En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 50 min 17 sec
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 1 heure 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 2 heures 14 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 4 heures 24 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 5 heures 9 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 6 heures 38 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 7 heures 10 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 8 heures 17 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 8 heures 41 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 9 heures 10 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 1 heure 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 2 heures 34 sec
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 2 heures 56 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 4 heures 57 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 6 heures 27 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 6 heures 40 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 8 heures 13 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 8 heures 28 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 8 heures 48 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 9 heures 15 min
Super-perso

Comment lire des histoires de super-héros nous aide à construire notre personnalité

Publié le 02 juin 2012
Les histoires de super-héros tiennent des contes d'antan et des récits mythiques mais également de la littérature populaire apparue aux XIXe et XXe siècles. Objets sociologiques, elles nous informent sur les rêves et les tabous d'une société, sur notre rapport à la science et notre vision de l'individu dans la société contemporaine, c'est ce que développe Thierry Rogel dans "Sociologie des super-héros" (Extrait 1/2).
Thierry Rogel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Titulaire d’une maitrise d’analyse économique, Thierry Rogel est professeur agrégé de sciences économiques et sociales au lycée Descartes de Tours (France) et intervenant dans l’enseignement supérieur (IUT de journalisme, Préparation aux concours...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les histoires de super-héros tiennent des contes d'antan et des récits mythiques mais également de la littérature populaire apparue aux XIXe et XXe siècles. Objets sociologiques, elles nous informent sur les rêves et les tabous d'une société, sur notre rapport à la science et notre vision de l'individu dans la société contemporaine, c'est ce que développe Thierry Rogel dans "Sociologie des super-héros" (Extrait 1/2).

Si, dans les années 1960, le succès aux États-Unis fut presque immédiat, il faudra attendre presque dix ans pour que les premiers récits Marvel soient publiés en France (à partir de décembre 1969 dans les revues Fantask, Marvel et Strange) mais là aussi les choses changèrent dès la fin de la décennie : on connut un véritable engouement pour ces héros en collants, et les fameuses revues qui se vendaient pour la somme de 3 francs (environ 3 euros de 2010) se négocient aujourd’hui autour de 100 euros sur le marché de l’occasion. Ces revues qui durent pendant un temps estampiller, par obligation, la mention « bandes dessinées pour adultes », devinrent si populaires qu’elles se retrouvent aujourd’hui entre les mains de gamins de cinq ans.

Super-Héros et sociologie

Imagination et sociologie : beau mariage en vérité. La société n’est pas seulement faite de structures sociales et de rapports de domination, d’individus et de stratégies, elle est aussi savoir, fiction et croyances et les récits y occupent une place qu’on peut difficilement négliger. À l’aide de leurs récits, les hommes se parlent à eux-mêmes et parlent de leur société ou de ce qu’ils en imaginent. Ainsi Richard Sennet considère que face aux bouleversements provoqués par le capitalisme, les hommes ont besoin de retrouver du sens dans des récits compensatoires (« Il nous faut comprendre comment s’arrange l’individu pour combler ce vide de sens[2]»). Ces récits prendront différentes formes : certaines sont aujourd’hui clairement reconnues à travers le concept de « storytelling » qui semble avoir envahi les discours sociaux (qu’ils soient économiques, politiques ou publicitaires) depuis les années 1990[3].

Mais depuis longtemps, les ethnologues et les folkloristes nous ont montré que les « littératures orales » faites notamment de mythes, contes et légendes emplissent une fonction similaire[4]. Enfin, le rôle de la littérature et des produits culturels de masse dans cette production de sens fait partie depuis longtemps des préoccupations des sociologues [5]Les histoires ont quelque chose à dire de la Société, le sociologue Howard Becker le rappelle en ces termes :

« J’ai toujours fréquenté les théâtres et les cinémas, toujours été un infatigable lecteur de fiction. Il m’a toujours semblé que ces activités m’apprenaient des choses intéressantes sur la société [6]. » Et les histoires ont surtout toujours quelque chose à dire de leurs lecteurs. En effet, lire des aventures écrites par d’autres, c’est aussi se créer sa propre aventure et la réécrire à sa manière : on sait que toute lecture suppose une réinterprétation et que celle-ci a à voir avec le lecteur. On pourrait faire nôtres les propos du psychologue Jérome Brunner à propos des récits autobiographiques :

« J’ai fait l’hypothèse que c’est grâce au récit que nous parvenons à créer et recréer notre personnalité, que le Moi est le résultat de nos récits et non une sorte d’essence que nous devrions découvrir en explorant les profondeurs de la subjectivité. Nous disposons maintenant de preuves pour affirmer que, sans cette capacité à construire des histoires à propos de nous-mêmes, rien n’existerait qui ressemble à une personnalité […] Mais lorsque nous sommes dotés de cette capacité, alors nous pouvons construire une personnalité qui nous relie aux autres, qui nous permet de revenir de manière sélective sur notre passé, tout en nous préparant à affronter un futur que nous imaginons[7]. »

Nous nous construisons par les récits que nous créons à propos de nous-mêmes et l’enfant, ou le jeune adolescent, qui lit Spider-Man se construit aussi en partie relativement à Spider-Man, au moins le temps de la lecture. Pour paraphraser Paul Veyne, nous pourrions dire que le jeune lecteur croit à l’existence de ses super-héros au moins le temps de la lecture[8]. Et cette construction personnelle, le jeune lecteur la fera à l’aide des récits mais aussi grâce aux éléments culturels que charrient ces récits : « C’est dans notre culture que nous puisons les récits qui nous permettent de nous raconter à nous-mêmes, qui tissent et retissent sans cesse notre Moi[9]. »

Comprendre comment un récit participe à la construction de sens de l’individu, fut-il adolescent, fait maintenant partie du travail du sociologue (et des sciences sociales en général). À ce titre, les récits Marvel rejoignent la littérature orale. Raison de plus, donc, pour comprendre comment dans les années 1960, s’est forgé un récit qui s’impose aujourd’hui de manière multimédiatique (bande dessinée, jeux vidéos, cinéma,…).

_______________________

Extrait de Sociologie des super-héros, Hermann (19 mai 2012)

 


[1] Charles Wright Mills : « L’imagination sociologique », La Découverte, 1997.

[2] Richard Sennett: « Récits au temps de la précarité », Le Monde, 5 Mai 2006.

[3] Christian Salmon: « Storytelling », La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits », La Découverte, 2007.

[4] Arnold Van Gennep: « La formation des légendes », Flammarion, 1912.

[5] Edgar Morin: « L’esprit du temps », Grasset, 1975.

[6] Howard Becker: « Comment parler de la société », Préface, La Découverte, 2009.

[7] Jérome Brunner : « Pourquoi nous racontons nous des histoires ? Le récit au fondement de la culture et de l’identité individuelle », Pocket, 2005.

[8] Paul Veyne: « Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ? Essai sur l’imagination constituante », Seuil, 1983.

[9] Jérome Brunner : « Pourquoi nous racontons nous des histoires ? Le récit au fondement de la culture et de l’identité individuelle », Pocket, 2005.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires