En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

05.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 8 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 9 heures 35 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 11 heures 49 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 13 heures 35 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 14 heures 8 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 14 heures 28 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 13 heures 29 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 13 heures 52 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 15 heures 5 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 5 heures
Ils se pacsèrent...

Union libre, PACS, concubinage : en voulant échapper au mariage, les nouvelles générations s'engagent dans des relations bien plus fragiles

Publié le 03 juin 2012
Malgré la tendance très médiatisée des « nouveaux pères », du « paternage », voire des « papas poules », force est de constater que des enfants de plus en plus jeunes se retrouvent seuls avec leur mère. La pédiatre Edwige Antier cherche à alerter sur la souffrance des jeunes enfants qui n’ont parfois pas encore la possibilité de dire avec des mots « Il est où mon papa ? » (Extrait 2/2).
Pédiatre et mère de famille, ancienne interne des Hôpitaux de Paris, diplômée en psychopathologie, Edwige Antier exerce la pédiatrie depuis trente ans. Connue pour son travail de députée à l'Assemblé nationale pour la protection des enfants, elle a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edwige Antier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pédiatre et mère de famille, ancienne interne des Hôpitaux de Paris, diplômée en psychopathologie, Edwige Antier exerce la pédiatrie depuis trente ans. Connue pour son travail de députée à l'Assemblé nationale pour la protection des enfants, elle a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré la tendance très médiatisée des « nouveaux pères », du « paternage », voire des « papas poules », force est de constater que des enfants de plus en plus jeunes se retrouvent seuls avec leur mère. La pédiatre Edwige Antier cherche à alerter sur la souffrance des jeunes enfants qui n’ont parfois pas encore la possibilité de dire avec des mots « Il est où mon papa ? » (Extrait 2/2).

L’« union libre », libre de se dissoudre plus vite ?

On ne dit plus « mon mari » mais « mon compagnon ». Il y a quinze ans, il y avait deux fois plus de couples mariés que de couples vivant en concubinage ; aujourd’hui, ils sont en nombre égal[1]. Le refus du mariage est souvent une conséquence des blessures générées par le divorce de leurs propres parents : les jeunes adultes rejettent le mariage comme portant malheur au couple, en l’enfermant dans un statut social nuisant à la pérennité des sentiments. Ils n’ont pas l’intention de se séparer plus facilement, au contraire, mais de vivre ainsi unis par un amour plus sincère. Ils font donc des enfants et espèrent les élever dans une famille soudée, tout autant que les couples mariés[2].

Mais, de fait, il n’en est rien, les couples concubins, faisant plus d’enfants qu’autrefois, se séparent tout de même plus, et plus vite, que les couples mariés. Un nombre de plus en plus grand d’enfants naissent ainsi de parents non mariés : ils étaient un tiers il y a quinze ans, ils sont plus d’un sur deux (55 %) aujourd’hui. Ces enfants vont donc, encore plus tôt que les enfants de parents mariés, connaître un foyer à géométrie variable. La séparation d’avec leur père sera d’autant plus énigmatique pour eux.

Certes, les juges aux affaires familiales donnent le même droit à l’autorité parentale aux pères ex-concubins qu’aux pères ex-époux, mais c’est l’âge de l’enfant qui conduit à préconiser sa résidence le plus souvent chez la mère. Nous verrons alors comment la notion de papa sera d’autant plus éthérée que la perception du temps par l’enfant est différente de celle de l’adulte.

Les couples pacsés se séparent encore plus vite que les mariés

De plus en plus de couples sont pacsés et font des enfants. Plus de la moitié d’entre eux (55 %) ont au moins un enfant. Les pacsés ont même plus d’enfants que les concubins : un couple pacsé sur cinq a deux enfants ou plus. Ce sont en majorité des couples hétérosexuels qui craignent l’engagement du mariage, souvent par une sorte de superstition là encore : « Être mariés n’a pas réussi à mes parents », me disent-ils volontiers. Le pacs, moins conventionnel, leur semble donner une priorité aux sentiments. Or les couples pacsés se séparent plus que les couples mariés[3]. Leurs enfants viennent rejoindre les cohortes de ces tout petits qui vivent la séparation précoce de leurs parents et essaient de comprendre pourquoi papa n’habite plus à la maison !

