En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

06.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

07.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 1 heure 40 sec
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 2 heures 30 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 2 heures 45 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 3 heures 8 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 3 heures 29 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 4 heures 2 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 4 heures 26 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 4 heures 54 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 5 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

il y a 6 heures 6 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 2 heures 19 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 2 heures 40 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 3 heures 4 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 3 heures 27 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 3 heures 44 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 4 heures 5 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 4 heures 51 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 5 heures 32 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 5 heures 55 min
pépites > Economie
Tourisme
Emmanuel Macron l'a annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année
il y a 6 heures 11 min
© Laura CAMBAUD / AFP
© Laura CAMBAUD / AFP
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

Publié le 26 septembre 2020
Un Pakistanais de 18 ans, inconnu des services de lutte contre la radicalisation, a reconnu l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés, ce vendredi dans le 11e arrondissement de Paris, près des anciens locaux de Charlie Hebdo.
Farhad Khosrokhavar
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Farhad Khosrokhavar est directeur d’études à l’EHESS. Il était directeur du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS, EHESS‑CNRS) de mai 2015 à août 2016. Il est également directeur de l’Observatoire de la radicalisation à la Maison des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un Pakistanais de 18 ans, inconnu des services de lutte contre la radicalisation, a reconnu l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés, ce vendredi dans le 11e arrondissement de Paris, près des anciens locaux de Charlie Hebdo.

Atlantico : Un Pakistanais de 18 ans a reconnu l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés, ce vendredi dans le 11e arrondissement de Paris. Que sait-on de son profil ? Correspond-t-il au type de terroristes auquel la France a déjà eu affaire ?

Farhad Khosrokhavar : Attention, il se pourrait que les documents dont nous disposons sur cet individu ne soient pas à jour. On pense qu'il est Pakistanais et qu'il a 18 ans, mais les autorités françaises doivent confirmer ces informations auprès des autorités pakistanaises. Il n'est pas sûr qu'il dise la vérité. En Allemagne, il y a une décennie, il y a eu le cas d'un jeune soi-disant Afghan qui avait attaqué à la hache des passants. Il s'est révélé qu'il était en fait pakistanais et avait dit être afghan pour avoir plus de chances d'obtenir le statut de réfugié. Donc prudence.

Mais à supposer qu'il soit pakistanais et qu'il ait 18 ans, il ne correspondrait pas au profil type des djihadistes qui sont déjà passés à l'attaque en France. D'habitude, ils sont plus âgés : l'âge moyen en Europe est entre 25 et 28 ans. En second lieu, son attaque a été faite avec un hachoir. Il ne disposait pas de moyens plus sophistiqués, comme des armes à feu. Cela signifie qu'il n'était pas très présent dans le milieu délinquant, même s'il avait été arrêté une fois pour port d'une arme blanche : un tournevis. Il n'était pas Fiché S, ce qui est général le cas habituellement. Il ne semble pas avoir montré des éléments de radicalisation.

Même s'il faut attendre l'avancée de l'enquête pour se prononcer sur des éléments sûrs, dans tous les cas son profil semble atypique. Nous avons vu des cas de jeunes qui se sont radicalisés entre 14-15 ans et 30 ans, mais il y en a très peu qui soient passés à l'acte en Europe. En France, cela n'a pas été le cas sur la dernière décennie. Et sa nationalité pakistanaise serait atypique aussi, puisque les responsables sont d'habitude soit des convertis, soit des personnes d'origine nord-africaine. Rares sont les autres origines.

N'est-ce pas seulement un effet statistique, à savoir qu'il y a peu de personnes d'origine pakistanaise en France ?

Non, car par exemple le nombre de personnes d'origine turque est faible parmi les djihadistes alors que leur proportion est plus importante dans la population. J'ai développé tout cela dans mon livre Le Nouveau djihad en Occident (Robert Laffont, 2018) où je montre que la prévalence des origines n'est pas un effet statistique. En France, les terroristes sont par exemple beaucoup d'origine marocaine, car ils sont très nombreux en Belgique d'où sont parties les attaques de janvier 2015. On peut aussi noter qu'en Allemagne aussi, les jeunes d'origine maghrébine sont surreprésentés dans les attaques, alors que les personnes d'origine turque sont beaucoup plus nombreuses en proportion et en nombre dans la population.

Ce profil atypique est-il une anomalie ou une évolution progressive que l'on peut observer vers un nouveau type de terroristes ?

A mon avis, il faut plutôt se pencher sur ses motivations Deux éléments sont à prendre en compte : le début du procès des terroristes de janvier 2015 et la republication des caricatures du prophète Mahomet par Charlie Hebdo. Je pense que ce second point est fondamental, car sur le premier point, les suspects n'ont pas été encore condamnés. Il pourrait y avoir des passages à l'acte au moment du jugement, mais pas avant. Par contre, la republication des caricatures est un motif très puissant pour nombre de jeunes radicalisés qui pensent que la ligne rouge a été franchie. Je pense que la raison essentielle de l'attaque tient à ce phénomène.

Il y a en effet eu des manifestations au Pakistan...

