En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

04.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

05.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

06.

Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct

07.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 7 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 8 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 10 heures 2 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 15 heures 11 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 15 heures 40 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 16 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 18 heures 18 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 18 heures 58 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 19 heures 33 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 20 heures 38 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 8 heures 15 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 9 heures 10 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 11 heures 18 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 15 heures 26 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 15 heures 57 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 17 heures 54 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 19 heures 6 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 20 heures 10 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 20 heures 41 min
© MEHDI FEDOUACH / AFP
coronavirus covid-19 euro France masque
© MEHDI FEDOUACH / AFP
coronavirus covid-19 euro France masque
Evolution de la pandémie

COVID-19 : jamais autant de cas en France, avec quels effets ?

Publié le 07 septembre 2020
Jean-Paul Betbeze revient sur la hausse des cas de Covid-19 en France et décrypte l'impact du coronavirus sur les cours des principales devises.
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze revient sur la hausse des cas de Covid-19 en France et décrypte l'impact du coronavirus sur les cours des principales devises.

A quel jeu jouons-nous en France ? Le 4 septembre 2020, on compte ici  8975 cas, soit plus que les 7578 du 31 mars, quand nous « découvrions » le COVID-19. Depuis, nous sommes prévenus de ses effets et de ses dangers, notamment de la manière de l’empêcher de nuire, avec masque et distance, faute de savoir encore le tuer.

Dans ce contexte inquiétant, on peut toujours dire que la France est relativement moins affectée que ses voisins européens du sud, mais il faut faire attention avec les pandémies qui suivent des lois exponentielles. 

Une personne infectée en contamine actuellement 1.78 fin août, ce qu’on nomme R0, donc le phénomène accélère ! Il se stabilise pour R0 égale 1 puis diminue s’il lui est inférieur : nous n’y sommes pas du tout !

Les bourses ne changent pas leurs sentiments depuis janvier, mais se disent peut-être (la semaine dernière) que leur enthousiasme pour le Nasdaq était excessif. Il poursuit quand même sur son avancée, suivi de Shanghai, puisque la reprise chinoise est nette. En revanche, les autres bourses sont peut-être stigmatisées comme « traditionnelles ».  Et ces jugements n’ont pas de raisons de changer.

En fait, depuis que Jérôme Powell, le Président de la Banque Centrale Américaine, à Jackson Hole, a mis l’accent sur sa recherche difficile et sur celle, plus difficile encore du « plein emploi inclusif », l’inflation ne se montre pas, moins encore. Ceci conduit les Banques Centrales à acheter plus encore de bons du trésor, mais la déflation est là, ce qui fait monter en particulier les taux réels en Italie, ce qui n’aide pas du tout ce pays.

L’or continue son avance, par temps d’inflation faible et de taux d’intérêt promis à rester bas plus longtemps encore. En même temps, les prix du pétrole n’arrivent pas à remonter : l’idée se répand que l’on en a trop, compte tenu des découvertes de gaz et des nouvelles technologies vertes qui ne cessent de gagner.

Dans ce contexte aussi, où la croissance américaine est toujours faible et où la politique monétaire a décidé de faire tout son possible pour la soutenir avec des taux d'intérêt très bas, on comprend que le dollar inquiète. Il baisse par rapport au franc suisse bien sûr, mais les volumes ne peuvent être importants. Le dollar baisse par rapport à l’euro, ce qui inquiète en zone euro. Des messages sont donc envoyés, pour corriger : to talk  the euro  down, ce qui a marché. Il atteint le taux de 1,2 puis repasse à 1,18, ce qui semble arranger la BCE. En revanche, rien n’arrête les difficultés économiques et géopolitiques de la Turquie, de la Russie et du Brésil.

La crise sanitaire n’est pas finie et s’étend. Tous les pays essaient de réagir en ouvrant les usines et en soutenant l’emploi, avec des taux bas et des déficits budgétaires croissants. Mais l’inquiétude demeure, plus encore sur la consommation que sur la production et pèse partout sur les prix. Dans le cas français, avec un plan de relance à 100 milliards d’euros, on oublie qu’il aura peu de chances de succès si le nombre de cas de COVID-19 bat ses records chaque jour. La reprise n’est envisageable qu’avec un répit de la pandémie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 08/09/2020 - 00:59
Outre les salades, les guéris... combien ?
L'analyse de M Betbeze n'a aucun sens.
Nicolas 59 a raison de la traiter de salades. Ce qu'il nous faut savoir, c'est combien de cas réels sont suivis, et donc combien de malades du virus chinois sont guéris. Et au passage savoir si l'immunisation de groupe progresse. Bref, il faut faire les moins et les plus, et aujourd'hui on ne parle que dans le vide intersidéral ... "hors sol" préfère dire Nicolas 59. Pour le reste, la bourse c'est essentiellement du vent, et mieux vaut s'écarter de ses bourrasques.
Nicolas59
- 07/09/2020 - 14:55
Analyse hors sol
L’auteur perd de vue que personne ne sait quel était le taux de contamination durant le premier semestre 2020 car on testait quasiment que les cas reconnus comme malades.
Comment faire croire que lors de 500 décès par jour et des milliers de réa en cours la contamination actuelle serait inquiétante ?
Les chiffres actuels de malades sont minimaux par rapport à fin Avril.
La pseudo seconde vague du Covid qui circule n’est probablement que la première qui est partie en vacance contaminer des regions
relativement épargnées jusqu’a Juin.
Ce sont les foyers des grandes cités qui essaiment plus que probablement. Le confinement a simplement étalé la contamination dans le temps et on observe que confiné ou masqué la mortalité 2020 reste inférieure à 2019 pour les populations fragiles concernées.
Qu’est ce que c’est que ces salades ?