En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

04.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

05.

Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct

06.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

ça vient d'être publié
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 5 heures 42 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 6 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 7 heures 55 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 13 heures 4 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 13 heures 33 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 14 heures 18 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 16 heures 11 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 16 heures 52 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 17 heures 26 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 18 heures 31 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 6 heures 8 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 7 heures 3 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 9 heures 12 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 13 heures 19 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 13 heures 51 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 15 heures 47 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 18 heures 3 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 18 heures 34 min
© NICHOLAS KAMM / AFP
© NICHOLAS KAMM / AFP
Campagne mouvementée

Révélations désastreuses en série : Trump peut-il encore longtemps défier les lois de la gravité politique ?

Publié le 19 juin 2020
L’ancien proche conseiller de Donald Trump à la Maison Blanche, John Bolton, s'apprête à sortir le 23 juin un livre avec des révélations accablantes ("The Room Where It Happened, A White House Memoir"). Le livre de John Bolton dévoile les comportements répréhensibles du président américain.
Jean-Eric Branaa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’ancien proche conseiller de Donald Trump à la Maison Blanche, John Bolton, s'apprête à sortir le 23 juin un livre avec des révélations accablantes ("The Room Where It Happened, A White House Memoir"). Le livre de John Bolton dévoile les comportements répréhensibles du président américain.

John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, s’apprête à publier un livre à charge contre le Président. Depuis le début de son mandat, l'électorat du Président américain a accepté ses nombreux scandales. Pensez-vous que les révélations du livre de Bolton soient le coup de massue pour le Président Américain ? 

Jean-Eric Branaa : Je ne pense pas que le livre de John Bolton soit le coup de massue final. On l'a vu, Trump se  relève quasiment tout le temps. En revanche, je pense que le livre de John Bolton va compter. Il y a eu 3 ouvrages qui auront compté pendant cette présidence. Le premier s'intitulait "Le feu et la fureur", qui n'était d'ailleurs pas vraiment original, il n'y avait rien d'extraordinaire dedans, mais il reprenait tous les ragots qu'il y avait un peu partout et toutes les informations qu'on avait pu lire dans la presse régulièrement, tout ceci dans un seul livre. Le suivant, c'était "Peur" de Bob Woodward, en revanche, il n'y avait aucune révélation fracassante. Le livre contenait des avis différents et c'est ce qui était original. Mais ce livre n'a pas marché comme BobWoodward le voulait. Pour terminer, nous avons ce troisième livre. La vraie différence, c'est que John Bolton fait de véritables révélations, mais aussi qu'il garantit un certain sérieux puisque c’est un homme politique du sérail et qu'il était très proche de Trump. Il faisait partie de sa garde rapprochée puisque c'était son conseiller à la sécurité nationale et se trouvait donc à l'intérieur de la Maison Blanche. Il a été au courant d'à peu près tous les dossiers et sait ce que pense Trump. Cela prend de toute évidence une importance vraiment très différente de tout ce qu'il y a eu jusqu'à maintenant. Et bien sûr, cela va avoir une portée. D'autant plus que nous sommes en campagne électorale, et on se doute bien que Joe Biden, l'adversaire de Trump, va se jetter dessus et prendre chacune des phrases et les encadrer. Chaque phrase, même celles que nous ne verront pas, Joe Biden va les repérer, les disséquer et bien sûr, ceci servira à la campagne des démocrates en disant " Mais vous savez, ce n’est pas nous qui le disons, c’est un très proche de Trump qui le connait très bien" !

Dans cet ouvrage, il y a notamment une attaque qui porte, qui est particulièrement féroce de la part de Bolton, qui affirme que Donald Trump était proche de Xi Jinping et qu'il lui aurait demandé de l'aider à être réélu, notamment en augmentant les achats de produits américains. Et en janvier, qu’est ce que nous a annoncé la Chine ? Qu’elle augmentait temporairement ses achats de près de 100 milliards ! Pour le moment, je n'ai pas eu le livre et ai vu l'information sur le New York Times, comme tout le monde. Ainsi, nous ne savons pas quand exactement Donald Trump aurait fait ses demandes au Président chinois, mais en réalité, la date, tout le monde s’en moquera. Ce que les gens vont retenir, c'est les informations que donne Bolton. Ajoutons à cela son changement de stratégie fin mars, début avril, en faisant de la Chine le bouc émissaire de la crise du Covid-19, décidant en plus de lier ses attaques contre la Chine à Joe Biden ! Il avait expliqué que son rival était très proche des Chinois. Cette attaque semble maintenant compliquée parce que John Bolton vient de mettre un sacré clou dans la chaussure de Donald Trump... le Président américain  va peut être se relever, mais en tout cas il va marcher plus difficilement !

Pensez-vous que ces révélations peuvent faire pencher la balance pour les prochaines élections ? 

