cité des Lauriers (13e arrondissement de Marseille), un jeune a été tué dimanche peu avant 17 heures par une rafale de kalachnikov
Mafia men

Marseille : derrière les kalachnikovs, l'industrialisation du trafic de drogues

Publié le 02 août 2012
Les règlements de compte se sont multipliés ces dernières semaines à Marseille. Etat des lieux d'une ville dévorée par un nouveau genre de caïds.
Fabrice Rizzoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Rizzoli (né en 1971) est co-fondateur et président de l'association Crim'HALT qui veut impliquer la société civile contre la criminalité. Il enseigne dans divers établissements universitaires. Docteur en science politique à l’université de Paris...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les règlements de compte se sont multipliés ces dernières semaines à Marseille. Etat des lieux d'une ville dévorée par un nouveau genre de caïds.

Un jeune homme de 25 ans a été tué d’une rafale de kalachnikov alors qu’il se trouvait au pied d’un immeuble de la Cité des Lauriers. La victime est considérée comme un proche d'une génération montante de « caïds des cités ». Cela serait le seizième règlement de compte mortel sur l’ensemble de l’année : une violence régulière dont les chiffres (33 homicides en 2011, 32 en 2010) balaient le stéréotype de l'éternelle recrudescence et qui ne permet pas non plus de comprendre la réalité criminelle de la deuxième ville de France.

Quelques éléments de géopolitique : Marseille plaque tournante du trafic de stupéfiant

La cité phocéenne est une porte d'entrée historique par la mer comme par la route. C'est  un carrefour entre l'Italie (4 mafias) et l'Espagne (trait d'Union avec le Maroc et l'Amérique Latine). Les drogues entrent dans la péninsule ibérique et remonte par camion pour être distribuées à Marseille. Elles empruntent l'axe rhodanien ou rejoignent Milan, la capitale du crime organisé en Europe.

Le 29 juillet dernier, la police portugaise a intercepté un bateau en provenance du Maroc contenant 3 tonnes de résine de cannabis. Le trafic était organisé par des clans Galiciens et Portugais. Le 30 juillet, la police a démantelé un réseau de cocaïne lié au grand-banditisme (2 kg de cocaïne dissimulés dans une voiture et laboratoire de conditionnement et de coupage à Mimet) qui alimentait les cités de Marseille.

Mafia or not mafia?

La mafia est un sujet précis dans les sciences sociales. Il y a des ressemblances avec l'Italie mais ce n’est pas tout à fait la même chose. A Marseille, il y a le grand crime organisé et les aspirants.

Les grands du milieu utilisent la violence, comme ce fut le cas en juillet 2011 avec l'élimination de Roland Gaben, mais ils le font avec parcimonie. Et pour cause, ces derniers ont un pied dans la légalité, comme en témoignent les affaires Campanella-Baresi ou la fraude à la taxe carbone, ou les grands trafics internationaux à l'aide joint-venture des  grandes organisations criminelles transnationales. Ils sont basés en Espagne[1] et bénéficient d'une grande impunité puisqu'ils se contentent de distribuer la drogue à des semi-grossistes (cf. les études officielles). Ils contrôlent les débits de boisson où l'on vend de la drogue, perçoivent une quote-part sur les bénéfices et ont abandonné le secteur du cannabis aux cités.

Les dealers du bas de l'échelle s'entretiennent avec des places de ventes, des dettes de cannabis et des « carottage » (cf. Kalachnikov à 400 euros : "Un petit investissement pour un gros business..."). La violence est parfois trompeuse. L'éclat à la kalachnikov n'est pas toujours en relation avec la puissance économique...

Une solution ?

Face à la banalisation de la violence et l'économie criminelle, il convient de s'intéresser aux causes qui expliquent cette recrudescence : le fait que le trafic fasse vivre des familles entières et qu’il faut endiguer un chômage endémique, en particulier chez les jeunes. Mais il faut aussi remettre en cause la prohibition des drogues. Une politique de régulation publique des drogues, sur le modèle de club privés et encadrés de consommateurs, réduirait l'accumulation du capital des gangs et permettrait de restaurer le pacte républicain.

Pour lutter contre un tel phénomène, il faut nécessairement le connaître. Mais hormis Laurent Muchielli, combien de chercheurs ont pris du recul, compris et analysé la culture et l’économie criminelle de ces quartiers ?

Enfin, la réutilisation à des fins sociales des biens confisqués au crime organisé réduirait aussi le consensus social envers les gangs. En Italie, les villas des mafieux sont transformées en radios pour jeunes, en centres d'accueil pour handicapés : pour une fois le crime ne paie pas !



[1]  Page 64, Michel Gandilhon, Abadalla Toufic, Helène Martineau, Povenance et fillière de trafic in Cannabis, (données essentielles sous la direction de jean Michel Costes (2007) Observatoire Franaçais des Drogues et des Toxicomanies, 2005, p. 66_72, www.ofdt.fr)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
DEL
- 03/08/2012 - 14:37
Mort en boîte...
@HdT
Les voituriers vendent de la mort sur roues, les producteurs de lait du lait à la dioxine, les alimentaires des additifs et conservateurs dangereux... Vous proposez quoi, pour ceux-là?
troiscentsalheure
- 03/08/2012 - 09:12
Une question de choix
Le trafic de drogue sape les institutions et coûte cher aux citoyens (sécurité, centres de désintoxication). Singapour est une des villes les plus sûres du monde. A Singapour les trafiquants de drogue sont pendu, qu'ils soient Singapourien ou étranger (15/11/08: 47 g d'héroïne, 19 ans, Malais. 02/12/05: 400 g d'héroïne, 25 ans Australien). Il y a les gouvernements qui font de la lutte contre la drogue une guerre et il y a les gouvernements qui agissent. Quelle est la morale des libéraux comme Schwarznegger qui voulait dépénaliser la marijuana pour renflouer les caisses de l'Etat de Californie ?
POSITIF
- 03/08/2012 - 03:48
Arretons avec la depenalisation
cela ne reglera rien , s il faut etre drogue aujourd hui pour etre dans le coup , pourquoi ne pas utiliser le travail , cela changerait peut etre un peu la societe