En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

06.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

07.

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 6 heures 37 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 7 heures 34 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 8 heures 25 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 10 heures 40 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 15 heures 51 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 16 heures 32 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 8 heures 39 sec
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 8 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 10 heures 32 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 12 heures 32 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 13 heures 40 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 16 heures 47 min
Complexe d'Œdipe

Pervers narcissiques : l'importance de la petite enfance

Publié le 30 juin 2012
Retraçant le cheminement psychique des pervers narcissiques, Jean-Charles Bouchoux relève la place essentielle de la petite enfance dans la construction personnelle. Selon lui, si les parents ne tiennent pas leur rôle respectif, l'enfant aura du mal à se tourner vers l'altérité. Extraits de "Les pervers narcissiques" (1/2).
Jean-Charles Bouchoux est psychanalyste et formateur en institut dans la région d'Arles et Montpellier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Charles Bouchoux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Charles Bouchoux est psychanalyste et formateur en institut dans la région d'Arles et Montpellier
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retraçant le cheminement psychique des pervers narcissiques, Jean-Charles Bouchoux relève la place essentielle de la petite enfance dans la construction personnelle. Selon lui, si les parents ne tiennent pas leur rôle respectif, l'enfant aura du mal à se tourner vers l'altérité. Extraits de "Les pervers narcissiques" (1/2).

Durant la vie intra-utérine, l’enfant n’aurait pas conscience de ses contours, il se vivrait un avec le reste du monde. Il serait contenant et contenu. À la naissance, ce sentiment perdure, il est le monde et le monde est lui. Dès les premières frustrations, il y aura ébauche d’un moi. L’enfant appelle le sein et le sein ne vient pas. « Pour lui, le sein de la mère n’est qu’une partie de lui. […] Il désire le sein pour l’amour du sein […] qu’arrive-t-il si ses attentes ne sont pas satisfaites ? […] Le bébé découvre sa dépendance envers sa mère [1]. »

En grandissant, en même temps qu’il élabore son moi, il progresse vers l’altérité. Sa mère et lui ne seront plus un mais deux. Fantasmatiquement, il recherchera de nouveau la fusion, par identification à sa mère : « Si je suis comme elle, nous sommes pareils ». Vers dix-huit mois, apparaît ce que Jacques Lacan nommera « le stade du miroir ». Auparavant, l’enfant ne se reconnaît pas dans la glace. Cette période lui permet l’acquisition narcissique de son image en même temps qu’il apprend son nom et aussi à s’affirmer et à dire non.

De la même manière, s’il vit sa mère comme suffisamment bonne, l’enfant se valorise dans le regard de sa mère qui satisfait à tous ses besoins. Mais la mère dépose l’enfant dans sa chambre et s’en va rejoindre un tiers. L’enfant comprend qu’il n’est pas capable de la retenir. Un « autre » possède quelque chose que l’enfant ne possède pas ou qui n’est pas suffisamment développé pour retenir l’attention de sa mère. Cette chose, cet objet qui a le pouvoir d’attirer la mère est nommé phallus en psychanalyse. Le phallus est un objet fantasmatique qui a le pouvoir de retenir l’attention de l’autre. Il peut s’agir de tout objet de pouvoir : belle voiture, situation professionnelle gratifiante, beau conjoint, beaux enfants… Cet autre que la mère va rejoindre sera alors admiré et haï à la fois.

De cette envie, de cette haine et de l’idée des représailles que pourraient susciter les désirs de l’enfant s’ils étaient découverts, naîtra une angoisse très forte que les psychanalystes nomment angoisse de castration. Si le père est suffisamment bon et bienveillant, si la loi est posée, si la mère permet à l’enfant de se détacher, l’enfant se dirigera vers la résolution de ses conflits internes, renoncera à ses désirs et à sa haine et pourra ainsi dénouer ses conflits œdipiens et se structurer. L’œdipe sera structurant. Mais si le père est écrasant, inaccessible ou falot, ou si la mère ne lui permet pas de s’émanciper, l’enfant risque de régresser à un état antérieur, s’en retourner vers sa mère et ne pas dépasser l’œdipe.

Salir l’image du père

Gabriel : « Quand Vanessa était en colère, elle pouvait dire : “vous les hommes, vous êtes des sans-couilles”… ou de son chef de service “c’est une petite bite” ». Par ses injonctions, le pervers narcissique prend le pouvoir en castrant l’image du père ou de ses équivalents sociaux. «… le porteur de l’idéal œdipien est le père. Le pervers narcissique tente de rendre nul et non avenu l’idéal du moi œdipien au profit d’un idéal du moi prégénital, gouverné par la toute puissance narcissique [2]. » Paradoxalement, Vanessa semble attacher une valeur importante aux parties génitales des hommes qu’elle méprise. Cela renvoie aux relations au père, à la fois aimé, admiré et haï.

[1] Klein M., Riviere J., L’amour et la haine : le besoin de réparation, Payot, 2001.

[2] Ksensé A., « Hystérie et perversion » in « La perversion narcissique », Revue française de psychanalyse, PUF, 2003.

_____________________________________

Extrait de "Les pervers narcissiques", 2e édition, Eyrolles (30 juin 2011)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

06.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

07.

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 30/06/2012 - 10:09
l'importance de la petite enfance
Et si il nous disait ce qu'il pense du mariage gay et de l'adoption ?!