Je crois qu'effectivement elles vont poser des problèmes à Donald Trump. Non pas les révélations en tant que tel, mais le fait est qu'elles vont compliquer sa campagne. Sa campagne qui est déjà très compliquée depuis le début du mois de janvier. Déjà car le coronavirus est venu la fracasser alors que Donald Trump avait déjà prévu de faire exploser sa campagne en mettant les gentils d'un côté et  les méchants de l’autre, avec un plan économique fabuleux pour arbitrer tout ça. C'était la campagne qu'il souhaitait proposer aux Américains. Et le coronavirus a rajouté «  Oui, mais tu as mal géré la crise sanitaire, donc, tu n'es pas capable d'être au pouvoir » !  Derrière, la pandémie a entraîné une crise économique avec le chômage qui est à 40 millions de personnes et qui ne se résorbera pas d'ici la rentrée ou même jusqu'au début de l'année 2021. Mercredi, le patron de la Fed évoquait une période de deux à trois ans. Cela devient donc tendu pour Trump,  et même s'il va jouer sur le « je l’ai fais une fois, je peux le faire une deuxième fois », c’est très hypothétique. Ensuite, il y a la crise sociale, que Trump a mal géré en ignorant totalement la demande d'égalité des populations. Je ne parle pas que des Noirs, car les Afro-Américains ne sont qu'une partie de ceux qui souhaitent l'égalité. En réalité, ce mouvement est beaucoup plus large et concerne toutes les minorités : des Latinos, des Amérindiens, des Indiens… Et en plus, des femmes, des homosexuels, des transgenres... C’est un mouvement de jeunesse qui demande plus d'inclusion et de bienveillance. Et ça Donald Trump ne l'a pas compris, ce qui complique terriblement sa campagne. Le dernier point, c'est que sa campagne, pour l'instant, n'existe pas puisque le coronavirus l'empêche de la lancer. L'affaire Bolton vient s'ajouter là-dessus, à un moment où beaucoup de républicains modérés ont tourné le dos à Donald Trump et l'ont fait savoir. Que ce soit des anciens du gouvernement précédent avec l'ancien président, certains de ses ministres, mais aussi des militaires. Ceci rend donc compliquée la campagne du président actuel. Les écrits de John Bolton ne vont peut être pas avoir une influence directe sur l'élection de Trump, mais ça ne rendra pas facile sa tâche. 

L'ouvrage de John Bolton peut-il peser dans la balance quant à la position de Trump sur la crise raciale ? Mary Trump, sa nièce sort également un ouvrage publié le 28 juillet. Pensez-vous qu'il comptera autant que celui de J.Bolton ? 

Je ne crois pas. Selon moi, Donald Trump va faire comme d’habitude : il va parler de Bolton, ce qu’il fait déjà depuis hier, en expliquant que c'est un pauvre type, qu'il est has been et qu'il est juste en train de se venger de son ancien patron. Et John Bolton, lui, va dire que c’est lui qui est parti car Donald Trump était incapable d’être au pouvoir et qu’il est dangereux. Mais en attendant, ce qu'il faut voir surtout, c'est que pendant que Donald Trump interagit sur ce sujet, il ne se bat pas contre Joe Biden. C’est un aubaine assez extraordinaire pour son rival. Trump se trompe de cible totalement. C'est comme lorsqu’il s'attaquait à Obama avec l’Obama Gate, ça ne reposait sur rien. Quand on est candidat, il faut savoir aussi viser la bonne cible et ne pas la lâcher et la toucher. Et là, pour l'instant, Trump tire dans tous les sens, dans toutes les direction, mais il ne touche rien.

Quant au livre de sa nièce Mary Trump, je trouve qu'il n'a aucun intérêt. Les histoires de famille restent les histoires de famille. Son livre va intéresser les obsédés de Trump qui vont bondir  dessus. Mais globalement, il fera l'affaire de deux ou trois jours. Bolton, c’est beaucoup plus sérieux et beaucoup plus profond. Vous voyez le nombre de tweets qu’il y a depuis hier. Des messages survoltés de la part du président contre John Bolton. Contre sa nièce, il n’y aura rien. Je pense que c'est incomparable. 

Pensez que son électorat pourra continuer à suivre Trump après la parution de ce livre ? Jusqu'où peut-il aller pour son Président ? 

Jusqu’à la fin !  Ceux qui suivent Trump suivent vraiment Trump, et depuis un moment. Mais c’est le cas de beaucoup de républicains. Je connais beaucoup de républicains aux Etats-Unis qui votent Trump et qui sont très sincères. La plupart du temps, ils disent qu’avant Trump, le Parti républicain, c'était beaucoup de monde qui se battaient les uns les autres. Depuis qu'il est président, ce n'est plus le cas. Donc tout le monde est très rangé derrière le chef. Et beaucoup d'entre-eux ont le culte du chef. Ils respectent énormément Donald Trump et sont prêts à lui pardonner beaucoup de choses. Après, il est vrai que les plus modérés sont gênés sur beaucoup des valeurs, mais globalement, ceux-là souhaitaient une économie qui fonctionne, et c'est vrai qu'elle fonctionnait jusqu'en janvier.

Les plus modérés risquent de ne plus le suivre, mais les plus fidèles continueront. Après, c'est une affaire de combien de personnes vont aller voter. Et là, c'est beaucoup plus compliqué parce qu'il a beaucoup de mal à élargir sa base électorale désormais. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patafanari
- 19/06/2020 - 21:24
Bolton le super faucon.
Il voulait atomiser l'Iran. Il veut exploser le Donald... Il finira peut-être par avoir le dernier mot avec sa concierge...
moneo
- 19/06/2020 - 16:50
inintéressant
Vous avez un à priori contre Trump c'est votre droit mais soit ce livre rapporte des faits vérifiable soit c est l'opinion d'un mec qui s'est fait virer.Si vous voulez faire quelque chose de passionnant , vérifiez circonscription électorale par circonscription ce que donne chaque sondage.. et à quoi nous aboutissons à ce momen T .De toutes façons le corona recule fortement aussi aux States et 5 mois c'est long et lent. Rien n'est fait et des torrents de boue réciproques vont être déversés..l'Amerique est coupée en 2 c'est le seul fait réel . Qui va gagner l'establishment cosmopolites ou les GJ américains? (raccourci mais il y a un peu de cela)

jurgio
- 19/06/2020 - 15:46
La politique occidentale est toujours la même
La calomnie y laisse des traces profondes et la vérité, aucune.