En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

02.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

03.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

04.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

05.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

06.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

07.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

06.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 19 min 36 sec
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 1 heure 35 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 2 heures 50 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 3 heures 31 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 4 heures 6 min
pépites > Politique
"Ouvrir un nouveau chemin"
Emmanuel Macron se confie à la presse quotidienne régionale avant le remaniement et dévoile ses priorités pour la fin du quinquennat
il y a 14 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 20 heures 8 sec
pépites > Politique
Retrait stratégique
Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, Les Républicains vont présenter le député Guy Teissier pour la mairie
il y a 20 heures 47 min
pépites > Santé
Lourdes accusations
Covid-19 : le Conseil scientifique et la Haute autorité de santé dénoncent des propos "infamants" de Didier Raoult devant les députés
il y a 22 heures 3 min
pépite vidéo > International
Tragédie
Birmanie : un glissement de terrain provoque la mort d’une centaine de mineurs
il y a 23 heures 43 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 19 heures 44 min
light > Justice
Espoir pour les victimes
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
il y a 20 heures 21 min
pépites > Media
Critiques
Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam
il y a 21 heures 35 min
pépites > Justice
Condamnation
Scandale de la Dépakine : la justice reconnaît la responsabilité de l'Etat
il y a 22 heures 21 min
décryptage > France
Bataille de chiffres

Pourquoi les comparaisons internationales sur la mortalité du Covid-19 sont moins fiables qu’on ne le pense

il y a 1 jour 22 min
© Valery HACHE / AFP
© Valery HACHE / AFP
Climat de tensions

Mais qui sont ceux qui jettent discrètement de l’huile sur le feu des rapports entre police et minorités ?

Publié le 03 juin 2020
Le week-end dernier une équipe de tournage mettant en scène une fausse bavure policière raciste a été arrêtée. Mais qui sont ces personnes qui tentent d’exploiter la vague des violences policières à leur profit ?
Vincent Tournier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le week-end dernier une équipe de tournage mettant en scène une fausse bavure policière raciste a été arrêtée. Mais qui sont ces personnes qui tentent d’exploiter la vague des violences policières à leur profit ?

Atlantico.fr : Ces derniers jours de multiples vidéos présentant des agressions de policiers sur des civils ont été mises lignes. Certaines vidéos s’avèrent être fausses. Récemment, trois faux policiers ont d'ailleurs été arrêtés : ils s’apprêtaient à procéder à une interpellation raciste pour un tournage sauvage. Qui peut être derrière ce genre de vidéos ? 

Vincent Tournier : Beaucoup de gens ont intérêt à jeter de huile sur le feu, depuis les délinquants qui veulent discréditer la police jusqu’aux militants anti-police, en passant par tous ceux qui rêvent d’un monde idéal où la police se contenterait d’offrir des fleurs aux passants. De plus, il est aujourd’hui très facile de fabriquer de fausses vidéos. Leur crédibilité est d’autant plus grande qu’il existe bel et bien des vidéos réelles qui montrent des interpellations où la situation dégénère, sans que l’on sache toutefois ce qu’il s’est vraiment passé car les vidéos omettent généralement les minutes qui ont précédé les altercations. Plus largement, après la crise des gilets jaunes et le mouvement contre la réforme des retraites, les vidéos anti-police bénéficient d’un climat favorable. La police est désormais un bouc émissaire. Elle polarise tous les mécontentements. On voit d’ailleurs se créer des sites où chacun peut mettre en ligne ses vidéos sur le mode « dénonce ton flic »

En même temps, on peut relever que cette fausse vidéo que s’apprêtaient à réaliser ces trois individus est indirectement un hommage rendu au travail des policiers : elle signifie que les opposants à la police ont du mal à trouver dans la réalité un contrôle policier qui se déroule aussi dramatiquement qu’ils le souhaiteraient, ce qui les oblige à mettre eux-mêmes en scène le cauchemar qui travaille leur inconscient. 

Quelles peuvent être les raisons de leur réalisation ? Une cause politique ? 

