En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

03.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

06.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

07.

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 14 heures 19 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 16 heures 50 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 18 heures 52 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 20 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 21 heures 18 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 21 heures 23 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 14 heures 46 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 18 heures 37 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 20 heures 12 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 20 heures 32 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 20 heures 44 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 21 heures 4 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 21 heures 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 21 heures 23 min
© ludovic MARIN / POOL / AFP
© ludovic MARIN / POOL / AFP
On attend

"Edouard Philippe ne sera pas candidat contre Macron en 2022" (Gilles Boyer). Et si Macron n’y va pas ?

Publié le 26 juin 2020
Etrange déclaration : ça n’allait pas de soi ?
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Etrange déclaration : ça n’allait pas de soi ?

Un jour de 2017 le ministre de l’Economie vint voir le président qui l’avait nommé. Il lui annonça qu’il était dans ses intentions de se porter candidat aux élections présidentielles. Un peu estomaqué Hollande répondit : « Et si je me présente ?».

Macron resta silencieux. Le message fut immédiatement compris par François Hollande. Sa courbe de popularité étant en baisse alors que celle du chômage montait, le président de la République s’inclina devant la détermination de son ministre de l’Economie. Il renonça à se présenter et Emmanuel Macron fut élu.

Cet épisode prend tout son sens à la lumière de la dernière déclaration de Gilles Boyer, député européen LREM. Il est l’ami le plus proche d’Edouard Philippe. Difficile donc d’imaginer qu’il ait parlé sans l’avoir consulté au préalable. Il a donc lâché : « Edouard Philippe ne se présentera pas contre Emmanuel Macron en 2022 ». Ce qui pourrait aussi se comprendre par : « mais si Macron ne se représente pas, rien n’est exclu ».

Rappelons que le Premier ministre est au plus haut dans les sondages alors que le président de la République poursuit sa descente aux enfers. Imaginons – et en tout cas Gilles Boyer l’a imaginé pour nous – la scène suivante. Edouard Philippe annonce à Macron sa décision d’être candidat en 2022. « Et si je me présente ? » réplique Macron. Edouard Philippe ne répond pas.

La question qui se pose dès lors est de savoir si Macron est plus solide que Hollande. La déclaration de Gilles Boyer a beaucoup de points communs avec un poignard dissimulé dans un gant de velours. On ne peut y voir autre chose qu’une menace ou qu’un chantage.

Le contexte s’y prête. Tout Paris parle d’un remaniement ministériel et l’éjection d’Edouard Philippe fait partie des hypothèses souvent envisagées. Et là Boyer est encore plus clair. « Edouard Philippe est un point de repère pour l’électorat de centre-droit. Ce sera utile en 2022 ».

Puis il enfonce le clou : « Emmanuel Macron le sait. Il prendra donc la bonne décision ». La bonne décision ? En langage de voyous ça se dit « à bon entendeur salut ». Mais Gilles Boyer est quelqu’un de très bien élevé.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patafanari
- 26/06/2020 - 21:37
Le choix ne se limite pas à ces deux fines lames.
Il y a d'autres tocard. e. s en lice .
evgueniesokolof
- 26/06/2020 - 19:26
On avait déjà vu que Rayski
ne pètait pas la forme quand il s'en était pris à Onfray....La cela se confirme....La courbe de sa popularité est en chute....mais peut être sera-t-il remplacé par Cloette....
spiritucorsu
- 26/06/2020 - 18:56
Un accident est si vite arrivé!
Le roitelet est trop addict au pouvoir,le poste de président lui permet en plus de paraître,de parader et de faire la roue à tout bout de champ,c'est sa raison de vivre.En aucun cas,il n'abandonnera la place selon sa propre expression,il faudra aller le chercher pour le déloger.Par ailleurs,sa majesté,ne supporte pas que quelqu'un lui fasse de l'ombre,ce qui est le cas du 1er sinistre actuellement,la suite est donc très prévisible:une retraite dorée pour l'homme à tout faire du prince au Havre,somme toute,pas fâché de ne pas avoir à affronter la tempête social et économique qui s'annonce pour la rentrée,et un locataire de l'Elysée qui est comme un funambule au dessus d'un gouffre insondable sans attache de sécurité et qui fait des figures de style pour épater la galerie...l'accident fatal est proche,il suffit pour le probable ex 1er sinistre et peut être futur maire de patienter encore un peu!