En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 1 heure 21 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 5 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 8 heures 7 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 9 heures 10 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 10 heures 41 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 10 heures 43 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 10 heures 43 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 3 heures 48 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 5 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 7 heures 46 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 8 heures 28 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 10 heures 12 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 10 heures 41 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 10 heures 45 min
© MICHAEL DANTAS / AFP
coronavirus covid-19 patients hôpital réinfections
© MICHAEL DANTAS / AFP
coronavirus covid-19 patients hôpital réinfections
Particularités de la seconde vague

Covid-19 : ce qu'on sait désormais sur les réinfections

Publié le 16 octobre 2020
Des cas de réinfections au coronavirus sont recensés à travers le monde. Quelle est la réalité de ces réinfections et que risquent les patients qui contractent à nouveau la Covid-19 ?
Jacques Lambrozo
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Jacques Lambrozo est Spécialiste en Médecine Interne et en Endocrinologie, Expert auprès de la Cour d’appel de Paris et Président de l’ADIAM : l'association d’aide et de soins à domicile pour les personnes âgées et/ou en situation de handicap.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des cas de réinfections au coronavirus sont recensés à travers le monde. Quelle est la réalité de ces réinfections et que risquent les patients qui contractent à nouveau la Covid-19 ?

Atlantico.fr : Des cas de réinfections au coronavirus se déclarent à travers le monde, était-ce prévisible, au vu de ce que l'on sait de ce type de virus et du Covid-19 en particulier ?

Jacques Lambrozo : L’apparition de cas de réinfections à la Covid-19 n’est pas pour surprendre. Nous savons bien que nous ne sommes pas immunisés contre les rhumes en hiver qui sont dûs aussi à un coronavirus. De plus, de nombreuses maladies infectieuses ne sont pas immunisantes. On en guérit puis on peut être réinfecté comme si c’était la première fois. Je cite la dengue, la syphilis, la tuberculose (car le BCG n’est pas un vrai vaccin), le paludisme qui sont tous de réels problèmes de santé publique de par leur gravité potentielle et de leur grande diffusion sur le globe.

 A ce jour, sur environ 37,5 millions de cas diagnostiqués, on recense 5 cas bien documentés de ré-infection. Cela paraît insignifiant ? Oui et non.

Oui car de fait le chiffre est faible, c’est vrai.

Non car il est probable que d’autres cas de ré-infections bénignes pour la plupart sont survenues sans qu’une enquête virologique n’ait été effectuée parce qu’elle a été rattachée à un épisode viral saisonnier indépendant de la Covid-19.

Non aussi car la  qualité de l’immunité acquise après la première infection fait question, en termes de production d’anticorps efficaces et aussi de durabilité de ces anticorps.

Non enfin car cela interroge sur la possibilité de mettre au point un vaccin durablement efficace, même si, comme cela est probable, il faudra effectuer, comme avec d’autres vaccins, des rappels.

Comment se manifestent-elles ? Faut-il parler de réinfection réelle ou de résurgence des symptômes du coronavirus ? Que risquent ceux qui y sont exposés ?

Pour répondre valablement à cette question, il faut se référer à un article très récent du 12 octobre et paru dans la revue scientifique « Lancet infectious disease ». Sur les 5 cas bien documentés dans le monde (Hong Kong, Belgique, Pays-Bas, Equateur et Etats-Unis), il s’agit du cas nord-américain, dans l’Etat du Nevada. Un homme jeune et en bonne santé a été infecté par le coronavirus sous une forme bénigne. Mal de gorge, toux, maux de tête, diarrhées. Il a guéri et un contrôle virologique en mai en a attesté mais 48 jours après le premier épisode il a rechuté sous une forme bien plus sérieuse qui a nécessité une hospitalisation et l’administration d’oxygène.

Donc les anticorps acquis, à la suite de la première infection, ne l’ont pas du tout protégé. De plus, le critère nécessaire de réinfection, c’est-à-dire la démonstration par une analyse génétique de deux prélèvements successifs a bien montré qu’il s’agissait de deux souches différentes du virus. Une seconde ré-infection est possible et elle ne survient pas nécessairement sous une forme bénigne comme on aurait pu le penser si les anticorps s’avéraient vraiment et régulièrement protecteurs.  

Pour l'instant, aucun cas de réinfection n'a été officiellement déclaré en France, mais certains évoquent qu'il y aurait quelques dizaines de cas, qu'en est-il ?

Oui vous avez raison. En France  à ce jour aucun cas de réinfection n'a été sinon observé  mais du moins officiellement déclaré. Cependant l'évidence clinique et virologique montre bien que cela peut parfaitement survenir.

Cela pose une question  importante : est-ce que, comme cela a été observé  avec le SRAS et le MERS- qui  sont aussi des infections causées par un coronavirus-, les anticorps  produits lors de l'infection initiale ne sont-ils pas de "faux amis"?

C'est à dire qu'au lieu d'aider l'organisme à se protéger en luttant contre le virus, ils aideraient en fait  le virus à se développer ou plutôt à se redévelopper?

La question est posée!

En conclusion, les patients qui ont été infectés une première fois  ne doivent pas se considérer de ce fait comme immunisés et protégés. Cela est possible  mais nous n'avons à ce jour aucun moyen de s'en assurer formellement.

Les gestes barrières continuent de les concerner  à la fois pour se protéger d'une réinfection qui peut être plus grave et aussi pour protéger les autres autour d'eux.

Le Dr Jacques LAMBROZO est Spécialiste en Médecine Interne et en Endocrinologie, Expert auprès de la Cour d’appel de Paris et Président de l’ADIAM : l'association d’aide et de soins à domicile pour les personnes âgées et/ou en situation de handicap

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 16/10/2020 - 14:07
S'il y a une nouvelle souche du virus...
c'est parce qu'elle est désormais addictive à l'alcool.
Laurine
- 16/10/2020 - 14:00
Réinfection?
Tout ça pour nous dire qu'on ne sait rien! Je retiens qu'aucun cas de réinfection n'a été déclaré en France. Et que si l'on n'est pas immunisé le vaccin ne sert à rien...
gerint
- 16/10/2020 - 13:52
Didier Raoult a parlé d’une réinfection
À Marseille avec une souche différente, je crois