En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 5 min 49 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 55 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 17 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 18 heures 45 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 21 heures 2 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 22 heures 3 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 22 heures 29 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 23 heures 21 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 23 heures 36 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 22 min 43 sec
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 16 heures 39 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 18 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 18 heures 42 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 20 heures 29 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 23 heures 37 min
Longtemps après d'autres géants français, la SNCF a enfin évoqué l'opportunité que représente le low cost.
Longtemps après d'autres géants français, la SNCF a enfin évoqué l'opportunité que représente le low cost.
C'est les soldes

Longtemps honni, le low cost est devenu désormais une activité noble

Publié le 07 juin 2012
Longtemps après d'autres géants français, la SNCF a enfin évoqué l'opportunité que représente le low cost. Des trains moins chers, qui roulent plus longtemps et partent de gares secondaires pourraient être quelques-unes des pistes pour réduire le coût du TGV.
Pascal Perri est économiste. Il dirige le cabinet PNC Economic, cabinet européen spécialisé dans les politiques de prix et les stratégies low cost. Il est l’auteur de  l’ouvrage "Les impôts pour les nuls" chez First Editions et de "Google, un ami qui ne...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Perri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Perri est économiste. Il dirige le cabinet PNC Economic, cabinet européen spécialisé dans les politiques de prix et les stratégies low cost. Il est l’auteur de  l’ouvrage "Les impôts pour les nuls" chez First Editions et de "Google, un ami qui ne...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Longtemps après d'autres géants français, la SNCF a enfin évoqué l'opportunité que représente le low cost. Des trains moins chers, qui roulent plus longtemps et partent de gares secondaires pourraient être quelques-unes des pistes pour réduire le coût du TGV.

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, à bord d’un avion d’Air Berlin, compagnie low cost, puis, le même jour, annonce d’un TGV low cost, à l’initiative de la SNCF : le modèle économique à bas prix entre non seulement dans les pratiques de la République  mais il acquière aussi ses lettres de noblesse. Longtemps cantonné à l’initiative privée, le low cost est maintenant sorti de cette confidentialité un peu compassée dans laquelle le tenait les beaux esprits.

  • Il y a une vingtaine d’année, Renault, ancienne régie d’Etat, avait envoyé un premier signal avec le lancement de la Logan, un voiture spartiate et révolutionnaire (par ce que simple) assemblée en Roumanie à partir de la « banque d’organe » de la Régie. Le marché avait salué cette première initiative d’une voiture très démocratique, à contre courant du « tout électronique ». Pendant longtemps, Renault est resté très seul sur le marché à porter la marque du low cost. C’était un premier pas, mais insuffisant dans la mesure où la société française, souvent rétive au changement, regardait ces entrepreneurs low cost avec des arrières pensées.  Les Français vivent des injonctions paradoxales. Ils ont été les premiers à acheter des « prix bas » tout en dénonçant ceux qui parvenaient à les produire sur le marché !
  • Avec la SNCF, le low cost passe la vitesse au dessus. Voilà l’entreprise la plus emblématique de notre histoire économique, une entreprise publique ultra syndicalisée qui ose enfin briser le tabou et prononcer le mot. Quel progrès ! Il aura fallu au moins dix ans d’éducation économique de base auprès des pilotes pour qu’Air France parvienne à convaincre ses personnels navigants de la nécessite de changer de modèle sur le court courrier. On mesure donc le chemin parcouru à la SNCF.
  • Le profil de l’offre low cost de la SNCF puise abondamment dans le mode d’emploi du low cost aérien développé dans les années 1970 au Texas par Southwest Airlines. Tous les éléments de a boite à outil y sont :

 

-      D’abord la haute densité et l’absence de typologie de clientèle : pas de 1ère classe, mais une stratégie de volume qui exclue le « sur mesure » ou les demandes particulières. Dans l’aérien, Jacques Maillot, patron fondateur de Nouvelle frontières avait été le premier en France à charger ses Boeing 747 pour faire baisser le coût unitaire. On peut faire la même chose dans un train.

-      Ensuite, la désintermédiation. Les ventes se feront uniquement sur Internet, circuit désincarné, économique et souple, qui renvoie sur le consommateur la charge de l’impression de son billet. Internet a été un des outils essentiels de gain de productivité et de développement des revenus subordonnés des low cost dans l’aérien. Que la SNCF y ait recours est conforme au cahier des charges des prix bas.

-       Des gares et des aéroports secondaires. Les low cost se sont développées sur des aéroports secondaires, moins chers et moins saturés. Le projet low cost de la SNCF évoque des arrivées parisiennes à Marne la Vallée. Ce sera le prix à payer par les consommateurs pour payer beaucoup moins cher.

-      Enfin, dernier élément et non des moindres, la productivité. Le mot (gros mot pour les syndicats) est lâché. Les compagnies à bas prix font voler leurs avions 14 heures par jour au lieu de 9. Air France a courageusement emboité le pas sur le court et moyen courrier. La SNCF évoque des rames qui circuleraient deux fois plus chaque année. Un train à l’arrêt est un centre de coût. Un train qui roule est un centre de profit.

Après Renault, Air France et quelques autres, la SNCF envoie un signal fort: le modèle low cost est un outil privilégié pour faire baisser les prix et rendre du pouvoir d’achat aux consommateurs. Et si le gouvernement décidait d’ouvrir le dossier une bonne fois pour toutes ????

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Grwfsywash
- 08/06/2012 - 14:10
O tempora o mores!
Il est temps que la SNCF tente d’intégrer une stratégie "low-cost".
Si cela continue sur la pente actuelle, seul notre Président aura les moyens de nous faire payer ses déplacements en train...
Lau73
- 07/06/2012 - 13:40
Low-cost ha ha ha
Et donc, le low-cost ce serait ce qui permet au consommateur de payer un prix plus juste??? Ceci signaifiant, ni plus, ni mons, que les prix actuels sont sur-évalués... vous m'en direz tant! Combien coute réellement une voiture (toutes dépenses incluses)? Et combien le consommateur paye-t'il? Quelle est la marge des gains??? C'est là dessus qu'il faut se pencher! Nous marchons sur la tête, rien de plus!
freddy
- 07/06/2012 - 12:13
à l'auteur
Si le TGV low-cost ne semble pas faire de vagues (pour l'instant!) à la SNCF, c'est avant tout parce que l'effort de productivité sera demandé aux matériels et non aux personnels roulants.Conducteurs de TGV et personnels de bord ne seront pas affectés dans une filiale mais seront des agents SNCF comme les autres, avec la même paie et la même règlementation du travail.
De plus, les agents SNCF son conscients que le prix d'un billet plein tarif est devenu excessif, et que le TGV ne doit pas devenir le moyen de transport des classes aisées mais rester accessible à tous.