En direct
Best of
Best of du 2 au 8 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

04.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

07.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

01.

La France a peur : il neige…

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

06.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 47 min 35 sec
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 2 heures 40 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 heures 37 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 heures 9 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 heures 45 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 heures 26 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 6 heures 35 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 6 heures 44 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 7 heures 5 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 2 heures 27 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 heures 15 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 heures 52 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 heures 30 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 heures 8 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 heures 37 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 6 heures 38 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Politique
Stratégie du gouvernement

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

il y a 7 heures 21 min
Pauline Harmange moi les hommes, je les déteste
Pauline Harmange moi les hommes, je les déteste
Pauvres de nous

"Moi les hommes, je les déteste" : ce livre vengeur et salutaire vient de paraître (et il s'est trouvé un éditeur pour publier ça)

Publié le 03 octobre 2020
Son auteur (je sais que je devrais écrire auteure...) fait la promotion de son ouvrage dans Libération. Une bouffée de haine, c'est toujours bon à prendre.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Son auteur (je sais que je devrais écrire auteure...) fait la promotion de son ouvrage dans Libération. Une bouffée de haine, c'est toujours bon à prendre.

Pauline Harmange se présente comme "l'oiseau de la tempête féministe qui s'annonce"; On pense immédiatement aux "Oiseaux" de Hitchcock et on tremble.  Nous allons être piqués de toutes parts, dévorés et nos orbites seront vidées de nos yeux.

Nous n'avons pas lu son livre et nous ne le lirons pas. Merci de n'y voir aucune misogynie mais seulement de la paresse. En outre pour les Paulines nous avons déjà donné avec "Histoire d'O" de Pauline Réage, un des plus beaux romans érotiques de tous les temps.

Revenons à notre Pauline 2020. Nous nous contenterons de ce qu'elle a dit dans Libération. "Détester les hommes et tout ce qu'ils représentent est notre droit le plus strict. C'est aussi une fête. Qui aurait cru qu'il y aurait tant de joie dans la misandrie".  

Tourmentée par la mémoire de millénaires de souffrance, on comprend que Pauline Harmange ait eu besoin de joie pour cicatriser ses blessures. Nous avons depuis la nuit des temps opprimé affreusement les femmes. Nous les avons violées. Nous les avons tuées. Et nous en avons brûlé un certain nombre sur les bûchers.  

Ce machisme insupportable remonte à très loin. Déjà à l'époque des cavernes, M. Cro-Magnon se comportait bestialement avec Mme Cro-Magnon. Il la tirait par les cheveux (c'est d'ailleurs pour ça que les filles les ont longs) pour lui faire subir d'odieux outrages. De tels crimes réclament vengeance.

C'est la tâche prométhéenne à laquelle s'est attelée "l'oiseau de la tempête féministe qui s'annonce". Pauline Harmange a donc le droit de détester les hommes. On peut en déduire qu'elle aime les femmes. C'est un point commun que j'ai avec elle.

Et pourtant nous aussi les hommes nous avons souffert. Notre ancêtre Adam vivait pénard et puceau au Paradis. Une fieffée salope du nom d'Eve est venue l'émoustiller et lui a fait connaître le péché de chair. C'est alors que Dieu nous a précipité hors du jardin d'Eden. Moi j'ai pardonné à Eve et à ses descendantes. J'aime les femmes à quelques rares exceptions près : Pauline Harmange en fait partie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 04/10/2020 - 20:37
Sauf mon commentaire, Louna
On me l'a enlevé, car j'ai parlé comme le ferais Papacito. Des hommes efféminés, politiciens en tête se sont reconnu(es) et n'ont pas aimé être pris pour cible.
Louna
- 04/10/2020 - 19:17
Je suis une femme et...
Je vous aime Monsieur Rayski et j'aime tous les commentaires de ces messieurs. Ras le bol de ces foldingues qui pensent représenter toutes les femmes.Qu'elles se reproduisent entre elles ça nous fera plus d'hommes à conquérir.
Nicolas59
- 04/10/2020 - 09:59
Affaire simple en fait
L’auteur semble se réjouir des inepties de lesbiennes refoulées.
Il a parfaitement raison. Les motivations de ces dames sont simplement une rage d’avoir à affronter la concurrence sexuelle masculine et de se planter régulièrement.
Les plus belles sont pour les hommes. Désolé pour les g_____s , elle leur reste que des gravats , il suffit de voir les photos des
intéressées.
On peut donc comprendre leur ressentiments. Elles sont marginales et le resterons. De plus les outrances agressives de leurs
manières vont finalement les disqualifier .
C’est imparable, il suffit d’attendre .