En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 7 heures 54 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 8 heures 53 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 13 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 15 heures 2 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 16 heures 24 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 17 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 18 heures 37 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 19 heures 8 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 19 heures 45 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 8 heures 6 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 12 heures 8 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 14 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 15 heures 23 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 17 heures 21 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 17 heures 45 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 18 heures 17 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 18 heures 48 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 19 heures 25 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 19 heures 54 min
© Laura CAMBAUD / AFP
© Laura CAMBAUD / AFP
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

Publié le 26 septembre 2020
Un Pakistanais de 18 ans, inconnu des services de lutte contre la radicalisation, a reconnu l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés, ce vendredi dans le 11e arrondissement de Paris, près des anciens locaux de Charlie Hebdo.
Farhad Khosrokhavar
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Farhad Khosrokhavar est directeur d’études à l’EHESS. Il était directeur du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS, EHESS‑CNRS) de mai 2015 à août 2016. Il est également directeur de l’Observatoire de la radicalisation à la Maison des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un Pakistanais de 18 ans, inconnu des services de lutte contre la radicalisation, a reconnu l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés, ce vendredi dans le 11e arrondissement de Paris, près des anciens locaux de Charlie Hebdo.

Atlantico : Un Pakistanais de 18 ans a reconnu l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés, ce vendredi dans le 11e arrondissement de Paris. Que sait-on de son profil ? Correspond-t-il au type de terroristes auquel la France a déjà eu affaire ?

Farhad Khosrokhavar : Attention, il se pourrait que les documents dont nous disposons sur cet individu ne soient pas à jour. On pense qu'il est Pakistanais et qu'il a 18 ans, mais les autorités françaises doivent confirmer ces informations auprès des autorités pakistanaises. Il n'est pas sûr qu'il dise la vérité. En Allemagne, il y a une décennie, il y a eu le cas d'un jeune soi-disant Afghan qui avait attaqué à la hache des passants. Il s'est révélé qu'il était en fait pakistanais et avait dit être afghan pour avoir plus de chances d'obtenir le statut de réfugié. Donc prudence.

Mais à supposer qu'il soit pakistanais et qu'il ait 18 ans, il ne correspondrait pas au profil type des djihadistes qui sont déjà passés à l'attaque en France. D'habitude, ils sont plus âgés : l'âge moyen en Europe est entre 25 et 28 ans. En second lieu, son attaque a été faite avec un hachoir. Il ne disposait pas de moyens plus sophistiqués, comme des armes à feu. Cela signifie qu'il n'était pas très présent dans le milieu délinquant, même s'il avait été arrêté une fois pour port d'une arme blanche : un tournevis. Il n'était pas Fiché S, ce qui est général le cas habituellement. Il ne semble pas avoir montré des éléments de radicalisation.

Même s'il faut attendre l'avancée de l'enquête pour se prononcer sur des éléments sûrs, dans tous les cas son profil semble atypique. Nous avons vu des cas de jeunes qui se sont radicalisés entre 14-15 ans et 30 ans, mais il y en a très peu qui soient passés à l'acte en Europe. En France, cela n'a pas été le cas sur la dernière décennie. Et sa nationalité pakistanaise serait atypique aussi, puisque les responsables sont d'habitude soit des convertis, soit des personnes d'origine nord-africaine. Rares sont les autres origines.

N'est-ce pas seulement un effet statistique, à savoir qu'il y a peu de personnes d'origine pakistanaise en France ?

Non, car par exemple le nombre de personnes d'origine turque est faible parmi les djihadistes alors que leur proportion est plus importante dans la population. J'ai développé tout cela dans mon livre Le Nouveau djihad en Occident (Robert Laffont, 2018) où je montre que la prévalence des origines n'est pas un effet statistique. En France, les terroristes sont par exemple beaucoup d'origine marocaine, car ils sont très nombreux en Belgique d'où sont parties les attaques de janvier 2015. On peut aussi noter qu'en Allemagne aussi, les jeunes d'origine maghrébine sont surreprésentés dans les attaques, alors que les personnes d'origine turque sont beaucoup plus nombreuses en proportion et en nombre dans la population.

Ce profil atypique est-il une anomalie ou une évolution progressive que l'on peut observer vers un nouveau type de terroristes ?

A mon avis, il faut plutôt se pencher sur ses motivations Deux éléments sont à prendre en compte : le début du procès des terroristes de janvier 2015 et la republication des caricatures du prophète Mahomet par Charlie Hebdo. Je pense que ce second point est fondamental, car sur le premier point, les suspects n'ont pas été encore condamnés. Il pourrait y avoir des passages à l'acte au moment du jugement, mais pas avant. Par contre, la republication des caricatures est un motif très puissant pour nombre de jeunes radicalisés qui pensent que la ligne rouge a été franchie. Je pense que la raison essentielle de l'attaque tient à ce phénomène.

Il y a en effet eu des manifestations au Pakistan...

