En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

04.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

05.

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

06.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

07.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 3 min 55 sec
pépites > Faits divers
Centre-ville du Havre
Prise d'otages dans une agence bancaire du Havre
il y a 1 heure 30 min
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 3 heures 11 min
light > People
Contexte pesant
Michelle Obama confie souffrir d'une "légère dépression"
il y a 4 heures 30 min
pépite vidéo > International
"Le Liban n’est pas seul"
Emmanuel Macron est arrivé au Liban pour coordonner et participer à l’aide internationale
il y a 6 heures 59 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

il y a 9 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 23 heures 28 sec
pépites > Histoire
Mémoire
Japon : commémorations à Hiroshima, 75 ans après la première bombe atomique de l’histoire
il y a 54 min 55 sec
light > Science
Peau robotique
Inspirés par Star Wars, des scientifiques ont créé une peau artificielle révolutionnaire
il y a 2 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
Bain de foule
Dans les rues de Beyrouth, Emmanuel Macron a entendu la colère du peuple libanais
il y a 3 heures 55 min
pépites > France
Nouveau drame
Le Mans : un policier a été tué par un chauffard lors d’une intervention
il y a 6 heures 21 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 8 heures 31 min
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

il y a 9 heures 56 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 11 heures 34 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le dernier des yakuzas" de Jake Adelstein, plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 23 heures 22 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
Jean Castex Edouard Philippe
© LUDOVIC MARIN / AFP
Jean Castex Edouard Philippe
Discours de politique générale

Jean Castex, l'anti-Edouard Philippe...

Publié le 16 juillet 2020
Anita Hausser décrypte le discours de politique générale de Jean Castex à l'Assemblée nationale. Après un hommage appuyé à son prédécesseur, Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre a décliné les enjeux de la fin du quinquennat ainsi que les réformes et les projets qui seront menés.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser décrypte le discours de politique générale de Jean Castex à l'Assemblée nationale. Après un hommage appuyé à son prédécesseur, Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre a décliné les enjeux de la fin du quinquennat ainsi que les réformes et les projets qui seront menés.

S'il avait le trac, il l'a bien dissimulé. Le nouveau Premier ministre a prononcé son premier discours de politique générale avec ce mélange d'assurance et de modestie avec lequel les Français commencent à se familiariser depuis son installation à Matignon il y a moins de dix jours. Il dit s'adresser à "la France du bon sens et de la raison. Une France que nous devons aujourd'hui écouter et mieux considérer". Et si  des applaudissements nourris sur les bancs de la majorité ont ponctué l' indispensable hommage à son prédécesseur,("L’histoire retiendra aussi le courage et le sang-froid avec lesquels Edouard Philippe a affronté la crise... Les réalisations qui sont à son actif, et à celui de l’ensemble de ses ministres, sont considérables"...), ils n'étaient pas assez forts pour  troubler l'orateur. S'il se retrouve  aujourd'hui chef du gouvernement, chef de la majorité, c'est parce qu'il incarne "le nouveau chemin" voulu par Emmanuel Macron, mais surtout une nouvelle méthode, une autre approche des problèmes qui passe par le dialogue social et "les territoires", car c'est "la France des territoires qui détient en large part les leviers du sursaut collectif. Les territoires, c'est la vie des gens. Libérer les territoires, c'est libérer les énergies".L'énarque Castex puise sont inspiration chez le maire de Prades (9000 habitants), Jean Castex, jusque là étiqueté à droite. Edouard Philippe, à la tête d'une ville de près de 200.000 habitants, ne portait pas le même regard sur "les territoires" auxquels il disait vouloir "donner toutes leurs forces", mais avec lesquels les relations se sont tendues au fil des mois. Jean Castex en est convaincu, Emmanuel Macron également, dorénavant, il faut changer de braquet pour vaincre la crise économique et sociale qui arrive, la plus grave depuis la fin de la deuxième guerre mondiale qui a certes révélé les "ressources" de notre pays, mais "surtout ses faiblesses". Car le constat de Jean Castex est sans appel:" l'intendance ne suit plus". Qui pourrait le démentir ? Pour y remédier, le Premier Ministre met un plan de relance de cent milliards sur la table pour à la fois soutenir l'emploi, (- celui des jeunes en particulier, avec 300.000 parcours et contrats d'insertion), transformer l'appareil productif en développant les technologies d'avenir, en réduisant la dépendance de la France  "dans certains secteurs stratégiques, et en réduisant notre empreinte carbone (- il veut y consacrer 40 milliards).

Cet ambitieux programme économique s'accompagne d'un volet régalien. Emmanuel Macron avait déclaré que la haine est inacceptable". Les violences, le communautarisme non plus. Le gouvernement ne cesse de marquer son soutien aux policiers et aux gendarmes. Afin de mieux lutter contre " les séparatismes", une loi est en cours d'élaboration. Et elle ne restera pas dans les tiroirs. Le Premier ministre veut se donner les moyens de remédier à " l’impuissance publique qui fait le lit du discrédit de la volonté politique". Et tant pis si c'est le motif invoqué par des députés écologistes dissidents de LREM pour refuser la confiance au gouvernement. Pour Jean Castex il "est urgentissime de faire évoluer le logiciel de l’action publique". Il a fait limoger le secrétaire Général du Gouvernement, rouage essentiel de cette action. Si on ajoute que le Premier Ministre se fait fort de faire aboutir une autre réforme des retraites, et assure que les impôts n'augmenteront pas qu'il fait une ode à la République, dont" la laïcité est la vertu cardinale, le fer de lance de lance de la société", son programme laisse peu d'espace à la droite républicaine, même si le président du groupe LR lui a reproché de ne pas avoir parlé de l'énergie nucléaire, et d'oublier les jeunes diplomés dans son plan pour l'insertion des jeunes. "Xavier Bertrand aurait pu prononcer ce discours" commentait d'ailleurs un proche du Président de la Région Hauts de France.

"Nous avons 600 jours pour bâtir les fondations du monde de demain", autant de temps pour permettre à Emmanuel Macron de briguer un second mandat. Et à cet égard la mise en oeuvre de ce vaste programme s'inscrit bien dans la perspective des " dix ans" déjà évoqués par le Chef de l'Etat. Mais ce qui importe, c'est de lancer une dynamique.

A lire aussi : Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires