En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

02.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

05.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

06.

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

07.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 13 heures 55 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 15 heures 22 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 15 heures 54 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 18 heures 31 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 19 heures 18 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 20 heures 51 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 22 heures 8 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 22 heures 9 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 22 heures 9 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 14 heures 9 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 15 heures 38 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 16 heures 31 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 18 heures 48 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 19 heures 44 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 21 heures 8 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 21 heures 55 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 22 heures 8 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 22 heures 9 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 22 heures 9 min
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

Publié le 09 juillet 2020
Si vous voulez améliorer vos performances au sport, il va falloir faire l'impasse sur vos écarts alimentaires et écoutez les conseils d'une nutritionniste.
Béatrice de Reynal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice de Reynal est nutritionniste Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur du blog "MiamMiam".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si vous voulez améliorer vos performances au sport, il va falloir faire l'impasse sur vos écarts alimentaires et écoutez les conseils d'une nutritionniste.

Atlantico.fr : Quels sont les différents types d'activité sportives qui méritent un régime alimentaire spécifique ? 

Béatrice de Reynal : Les body builders et sportifs de force : bien informés sur les formulations, ils veulent tester de nouveaux produits, toujours plus efficaces. Ils achètent en grand volume et veulent des marques loyales, qui assurent une certaine qualité. Ils ont des besoins d’énergie important, et le désir de développer leur masse musculaire. 

Les athlètes d’endurance : marathoniens ou sportifs de compétition dont l’effort est de longue durée, leur but est d’être le meilleur pour gagner leurs courses ou leurs compétitions. Contrairement aux body-builders qui sont en compétition avec eux-mêmes, les athlètes sont en concurrence avec les autres donc ils doivent les dépasser. Les points faibles sont d’assurer l’énergie, la force, tenir sur la durée, ne pas souffrir ou endurer la douleur, récupérer, bien dormie. La plupart du temps, ils utilisent des compléments alimentaires dans leur routine dans le but d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés et d’être au top de leur niveau. On va chercher à améliorer leur endurance, leur force, leur récupération et leur concentration, lutter contre la douleur, les crampes, dormir, lutter contre le stress.

Les sportifs qui font attention à leur mode de vie (fitness) : c’est sans doute la plus grande catégorie car elle est composée des « athlètes du quotidien », les actifs qui recherchent une performance intellectuelle et physique pour des raisons de dynamisme et d’esthétique (corps musclé et bonne santé mentale). C’est la catégorie qui connait la plus grande croissance ces derniers temps. Ils dépensent beaucoup pour sentir bien et beau dans leur peau et améliorer leur état de santé : ils sont prêts à changer leur façon de manger et de vivre pour atteindre ce but. Ils s’investissant beaucoup dans un mode de vie actif. Ils veulent ce qu’il y a de nouveau, ce qui est à la mode ; ce nouveau style de vie est mis en avant par les réseaux sociaux, où ils peuvent s’identifier à des personnes ayant un mode de vie « healthy ». Eux aussi cherchent des produits clean label, bio, végétaux, fonctionnels, … Ils sont la cible parfaite pour la nutrition personnalisée

Les utilisateurs occasionnels :  ceux qui font du sport le week-end, ou le soir après le travail, mais aussi les retraités ou pré-retraités, qui ont plus de temps pour eux, donc qui veulent faire plus de sport ou d’activité physique afin de vieillir en bonne santé

Pour ces 2 dernières catégories, aucun aliment n’est nécessaire en particulier et en sus de l’alimentation normale équilibrée. Seule l’eau restera toujours le fil rouge pour ces 4 profils de sportifs, car elle seule permet d’assurer la régulation de la température : lorsqu’un muscle travaille, il chauffe, et pour éliminer cet de chaleur, l’eau est indispensable car elle permet une évaporation de la sueur, qui élimine des calories. En outre, l’eau est expulsée par les poumons, d’autant plus qu’on respire vite, qu’il fait chaud dehors, que l’air est sec.
 
Les sportif de force et d’endurance : Les premiers soigneront surtout la récupération à visée musculaire avec des apports en protéines plus élevés. Les seconds s’attacheront à une préparation riche en glucides complexes, entre 2 et 4 heures avant la performance. Ainsi, un marathonien prendra un vrai plat de glucides complets 4 heures avant le début de l’épreuve, et beaucoup d’eau tout au long de l’effort. 
 
Avant de faire de l'exercice physique, quels aliments sont recommandés ? Y-a-t-il un temps à respecter pour chaque repas ? 
La digestion d’un repas implique une modification profonde de la circulation sanguine : le sang est plutôt dirigé ers le système de digestion. Il est donc moins disponible pour les muscles. D’où l’idée de ne pas faire de repas complet juste avant un effort. 
 
Les glucides sont les substrats idéaux pour la fibre musculaire. Une tartine de pain avec du miel, une banane, des fruits secs s’ils sont sans conservateur, sont parfaits. 
 
Lors de longs treks que manger pendant l'effort ? 
 
Il faut surtout bien s’hydrater : tout comme le marathonien, de l’eau en petite quantité toutes les 20 mn. On peut aussi apporter un peu de sucres lents et rapides comme pain, banane, fruits secs. Mais attention aux fibres qui, si elles sont trop abondantes, vont provoquer des maux de ventre, surtout si l’on coure et que l’on est stressé. 
Pour le marathonien ou le trek, vous aurez besoin d’eau légèrement salée et sucrée : demandez conseil à un nutritionniste qui pourra calculer les dosages selon la température extérieure, votre niveau d’expérience et le type d’épreuve.
 
Après l'activité, quel régime adopter ? 
 
Impérativement, vous aurez besoin de vous réhydrater. Pour le coureur à pied et le sprinter, vous restaurerez votre réserve de glycogène (réserve musculaire de sucres) en consommant des produits glucidiques. Pour tous les sportifs, n’oubliez pas de consommer des produits riches en antioxydants, pour lutter contre les radicaux libres générés par l’effort : vitamine C (fruits et certains légumes), vitamine E (fruits secs oléagineux), polyphénols de fruits, cacao. 
 
Comment se manifeste une bonne alimentation sur le corps dans la pratique ? 
 
Le manque d’eau est contre-performance.  Le manque de sucre induira la consommation de la masse grasse : c’est ce qui se passe durant le marathon.  le trop de protéines se traduit par l’utilisation énergétique de ces protéines excédents qui induisent des besoins accrus en eau : donc contre-performant pour la performance. Ne vous précipitez pas sur les protéines et consommez les uniquement en récupération, et toujours en quantité raisonnable : pas plus de 15 à 25 g / jour en complément d’une alimentation équilibrée et variée. 
 
Quels sont les aliments à surtout éviter ? 
 
Les boissons alcoolisées, dont la bière sont absolument à éviter, tout comme les boissons excitantes et énergisantes. Evitez tous les aliments gras et sucrés : ni frites, ni biscuits, ni bonbons ou saucissons. Evitez trop de sel, y compris les aliments riches en sel comme moutarde, sauces, et tous les comprimés effervescents, trop salés.
 
Les barres énergétiques et autres poudres sucrées ne vous feront que du mal. Evitez les.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 09/07/2020 - 09:31
Avant, il faut manger un bon
cassoulet, pendant, une choucroute et après, un pudding, ou un far breton. Pendant la course, on ne voit que les semelles de vos chaussures.