Au Pakistan, mais aussi en Inde. De toute façon, avec la mondialisation, tout le monde sait que Charlie Hebdo a republié ces caricatures, ce qui est vu comme une profanation supplémentaire de l'Islam. Cela pose un vrai problème dans l'exercice de la faculté critique. Le principe de responsabilité doit-il prévaloir sur le principe de conviction, comme disait Max Weber ? Doit-on, si on est convaincu que l'on défend la liberté, le faire, ou faut-il dans ce contexte-là s'abstenir car on pourrait mettre en danger la vie d'innocents ? Je crois que le verdict, dans la société française, est que le principe de conviction doit prévaloir. Ils ont republié, et en grande majorité on l'approuve.

En novembre dernier, les universitaires Xavier Crettiez et Yvan Barros avaient conduit une étude à partir de l’analyse des profils de 163 auteurs d’attentats ou de projets d’attentats en France. Elle montrait que seuls trois auteurs d’attentat peuvent être considérés comme des « loups solitaires ». Cet homme en serait-il un ?

Les "loups solitaires" sont rarissimes en Europe et en France en particulier. Ils sont plus importants aux Etats-Unis, mais dans un contexte qui n'est pas celui du terrorisme islamiste, qui est marginal, mais du terrorisme domestique, notamment avec les attaques contre les écoles. Le suspect est-il un loup solitaire ? Il a attaqué seul, ça c'est sûr. Mais il pourrait avoir des complices qui l'ont radicalisé, l'ont encouragé ou lui ont fourni le hachoir. L'enquête le dira. Dans l'ensemble, c'est un loup solitaire dans le sens du passage à l'acte.

Cette différence entre la notion de "passage à l'acte" et celle "d'entourage qui est impliqué" explique-t-elle cette idée reçue selon laquelle il y aurait beaucoup de loups solitaires dans le terrorisme islamiste, alors que dans les faits c'est peu souvent le cas ?

Les faits sont susceptibles d'interprétation... Un exemple : Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le Tunisien qui a tué 86 personnes à Nice le 14 juillet 2016, avait eu quelques complicités puisque quelqu'un lui avait fourni un pistolet du 19e siècle. Mais il a agit seul : il a loué le camion, a foncé dans la foule, et tué tant d'innocents. Ce n'est pas un loup solitaire au sens académique – car il avait des complices – mais dans les faits, c'est lui qui a décidé de l'attaque et l'a menée seul. Le loup solitaire est, dans la définition courante, celui qui agit seul. Si l'on prend cette définition plutôt que celle qui en fait quelqu'un dont personne ne pouvait soupçonner les projets, leur nombre sera beaucoup plus important.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pale rider
- 28/09/2020 - 08:30
profil atypique ?
sérieux ... j'aurais dit ça si c'était Mamie Nova 84 ans originaire de Plougastel , mais là , franchement profil atypique ... ah oui peut être qu' il chaussait seulement du 38 .
salamander
- 27/09/2020 - 11:38
quand on pense que ces caricatures sont tout à fait mineures
voire enfantines !
Je me rappelle L'Echo des savanes ou fluide glacial dans les années 70 ... c'était autre chose.
L'esprit de Munich progresse en France avec la tentation de baisser la tête devant l'islam. Heureusement , la France reste pour l'instant la France.
Où sont les soutiens européens à la presse française?
Beaucoup de lâcheté chez nous et autour de nous.
Attention à la radicalisation de l'opinion de base des arabe- musulmans en France selon le dernier sondage Ifop /Charlie.
30% pensent que l'islam n'est pas compatible avec la République ! ce sont les m^mes qui veulent l'instauration de la sharia en France.
30% , c'est une grosse , grosse minorité...et 30% de 6 millions ça fait 1,8 Million...
lasenorita
- 26/09/2020 - 17:56
Le ''mimétisme''..
Encore une attaque à ''l'arme blanche'' dans le Val d'Oise, à Sarcelles: un homme, de 27 ans, a été blessé à la machette ,devant un commissariat, par un ''individu''....nos journalistes parlent de ''mimétisme''.. Au lieu d'infliger une amende de 10.000€ à Zemmour, qui dit la vérité, on ferait mieux de punir sévèrement ces ''individus'', qui utilisent trop la machette, et de faire une pétition contre les magistrats qui les incitent à faire du ''mimétisme''.. Ces ''gens-là ne comprennent que la force et il pensent que notre ''humanité'' est un signe de faiblesse!.. L'ONDRP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales)estime que le nombre de victimes à l'arme blanche a beaucoup augmenté, en France, ces dernières années, ce nombre est de 44.000 entre 2015 et 2019,les violences ont plus que doublé depuis 2001:300.000 faits par an contre les personnes et 38.000 infractions en 2019 contre les dépositaires de l'autorité.. ''Ils'' nous bassinent avec ''les Droits de l'Homme''.. .''ils'' feraient mieux de PROTEGER les Français contre les BARBARES de ces ''communautés étrangères'' ...HONTE à la politique migratoire de l'U.E. et de la France!