En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 12 heures 3 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 13 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 16 heures 17 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 20 heures 2 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 20 heures 3 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 20 heures 17 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 20 heures 31 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 13 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 16 heures 4 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 17 heures 51 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 19 heures 55 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 20 heures 2 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 20 heures 3 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 20 heures 28 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 20 heures 37 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 1 jour 6 heures
Complexe d'Œdipe

Pervers narcissiques : l'importance de la petite enfance

Publié le 30 juin 2012
Retraçant le cheminement psychique des pervers narcissiques, Jean-Charles Bouchoux relève la place essentielle de la petite enfance dans la construction personnelle. Selon lui, si les parents ne tiennent pas leur rôle respectif, l'enfant aura du mal à se tourner vers l'altérité. Extraits de "Les pervers narcissiques" (1/2).
Jean-Charles Bouchoux est psychanalyste et formateur en institut dans la région d'Arles et Montpellier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Charles Bouchoux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Charles Bouchoux est psychanalyste et formateur en institut dans la région d'Arles et Montpellier
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retraçant le cheminement psychique des pervers narcissiques, Jean-Charles Bouchoux relève la place essentielle de la petite enfance dans la construction personnelle. Selon lui, si les parents ne tiennent pas leur rôle respectif, l'enfant aura du mal à se tourner vers l'altérité. Extraits de "Les pervers narcissiques" (1/2).

Durant la vie intra-utérine, l’enfant n’aurait pas conscience de ses contours, il se vivrait un avec le reste du monde. Il serait contenant et contenu. À la naissance, ce sentiment perdure, il est le monde et le monde est lui. Dès les premières frustrations, il y aura ébauche d’un moi. L’enfant appelle le sein et le sein ne vient pas. « Pour lui, le sein de la mère n’est qu’une partie de lui. […] Il désire le sein pour l’amour du sein […] qu’arrive-t-il si ses attentes ne sont pas satisfaites ? […] Le bébé découvre sa dépendance envers sa mère [1]. »

En grandissant, en même temps qu’il élabore son moi, il progresse vers l’altérité. Sa mère et lui ne seront plus un mais deux. Fantasmatiquement, il recherchera de nouveau la fusion, par identification à sa mère : « Si je suis comme elle, nous sommes pareils ». Vers dix-huit mois, apparaît ce que Jacques Lacan nommera « le stade du miroir ». Auparavant, l’enfant ne se reconnaît pas dans la glace. Cette période lui permet l’acquisition narcissique de son image en même temps qu’il apprend son nom et aussi à s’affirmer et à dire non.

De la même manière, s’il vit sa mère comme suffisamment bonne, l’enfant se valorise dans le regard de sa mère qui satisfait à tous ses besoins. Mais la mère dépose l’enfant dans sa chambre et s’en va rejoindre un tiers. L’enfant comprend qu’il n’est pas capable de la retenir. Un « autre » possède quelque chose que l’enfant ne possède pas ou qui n’est pas suffisamment développé pour retenir l’attention de sa mère. Cette chose, cet objet qui a le pouvoir d’attirer la mère est nommé phallus en psychanalyse. Le phallus est un objet fantasmatique qui a le pouvoir de retenir l’attention de l’autre. Il peut s’agir de tout objet de pouvoir : belle voiture, situation professionnelle gratifiante, beau conjoint, beaux enfants… Cet autre que la mère va rejoindre sera alors admiré et haï à la fois.

De cette envie, de cette haine et de l’idée des représailles que pourraient susciter les désirs de l’enfant s’ils étaient découverts, naîtra une angoisse très forte que les psychanalystes nomment angoisse de castration. Si le père est suffisamment bon et bienveillant, si la loi est posée, si la mère permet à l’enfant de se détacher, l’enfant se dirigera vers la résolution de ses conflits internes, renoncera à ses désirs et à sa haine et pourra ainsi dénouer ses conflits œdipiens et se structurer. L’œdipe sera structurant. Mais si le père est écrasant, inaccessible ou falot, ou si la mère ne lui permet pas de s’émanciper, l’enfant risque de régresser à un état antérieur, s’en retourner vers sa mère et ne pas dépasser l’œdipe.

Salir l’image du père

Gabriel : « Quand Vanessa était en colère, elle pouvait dire : “vous les hommes, vous êtes des sans-couilles”… ou de son chef de service “c’est une petite bite” ». Par ses injonctions, le pervers narcissique prend le pouvoir en castrant l’image du père ou de ses équivalents sociaux. «… le porteur de l’idéal œdipien est le père. Le pervers narcissique tente de rendre nul et non avenu l’idéal du moi œdipien au profit d’un idéal du moi prégénital, gouverné par la toute puissance narcissique [2]. » Paradoxalement, Vanessa semble attacher une valeur importante aux parties génitales des hommes qu’elle méprise. Cela renvoie aux relations au père, à la fois aimé, admiré et haï.

[1] Klein M., Riviere J., L’amour et la haine : le besoin de réparation, Payot, 2001.

[2] Ksensé A., « Hystérie et perversion » in « La perversion narcissique », Revue française de psychanalyse, PUF, 2003.

_____________________________________

Extrait de "Les pervers narcissiques", 2e édition, Eyrolles (30 juin 2011)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 30/06/2012 - 10:09
l'importance de la petite enfance
Et si il nous disait ce qu'il pense du mariage gay et de l'adoption ?!