En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

07.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 6 heures 19 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 6 heures 59 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 8 heures 25 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 9 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 10 heures 35 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 14 heures 23 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 14 heures 26 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 6 heures 47 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 8 heures 10 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 8 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 10 heures 29 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 12 heures 51 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 14 heures 20 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 14 heures 23 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 14 heures 23 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 14 heures 26 min
© Alastair Pike / AFP
Google moteur de recherche google news concurrence GAFAM
© Alastair Pike / AFP
Google moteur de recherche google news concurrence GAFAM
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

Publié le 07 août 2020
Les qualités, l'efficacité et la puissance du moteur de recherche de Google le positionnent en leader sur le marché. Google cherche-t-il à tout centraliser ? La démarche de la firme américaine signe-t-elle la mort des sites de contenus ?
Fabrice Epelboin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Epelboin est enseignant à Sciences Po et cofondateur de Yogosha, une startup à la croisée de la sécurité informatique et de l'économie collaborative.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les qualités, l'efficacité et la puissance du moteur de recherche de Google le positionnent en leader sur le marché. Google cherche-t-il à tout centraliser ? La démarche de la firme américaine signe-t-elle la mort des sites de contenus ?

Atlantico.fr : Au fil des années, il n’est plus besoin d’aller chercher des réponses en dehors du moteur de recherche Google et tout est fourni directement. Comment Google est passé de moteur de recherche à moteur de réponse ? 

Fabrice Epelboin : Une grande part des requêtes Google fournissent directement la réponse sur le moteur de recherche directement. C’est de plus en plus sophistiqué et pertinent car Google est très efficace. La stratégie de la firme consiste à amener l’utilisateur à rester sur le site le plus possible. 

À ma connaissance, Google ne demande pas l’autorisation avant de prendre ces informations. Il reproduit des extraits du site et choisit le bon extrait. Dans 80% des articles en France on prend le chapô et on a tout le contenu, c’est ce que Google reproduit. 

Si le moteur de recherche reproduit le chapô, le contenu n’a plus aucune valeur. Google a aussi une technologie qui permet de reproduire le contenu mais avec des mots différents. Il est donc étonnant qu’ils n’aient pas encore lancé aujourd’hui un site d’information réécrivant les informations. Aujourd’hui les machines font très bien le « batonnage ». C’est étonnant que personne n’ait lancé un quotidien sans journaliste. Nous sommes dans la phase finale de la désintégration de la valeur créé par des humains pour la presse.

Y-a-t-il une volonté de Google de tout centraliser sur son site ?

Bien sûr. Google News en est d’ailleurs la meilleure illustration. C’est avec cela qu’ils ont commencé il y a sept ou huit ans. Google News nous permet d’avoir un aperçu global de l’actualité, une plateforme fiable grâce à une pondération statistique de tout ce que publie la presse. Cette dernière pour une question d’orientation politique va faire l’impasse sur certains sujets contrairement à Google News qui fournit tout sans orientation. Cela élimine l’effet filtre que la presse fait systématiquement et offre un extrait donnant 98% de l’information. 

Les comportements ont changé car pout obtenir une vision du monde ce n’est plus du ressort des médias qu’il faut se tourner mais vers Google. 

Cela amorce-t-il la mort des sites de contenus ? 

Ils sont morts depuis longtemps. Si on doit faire un parallèle avec la médecine, la presse est un grabataire sous respiration artificielle. Sans actionnaire qui possède les journaux, il n’y a aucune viabilité économique. 

La presse n’a plus d’influence aujourd’hui. Lorsque l’on regarde le niveau de crédibilité et de confiance que l’on accorde à la presse nous sommes les derniers en Europe, derrière les Grecs. Cette influence politique est passée dans les réseaux sociaux. 

Fondamentalement, ce qui fait l’influence ce n’est pas le contenu mais la distribution. Aujourd’hui la distribution c’est votre mère, ami, soeur qui va effectuer la publication sur Facebook. La source n’est plus importante mais c’est votre soeur qui est importante. Le coeur de l’influence politique est parti. En pratique, la presse depuis 20 ans s’est fait dépouillée de toute forme de valeur. Elle n’a plus de rôle social, d’influence car c’est les personnes qui utilisent les contenus pour faire de l’influence qui sont devenues importantes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 07/08/2020 - 12:59
Juste une remarque
il doit y avoir aujourd'hui plus d'enseignants à Sciences Po que d'enseignés et on ne sait si ce sont les premiers ou les seconds qui tirent le niveau vers le bas
Bon....blague à part....que la presse crève on va faire un feu de joie....les sorciologues moins évidemment : c'est le dernier édifice où ils peuvent psalmodier
Gastoch
- 07/08/2020 - 12:20
Pas clair pour moi
Il y a forcément une influence du contenu des premiers émetteurs d'information, la presse pour parler en grosses mailles. Par exemple si je ne lis jamais lemonde ou l'obs ni rance info ce n'est pas du fait de Google mais parce que j'invalide directement tout contenu exprimé par ses sources.