C’est probablement un ensemble de facteurs : le désir de faire le buzz, la facilité technique, le goût de la mise en scène, le contexte anti-police, la faiblesse des risques, les événements qui se produisent aux Etats-Unis, la volonté de dénoncer le racisme et de plaider la cause des minorités, etc. Il faut peut-être aussi tenir compte du contexte post-confinement, qui fait surgir une volonté de prendre sa revanche sur la période où l’Etat et la police ont pris un pouvoir très important sur les citoyens, ce qui n’a pas été du goût de ceux qui n’aiment pas les contraintes et les règles. 

Les enjeux politiques ajoutent un autre élément. Il est évident qu’il existe un courant anti-police très puissant en France, fruit d’une histoire conflictuelle entre l’Etat et les mouvements sociaux, auquel vient maintenant s’ajouter la question des minorités ethno-religieuses. Ce courant anti-police bénéficie du soutien d’une grande partie des médias et des artistes, comme on a pu le voir récemment avec la déclaration de la comédienne Camélia Jordana, laquelle a pu sans difficulté parler de « massacres » sur une chaîne du service public sans être contredite, et sans non plus que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), pourtant si prompt habituellement à réagir, ne trouve rien à redire. Bien sûr, la critique de la police est légitime dans une démocratie, mais on voit bien qu’on est aujourd’hui très au-delà d’une critique raisonnable et constructive. Beaucoup ne veulent pas voir que la police occupe un rôle essentiel dans une démocratie. Les applaudissements quotidiens adressés au personnel soignant pendant le confinement ne doivent pas masquer le fait que, sans la police, rien de tout ceci n’aurait été possible : si la police n’avait pas été là, jamais les soignants n’auraient pu faire leur travail. 

Ces vidéos proviennent-elles d’individus luttant réellement contre les violences policières ou sont-elles un simple « buzz »?  Ou au contraire, favorisent-elles les conflits entre minorités et policiers ? 

Il y a probablement des gens qui sont animés par de bonnes intentions, mais on peut quand même en douter car le fait de fabriquer de fausses vidéos est rarement le signe d’une démarche constructive, menée de bonne foi. Les motivations doivent plutôt être recherchées dans un mélange de considérations politiques, notamment du côté de l’ultra-gauche, et de considérations intéressées de la part de gens qui ont pour objectif d’empêcher la police de faire son travail. La coexistence de ces motivations vient jeter un doute sur la sincérité de la cause anti-police : qu’est-ce qui est dénoncé exactement ? quelles sont les solutions proposées, si ce n’est la suppression pure et simple de la police ?

