En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 9 min 44 sec
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 1 heure 36 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 1 heure 34 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 3 heures 44 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 4 heures 29 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 5 heures 58 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 6 heures 30 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 7 heures 37 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 8 heures 1 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 8 heures 29 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 33 min 40 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 1 heure 20 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 2 heures 16 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 4 heures 17 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 5 heures 47 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 5 heures 59 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 7 heures 32 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 7 heures 48 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 8 heures 8 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 8 heures 35 min
© JEFF PACHOUD / AFP
© JEFF PACHOUD / AFP
EELV

Comment le logiciel politico-social d’une certaine écologie politique transparaît à travers les propos du maire de Lyon sur le Tour de France

Publié le 12 septembre 2020
Le maire EELV de Lyon, Grégory Doucet, a révélé dans un entretien à la presse qu'il considérait que le Tour de France était "polluant" et qu'il véhiculait une "image machiste". Que révèlent les propos du maire de Lyon ?
Virginie Martin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Martin est une professeure-chercheure à Kedge Business School et politologue française. Elle est présidente du Think Tank Different, laboratoire politique créé en 2012, et est l'auteur de Ce monde qui nous échappe : pour un universalisme...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le maire EELV de Lyon, Grégory Doucet, a révélé dans un entretien à la presse qu'il considérait que le Tour de France était "polluant" et qu'il véhiculait une "image machiste". Que révèlent les propos du maire de Lyon ?

Pour retrouver un point de vue différent sur la question des propos du maire de Lyon, retrouvez l'entretien de Virginie Martin 

Atlantico.fr : Le maire de Lyon s'est distingué en pretextant que le Tour de France serait "machiste " et "polluant". Il s'agit du même édile qui quelques jours plus tôt avait refusé de se rendre au voeux des échevins au nom de la laïcité... avant d'aller le lendemain poser la première pierre sur le chantier d'une nouvelle mosquée. Que signifie ce "deux poids deux mesures" ?

Virginie Martin : Je ne peux pas mettre ces sujets – laïcité et écologie-machisme - sur le même plan. Donc ce ne sont pas deux poids, deux mesures. Puisque ce n’est pas « comparable ». 

Mais, comprenant votre question, il faut savoir que dans le logiciel politico-social d’une certaine écologie politique, il y a en effet, une critique souvent adressée à la République française universalisante. Celle ci est souvent vue comme une matrice surplombante et faisant la part belle aux « citoyens d’origine française et chrétienne » et négligeant les minorités.  

Pour en revenir au Tour de France, des études ont largement montré et depuis longtemps que le sport exclue souvent les femmes, qu’elles ont du mal à se projeter dans des activités qui ne les représentent pas assez, voire qui les négligent. C’est vrai en termes de diffusions, c’est vrai en termes de couverture média même quand les résultats sont là, c’est encore vrai en termes de salaires. 

Le Tour de France a eu des versions femmes il y a quelques années, mais la grand-messe reste ce Tour de France au masculin. Les seules femmes admises au tour de France étaient les hôtesses tenant des bouquets de fleurs et embrassant le vainqueur de l’étape. 

En 2022, les organisateurs vont de nouveau organiser un Tour de France au féminin et c’est tant mieux. 

Au-delà de l’aspect « polluant » (goodies, saletés, voitures…) c’est cela, que dénonce Grégory Doucet. 

En dehors de quelques commentaires indignés, la partie semble déjà perdue dans l'opinion. Pourtant, on parle d'une minorité sociologique qui est en train de mettre à mal l'idée même de la France dont le tour cycliste annuel est un étendard. Pourquoi si peu de réactions?

La partie est perdue dans l’opinion ? Mais est-ce si sûr ? Qu’en disent les femmes justement ou les écologistes en général ? Est-ce que cette partie de la France n’existe pas ? Le tour cycliste annuel dont vous parlez est un tour de cycliste masculin annuel, nous avons trop tendance à l’oublier. D’ailleurs l’appellation est Tour de France, Coupe du Monde de Football ; mais quand c’est au féminin il est dit coupe de monde féminine de football. Le masculin est vu comme un neutre, comme englobant. Le féminin, lui, doit toujours être précisé. 

C’est un peu dans cette matrice que se situent les propos du maire de Lyon si je devais les traduire ; comme je le dis précédemment, l’universalisme républicain a tendance à percevoir le monde comme étant homme, blanc, de culture chrétienne.  

Je développais jadis dans un de mes essais le concept « d’universalisme des différences » ; un concept qui tente de dire le commun avec un socle universel, mais un socle qui accepte les diversités, les différences, les altérités. Aujourd’hui il y a une invisibilisation de certaines altérités ; le maire de Lyon ne veut pas dire autre chose, je crois. Bien sûr, la société évolue, mais nous ne sommes pas à l’abri de backlash – contre les femmes par exemple - de la part de certaines (autres) minorités sociologiques … 

Les dernières élections municipales ont montré qu'une bonne partie de l'électorat des grandes villes soutenait des programmes  EELV.  On peine à savoir si il s'agit de véritables convictions, de simples aspirations à un mieux vivre (mais est ce mieux vivre que de devoir se plier aux dictats ultra-écolos?) ou d'un confortable conformisme de circonstance?

Il faut considérer deux types d’électorat, voire plus chez EELV (comme dans tous les partis d’ailleurs). 

Il existe un électorat très convaincu qui réunit les items : féministe, « eco-féministe », croissance-consommation maitrisées, favorable à l’expression d’expressions cultuelles et culturelles diverses. Il serait capable de se retrouver dans le concept d’intersectionnalité en sociologie : c’est à dire une vision de la société qui regarde sur 3 plans simultanément : les identités de genre (orientation sexuelle, égalité homme-femme…) ; les questions de « race » (religion, couleur de peau…) et enfin les questions de classe sociale (pauvreté, inégalités…). Le tout évidemment étant encadré par l’écologie politique. 

Il existe par ailleurs, bien sûr, un électorat plus flottant, moins captif, qui estime que l’enjeu écologie-environnement est important mais qui n’adhère pas forcément à toute la matrice que je viens de décrire. 

Pour conclure, et dans tous les cas, ces expériences municipales, seront un test grandeur nature de la satisfaction des électeurs et des électrices. Les régionales futures nous diront si oui ou non ces expériences sont vues comme « excessives » ou satisfaisantes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 12/09/2020 - 16:46
J’espère que cette tare fait honte à Jeannie Longo
Ce type de raisonnement contribue à déclasser le pays à mes yeux qui devient une bande d’accrocs mollissants aux prébendes sociales et qu’on peut mener comme en ce moment par le bout du nez par la trouille
assougoudrel
- 12/09/2020 - 12:04
Le Tour de France est-il plus polluant
que la raffinerie de Feyzin qui est au cœur de la ville depuis des décennies? Sans oublier les industries chimiques aux alentours. Ce maire (deux), les déplacera-t-il? Quand on les entend dire "dans Ma Ville", ils ont un mandat, mais ils sont persuadés de les avoir bâties.