En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

07.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 16 min 35 sec
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 53 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 1 heure 22 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 1 heure 53 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 2 heures 27 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 3 heures 8 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 4 heures 34 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 17 heures 57 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 42 min 29 sec
décryptage > France
Réhabilitation

Crise du logement : le Covid, l’occasion d’accélérer la transformation de bureaux en habitation

il y a 1 heure 1 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 1 heure 49 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 3 heures 20 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 4 heures 5 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 4 heures 31 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 17 heures 25 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 19 heures 3 min
© BERTRAND GUAY / AFP
Barbara Pompili annonces du gouvernement écologie environnement chaudières terrasses chauffées
© BERTRAND GUAY / AFP
Barbara Pompili annonces du gouvernement écologie environnement chaudières terrasses chauffées
Conseil de défense écologique

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

Publié le 28 juillet 2020
Le gouvernement a présenté ce lundi les mesures issues de la Convention citoyenne pour le climat qui seront mises en oeuvre en priorité avec notamment l'interdiction des chaudières au fuel ou bien encore la fin des terrasses chauffées dans les cafés et les restaurants. Qu'est-ce que cela révèle de l'action de l'Etat sur la question énergétique ?
Henri Prévot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri Prévot est ingénieur général des Mines. Spécialiste des questions de sécurité économique et de politique de l'énergie, il tient un site Internet consacré à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.Il est l'auteur du livre "Avec le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement a présenté ce lundi les mesures issues de la Convention citoyenne pour le climat qui seront mises en oeuvre en priorité avec notamment l'interdiction des chaudières au fuel ou bien encore la fin des terrasses chauffées dans les cafés et les restaurants. Qu'est-ce que cela révèle de l'action de l'Etat sur la question énergétique ?

Atlantico.fr : À partir du premier janvier 2022, toutes les chaudières au fuel et au charbon devront être remplacées et leur installation sera interdite. Quel est l'intérêt d'une telle mesure ?  Cette interdiction aura-t-elle impact important sur la lutte contre le réchauffement climatique ? Est-elle pertinente ? 

Henri Prévot : Les chaudières au fioul qui tomberont en panne devront être changées à partir de janvier 2022 par une chaudière qui émet moins de CO2 ou une pompe à chaleur. A première vue, cela paraît raisonnable mais on s’interroge. Bien entretenue, une chaudière au fioul peut fonctionner pendant des décennies. La seule chose qui puisse tomber en panne est la pompe à fioul, qu’il est facile de remplacer. Démonter la chaudière, dégazer la citerne de fioul et installer une nouvelle chaudière ou une pompe à chaleur coûtera beaucoup plus cher. Pour combler la différence, une subvention pourrait se justifier mais, avant de démonter la chaudière au fioul, il serait bon d’y réfléchir à deux fois.

Avec le développement des éoliennes et du photovoltaïque, on aura de plus en plus besoin de stockage d’énergie et de capacité « de pointe », c’est à dire de moyens de production qui ne fonctionnent que très peu de temps dans l’année. Or le fioul est un produit qui se stocke très bien et les chaudières fournissent la puissance de chauffe.

Plutôt que de démonter la chaudière au fioul, il serait donc plus intelligent d’ajouter une pompe à chaleur à la chaudière au fioul pour avoir un chauffage hybride. S’il n’est pas possible d’installer une pompe à chaleur à côté de la chaudière, une simple résistance électrique plongée dans l’eau du chauffage central pour préchauffer l’eau avant qu’elle n’entre dans la chaudière diminuerait considérablement la consommation de fioul et les émissions de CO2. Avec un tel chauffage hybride, le fournisseur d’électricité pourrait lui-même couper l’alimentation de la pompe à chaleur ou de la résistance électrique sans gêner le consommateur puisque la chaudière au fioul se mettrait en marche automatiquement. Ce serait très utile à l’équilibre du réseau électrique et cela éviterait de produire de l’électricité à partir d’énergie fossile. Le consommateur y trouverait intérêt si le prix de cette électricité, qui serait effaçable par le fournisseur à son initiative, reflétait le service qu’elle rendrait ainsi au réseau électrique

Dans les logements neufs très bien isolés, la meilleure solution est souvent un convecteur électrique. Ce sera quelquefois une pompe à chaleur simple ou combinée à une chaudière au gaz ou au fioul – au biométhane ou du biofioul si l’on veut éviter complètement les émissions de CO2. Interdire systématiquement le chauffage au fioul serait une erreur.

Qu'est-ce que cela nous révèle de l'action de l'État concernant la question énergétique ?

Les situations sont tellement diverses qu’une décision générale d’interdiction n’est certainement pas la plus efficace. Pour diminuer la consommation d’énergie fossile, la méthode qui respecte le mieux la liberté des gens et qui permet de s’adapter à toutes les situations est de programmer une hausse modérée des prix du fioul et du gaz indépendante des fluctuations du prix du pétrole. Il faudrait pour cela un impôt dont le montant dépendrait du prix du pétrole. Une partie du produit de l’impôt serait reversée aux ménages qui ont peu de revenus. Alors, chaque consommateur déciderait lui-même ce qu’il veut faire : mieux isoler son logement ou diminuer la température ambiante ou changer de mode de chauffage.

Mais, pour cela, l’Etat aurait à décider d’augmenter par un impôt le prix du fioul et du gaz, ce qui n’est pas populaire. Il y a renoncé et il préfère donc interdire ou rendre obligatoire ceci ou cela. Il peut alors dire qu’il prend des décisions pour diminuer les émissions de CO2 sans augmenter les impôts mais cette politique est moins efficace donc, au total, coûtera plus cher.

Il serait plus avisé de programmer une hausse du prix du fioul (20 € ou 30 € par mètre cube chaque année) indépendante du prix du pétrole avec un impôt qui n’augmente pas en même temps que le prix du pétrole, d’accorder une aide à l’installation d’une pompe à chaleur financée par le produit de l’impôt, de créer un tarif public pour une électricité effaçable sans préavis (60 € ou 70 € par mégawattheure), et de laisser les consommateurs décider librement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 30/07/2020 - 20:42
évidemment...
C'est une piste à suivre... Bon... Sont-ils tordus à ce point ? Il faudrait qu'ils soient intelligents... De toutes manières, le cycle reprendra, et une glaciation les congèlera tous.
evgueniesokolof
- 30/07/2020 - 12:43
ben Gorille
réfléchis un peu!!!!! Pourquoi les écolos ne ralent-t-ils pas contre la clim? Tiens tiens!!
Les clims rejettent de l'air chaud et réchauffent ainsi l'atmosphère, des villes notamment, ce qui permet d'élever les températures et de donner du crédit à la thèse du réchauffement climatique. Il me semble que Crighton démontre bien cela dans un de ces romans ! Mais cela n'empêche pas les plus crétins des contributeurs d'Atlantico de nous sortir les trompettes du péril climatique,l'auteur de ce papier en premier
Quand l'URSS s'est effondrée la quasi totalité des stations météo ont été fermées alors que dans la vaste Sibérie on aurait pu mesurer les variations de températures.....Or, elles devaient représenter plus de la moitié des stations dans le monde
Le gorille
- 30/07/2020 - 06:13
L'Antarctique
Il y a une station scientifique dans l'Antarctique en Territoire Français. Il faut chauffer. Y aura-t-il une exemption pour cette station ? Les écolos ont dû l'oublier !