Au Pakistan, mais aussi en Inde. De toute façon, avec la mondialisation, tout le monde sait que Charlie Hebdo a republié ces caricatures, ce qui est vu comme une profanation supplémentaire de l'Islam. Cela pose un vrai problème dans l'exercice de la faculté critique. Le principe de responsabilité doit-il prévaloir sur le principe de conviction, comme disait Max Weber ? Doit-on, si on est convaincu que l'on défend la liberté, le faire, ou faut-il dans ce contexte-là s'abstenir car on pourrait mettre en danger la vie d'innocents ? Je crois que le verdict, dans la société française, est que le principe de conviction doit prévaloir. Ils ont republié, et en grande majorité on l'approuve.

En novembre dernier, les universitaires Xavier Crettiez et Yvan Barros avaient conduit une étude à partir de l’analyse des profils de 163 auteurs d’attentats ou de projets d’attentats en France. Elle montrait que seuls trois auteurs d’attentat peuvent être considérés comme des « loups solitaires ». Cet homme en serait-il un ?

Les "loups solitaires" sont rarissimes en Europe et en France en particulier. Ils sont plus importants aux Etats-Unis, mais dans un contexte qui n'est pas celui du terrorisme islamiste, qui est marginal, mais du terrorisme domestique, notamment avec les attaques contre les écoles. Le suspect est-il un loup solitaire ? Il a attaqué seul, ça c'est sûr. Mais il pourrait avoir des complices qui l'ont radicalisé, l'ont encouragé ou lui ont fourni le hachoir. L'enquête le dira. Dans l'ensemble, c'est un loup solitaire dans le sens du passage à l'acte.

Cette différence entre la notion de "passage à l'acte" et celle "d'entourage qui est impliqué" explique-t-elle cette idée reçue selon laquelle il y aurait beaucoup de loups solitaires dans le terrorisme islamiste, alors que dans les faits c'est peu souvent le cas ?

Les faits sont susceptibles d'interprétation... Un exemple : Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le Tunisien qui a tué 86 personnes à Nice le 14 juillet 2016, avait eu quelques complicités puisque quelqu'un lui avait fourni un pistolet du 19e siècle. Mais il a agit seul : il a loué le camion, a foncé dans la foule, et tué tant d'innocents. Ce n'est pas un loup solitaire au sens académique – car il avait des complices – mais dans les faits, c'est lui qui a décidé de l'attaque et l'a menée seul. Le loup solitaire est, dans la définition courante, celui qui agit seul. Si l'on prend cette définition plutôt que celle qui en fait quelqu'un dont personne ne pouvait soupçonner les projets, leur nombre sera beaucoup plus important.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pale rider
- 28/09/2020 - 08:30
profil atypique ?
sérieux ... j'aurais dit ça si c'était Mamie Nova 84 ans originaire de Plougastel , mais là , franchement profil atypique ... ah oui peut être qu' il chaussait seulement du 38 .
salamander
- 27/09/2020 - 11:38
quand on pense que ces caricatures sont tout à fait mineures
voire enfantines !
Je me rappelle L'Echo des savanes ou fluide glacial dans les années 70 ... c'était autre chose.
L'esprit de Munich progresse en France avec la tentation de baisser la tête devant l'islam. Heureusement , la France reste pour l'instant la France.
Où sont les soutiens européens à la presse française?
Beaucoup de lâcheté chez nous et autour de nous.
Attention à la radicalisation de l'opinion de base des arabe- musulmans en France selon le dernier sondage Ifop /Charlie.
30% pensent que l'islam n'est pas compatible avec la République ! ce sont les m^mes qui veulent l'instauration de la sharia en France.
30% , c'est une grosse , grosse minorité...et 30% de 6 millions ça fait 1,8 Million...
lasenorita
- 26/09/2020 - 17:56
Le ''mimétisme''..
Encore une attaque à ''l'arme blanche'' dans le Val d'Oise, à Sarcelles: un homme, de 27 ans, a été blessé à la machette ,devant un commissariat, par un ''individu''....nos journalistes parlent de ''mimétisme''.. Au lieu d'infliger une amende de 10.000€ à Zemmour, qui dit la vérité, on ferait mieux de punir sévèrement ces ''individus'', qui utilisent trop la machette, et de faire une pétition contre les magistrats qui les incitent à faire du ''mimétisme''.. Ces ''gens-là ne comprennent que la force et il pensent que notre ''humanité'' est un signe de faiblesse!.. L'ONDRP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales)estime que le nombre de victimes à l'arme blanche a beaucoup augmenté, en France, ces dernières années, ce nombre est de 44.000 entre 2015 et 2019,les violences ont plus que doublé depuis 2001:300.000 faits par an contre les personnes et 38.000 infractions en 2019 contre les dépositaires de l'autorité.. ''Ils'' nous bassinent avec ''les Droits de l'Homme''.. .''ils'' feraient mieux de PROTEGER les Français contre les BARBARES de ces ''communautés étrangères'' ...HONTE à la politique migratoire de l'U.E. et de la France!