Cette ambigüité est particulièrement problématique dans le contexte actuel. Paradoxalement, jamais la police n’a été autant soumise à des contrôles et à des règles déontologiques. Le moindre dérapage est filmé et dénoncé ; les consignes données aux policiers sont très strictes ; les associations sont actives ; les agences indépendantes comme le Défenseur des droits surveillent et critiquent ; les tribunaux sanctionnent, etc. Peut-on faire mieux ? Sans doute mais le problème est que, en se contentant de pointer la responsabilité de la police, on finit par inverser les responsabilités. On veut se persuader que celle-ci est la seule cause des problèmes. Or, ce n’est pas la faute de la police si les minorités ethno-religieuses concentrent les problèmes d’incivilité et de délinquance, si celles-ci sont surreprésentées dans les prisons. Laisser croire aux minorités que leurs difficultés s’expliquent entièrement par le racisme de la police est une très mauvaise manière de faire avancer les choses. Les minorités doivent aussi faire leur examen de conscience et s’interroger sur leurs propres défaillances. Ceux qui jettent de l’huile sur le feu, par exemple en comparant la situation de la France à celle des Etats-Unis, ne rendent pas service aux gens qu’ils prétendent défendre. Pire : une telle comparaison pourrait bien déboucher sur le résultat inverse. Le risque est en effet que, à force de délégitimer l’action de la police, on aboutisse effectivement à ce que la police renonce vraiment à aller dans certaines zones, ce qui créerait alors pour de bon une situation à l’américaine avec des ghettos urbains livrés à eux-mêmes. Ce ne serait pas la première fois dans l’histoire que le résultat final serait à l’exact opposé de ce qui était voulu au départ, mais ce ne serait pas une belle réussite. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 04/06/2020 - 17:14
''Pendez les Blancs''
Un ''Noir'' a chanté ''Pendez les Blancs''sans subir les foudres de la police!Récemment,un ''Jeune'' a écrasé un homme de 72 ans,dans un ''quartier sensible'' de ma ville..ce ''Jeune'' était un multirécidiviste,libéré trop tôt,qui a recommencé:il est ressorti ''libre'' du tribunal!Les ''vrais'' Français ne sont plus en sécurité dans leur pays à cause des islamo-collabos,qui nous gouvernent,et de nos juges ''rouges''..Les musulmans se plaignent: or,nous pratiquons ''la discrimination positive'' à leur égard..Les contribuables de la région Occitanie paient des impôts énormes afin que les ''jeunes'' de nos cités aillent au Grau-du-Roi,en ne payant qu'un euro le trajet..arrivés dans cette station balnéaire les ''jeunes'' volent tout ce qu'ils peuvent sur leur trajet,ils agressent les mères de famille,etc..mes petits-enfants ne veulent plus se baigner dans l'eau de la piscine municipale,de ma ville,à cause de ces ''jeunes''!... pourtant ces ''jeunes'' devraient me remercier de ne pas payer l'entrée de la piscine,ni le transport,grâce aux impôts énormes que je donne à ma ville!..
lasenorita
- 04/06/2020 - 16:46
Eric Zemmour a raison!
Eric Zemmour a raison voir https://www.breizh-info.com/2020/06/02/144849/eric-zemmour-lextreme-gauche-veut-importer-la-guerre-raciale en france...car,comme le faisait remarquer,justement,un internaute:les Noirs d'Amérique ont un problème ''racial'',puisqu'ils sont ''Noirs'',tandis que les immigrés musulmans ont surtout des problèmes dus à l'islam,or l'islam est une RELIGION ce n'est pas une ''race''....Le soi-disant humoriste Thomas Ngijol donne tort à Eric Zemmour quand celui-ci affirme que ''les Noirs sont surtout tués par des Noirs'' or ceci est LA VERITE voir https://www.breizh-info.com/2020/06/02/144794/usa-un-noir-a-donc-97-fois-plus-de-chances-de-tomber-sous-les-balles-dun-noir-que-detre-tue-par-un-policier..Je trouve que ces ''célébrités''(Omar Sy,Thomas Ngijol,Hapsatou Sy,etc..)''crachent dans la soupe'' car si les Français étaient ''racistes'':elles ne seraient pas célèbres!..qu'elles aillent vivre dans les ''pays musulmans'' et là elle verraient le racisme des Arabes envers les Noirs par exemple en Tunisie,au Maroc,en Algérie,en Libye, etc..où ils torturent les Noirs...le ''racisme'' est plus important chez les musulmans que chez les non-musulmans(voir l'esclavage,etc.)
Marie Esther
- 04/06/2020 - 15:56
ca c'est l'histoire des jeunes soldats de Tsahal
ils sont gentils, gentils ils savent qu'ils ne doivent pas reagir .... mais il y a un moment ou ils se font caillasser, ils se font mordre et a ce moment la ils reagissent .... et il y a tout autour d'eux la famille ou les proches qui apparaissent avec leurs cameras offertes par les ONG gauchistes israeliennes qui filment mais seulement la reaction et qui font le buzz. Je ne parle meme pas des blesses qui une fois que les cameras ne tournent plus se relevent.
eclairage interessant de ce qui est possible dans notre monde mediatise
https://fr.timesofisrael.com/la-famille-tamimi-est-elle-reelle-ou-sont-ils-des-acteurs-remuneres/