Les couples recomposés encore plus fragiles

Nous pourrions penser qu’avec l’expérience, la deuxième union serait plus stable. L’un au moins des partenaires est plus expérimenté et si heureux d’entrer dans une phase de reconstruction... Là encore il n’en est rien. La fragilité du nouveau couple est encore plus grande : bien que l’on parle beaucoup de ces familles recomposées, en fait, vous vous remariez plus rarement que la génération précédente (seulement 47 % des hommes et 45 % des femmes ayant divorcé en 1988 se remarient, alors qu’ils étaient respectivement 60 % et 56 % en 1970)[4]. Vous vous recomposez avec prudence, en concubinage ou pacsés, mais vous décomposez votre couple encore plus vite, ce que l’on oublie souvent de dire... Les enfants de ce deuxième couple se verront d’autant plus sujets au questionnement que tous les repères de la fratrie sont déjà complexes : entre les frères, les demi, les quasi, ils sont où les papas ? Quel papa ? De qui ?

________________________

Extrait de Il est où mon papa ? : L'enfant, le couple et la séparationRobert Laffont (16 mai 2012)


[1] « Situation matrimoniale et nombre d’enfants », 28e rapport sur la situation démographique de la France 1999, données 1997, www.uniondesfamilles.org.

[2] « Évolution des naissances, de la natalité et de la part des naissances hors mariage en France », INSEE, estimations de population et statistiques de l’état civil.

[3] « Répartition des parents selon le nombre d’enfants et nombre moyen d’enfants », INSEE, enquête revenus fiscaux et sociaux 2008

[4] 28e rapport sur la situation démographique de la France 1999, données 1997.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

05.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
papa-14
- 04/06/2012 - 09:49
L'adolescence
Un enfant c'est agréable et ça sent bon mais un jour et ça arrive vite il a 16 ans et mesure 1 m 80 à ce moment les "papas" ne regrettent plus les décisions de justice et préfère payer la pension alimentaire et aimer a distance ce "merveilleux enfant" !
Cap2006
- 04/06/2012 - 08:27
Je rejoins OAO, il double article vide...
La petite dame va devoir s'y faire...
Les couples ressemblent à des "gaec" , quelque soit la formule administrative choisie...
Ce groupement d'interêts communs, plus librement choisi qu'avant, vaut bien l'interdiction morale de se séparer d'un conjoint maltraitant...
Et l'interêt des enfants la dedans...
- seront ils plus équilibrés d'assister à la maltraitance d'un des parents par la violence physique ou verbale de l'autre ?
- seront ils plus équilibrés d'être trimbalés de familles décomposées, recomposées ou pire non recomposées "par sacrifice" le plus souvent de la mère... ?

Dans les deux cas, c'est l'intelligence des adultes et leurs amours pour leurs enfants qui font la différence.

Aujourd'hui la famille idéalisée par l'auteure ne concernent plus la majorité des enfants...
OAO
- 03/06/2012 - 16:57
Corrélation et causalité
Il ne faudrait pas inverser corrélation et causalité : si les couples mariés tiennent mieux, c'est sûrement car ce sont ceux qui se sentent le plus solide où qui ont des prédispositions aux histoires longues - religion - qui choisissent le mariage. Rien ne montre ici que le mariage rend les couples plus forts.

Idem pour les couples recomposés : les personnes ayant des prédispositions pour le divorce, puisque l'ayant déjà fait une fois, sont bien évidemment plus susceptibles de redivorcer.

Une fois que l'on a clarifié cela, il ne reste plus grand chose dans cet article, si ce n'est de la propagande, des arguments d'autorité et de la publicité pour les ouvrages du même auteur.