En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

03.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

04.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 3 heures 7 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 3 heures 46 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 5 heures 12 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 6 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 11 heures 10 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 11 heures 13 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 3 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 4 heures 58 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 5 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 11 heures 10 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 11 heures 10 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 11 heures 13 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
"Faisons nous confiance"

Savez-vous que vous êtes en pleine SQVT ?!

Publié le 19 juin 2020
La qualité de vie au travail a été ébranlée par la crise du coronavirus. Certaines pratiques devront être reconsidérées au sein des entreprises pour le monde d'après. Sophie de Menthon présente les contours de la Semaine de la Qualité de Vie au Travail et revient sur le manifeste d'ETHIC et de l'Entreprise du Futur ("Faisons nous confiance").
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La qualité de vie au travail a été ébranlée par la crise du coronavirus. Certaines pratiques devront être reconsidérées au sein des entreprises pour le monde d'après. Sophie de Menthon présente les contours de la Semaine de la Qualité de Vie au Travail et revient sur le manifeste d'ETHIC et de l'Entreprise du Futur ("Faisons nous confiance").

SQVT ou la Semaine de la Qualité de Vie au Travail, étrange moment à la consonance un peu dure mais qui permet d’évoquer un sujet fondamental puisque beaucoup de Français ne sont pas particulièrement motivés pour reprendre leur métro/boulot/dodo quotidien. Il est vrai qu’aujourd’hui la Qualité de Vie au Travail, ébranlée par la crise que nous traversons, prend une tournure un peu différente et nous oblige à reconsidérer sérieusement certaines pratiques.

Le télétravail par exemple s’est introduit subrepticement dans notre quotidien, modifiant de facto notre rapport à l’entreprise et aux activités que nous y exerçons ; autant du point de vue du salarié, que de celui des dirigeants et « des chefs » ; Et oui ! Cela représente aussi un défi pour le patron, pour le manager, qui lui aussi se sent bien seul et éprouve de nombreuses difficultés spécifiques : motiver, contrôler, accompagner.

Peut-être faudra-t-il bientôt parler de la Qualité de Vie au Travail chez soi ! En effet, « l’environnement physique de travail » est un des 6 facteurs qui composent la QVT d’après l’ANACT (Agence Nationale d’Amélioration des Conditions de Travail qui organise cette Semaine de la QVT), avec les relations sociales et de travail, le contenu du travail, l’organisation du travail, la réalisation et du développement professionnel et enfin : la conciliation entre vie professionnelle et vie privée. Beaucoup de thématiques, souvent un peu hors sol !

On comprend alors le véritable enjeu et les risques associés si cette tendance du télétravail persiste ; cela pourrait aller de la qualité du siège non ergonomique qu'on a mis devant l’ordinateur (qui lui est trop bas sur la table), de la nuisance du brouhaha familial, du sentiment d’isolement ou d’incompréhension face au reste de la famille, de la difficulté à déconnecter, etc. Les frontières entre foyer et boulot, le cumul des casquettes, souvent pour les femmes, sans parler des enfants qui rentrent de l'école (si par hasard ils y retournent) et du goûter à donner… sont autant de choses qui déstabilisent d’évidence un salarié. On trouvera même des accidents du travail (lombago ou autre, si on cherche un peu). 

La conjoncture actuelle, conjuguée aux attentes des salariés qui elles ne faiblissent pas (61% des personnes nées entre 1980 et 2000 estiment que la QVT est plus importante que le salaire - Adecco), nous invitent à réagir immédiatement (et à ne pas forcément se précipiter sur un télétravail tout beau tout nouveau !).

C’est donc la mission que s’est donnée ETHIC et l’Entreprise du Futur en publiant le Manifeste « Faisons nous confiance » (signez-le : www.faisonsnousconfiance.com). Ce travail a été effectué par un collectif de dirigeants : concevoir et bâtir notre futur avec confiance dans le monde d'aujourd'hui, voilà le pari ! L’objectif est d’accompagner mais aussi de soutenir la reprise d’activité des dirigeants et comités exécutifs de PME et ETI françaises. Le manifeste aborde ces problématiques intrinsèquement liées la QVT. Il propose des solutions et outils concrets et cherche à générer des impulsions de la part des dirigeants à même de susciter l’adhésion des collaborateurs.

Cette idée d’adhésion est d’ailleurs au cœur de la QVT : elle renvoie au sentiment de bien-être perçu collectivement et individuellement. Le bien-être au travail est intangible, subjectif, non palpable et souvent moqué au cours du temps. C’est à qui aura son baby-foot dans la salle de détente, qui organisera des sorties de motivation (Paint Ball ou escalade pour trouver un premier de cordée en forêt de Fontainebleau !).

Les patrons, en matière de management, ont toujours été accusés d’en faire trop ou pas assez. Et pourtant ! Si l’on détenait les ingrédients magiques… bien-être – gain de motivation – gain de productivité : n’est-ce pas le rêve et l’objectif de tout patron ?

Voilà donc l’opportunité, pour une France convalescente sur les plans sanitaires et économiques, de créer du lien dans l’entreprise, crédo de l’opération J’aime ma boîte qui se déroule tous les 3èmes jeudis du mois d’octobre chaque année depuis 18 ans, juste pour reconnaître le plaisir d’être ensemble, mettre à l’honneur les talents, passer un bon moment, une fois dans l’année – et à consommer sans modération ! (www.jaimemaboite.com )

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires