En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

04.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

05.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 1 heure 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 2 heures 36 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 5 heures 9 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 7 heures 11 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 7 heures 39 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 8 heures 23 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 10 heures 5 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 2 heures 16 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 4 heures 5 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 7 heures 4 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 7 heures 31 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 8 heures 16 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 8 heures 35 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 9 heures 7 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 9 heures 48 min
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 20 heures 23 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Monde d'après

Coronavirus : un nouveau défi migratoire explosif pour l’immigration

Publié le 18 mai 2020
Comment le coronavirus va faire bouger les populations ? La question de la mobilité se pose à beaucoup plus de gens. La crise du Covid-19 a bouleversé notre rapport à la mobilité.
Maryse Tripier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maryse Tripier, professeur de sociologie à l'université Paris-VII-Denis-Diderot, a fondé et dirigé l'unité de recherches « Migrations et Société », (URMIS, CNRS-université Paris-VII et université de Nice). Elle est l'auteur de L'immigration dans la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comment le coronavirus va faire bouger les populations ? La question de la mobilité se pose à beaucoup plus de gens. La crise du Covid-19 a bouleversé notre rapport à la mobilité.

En quoi la crise du coronavirus a-t-elle bouleversé notre rapport à la mobilité ?

Maryse Tripier : De facto la crise a bouleversé notre rapport à la mobilité à cause du confinement, quasi planétaire. Elle oblige à repenser, la question des mobilités qui était déjà au coeur des préoccupations et qui suscitait des débats contradictoires, autour le la voiture pour commencer. Voiture polluante indésirable dans les villes denses, comme l'a montré la politique de la ville de Paris, voiture indispensable dans les zones rurales et périphériques, qui a en partie favorisé le mouvement des Gilets jaunes.

La crise du Covid-19 a révélé au grand jour les inégalités sociales, entre ceux qui doivent travailler hors de chez eux, les plus démunis souvent et voués aux transports en commun saturés, et ceux qui ont pu bénéficier du télétravail.

La question des mobilités est liée au marché du travail national et international et aux multiples circulations liées à la facilité des transports: voyages d'affaire, tourisme lointain, mobilité étudiante, migrations de saisonniers, etc..Les courants écologistes tendent à fustiger les dépenses d'énergie fossile liées à ces déplacements polluants. Les délocalisations d'entreprises participent à ce mouvement, même si on ne délocalise pas la main d'oeuvre à bas coût, on accroît les transports de marchandises.

L'idée de circuits courts et d'un mode vie plus sobre fait son chemin. L'idée de quitter les grandes villes pour vivre mieux est à la mode, mais c'est pavé d'illusions tant que se développent des déserts économiques, médicaux, éducatifs et culturels. La question des services publics de proximité est centrale. Aujourd'hui un jeune médecin ne veut plus faire "le médecin de campagne", il veut pouvoir aller au cinéma, sa femme doit aussi pouvoir travailler et ses enfants avoir un bon système éducatif, les jeunes trouver une université et de l'emploi, sinon ils vont bouger vers les grandes villes. Le rapport à l'agriculture se pose aussi.

Quel pourrait être son impact sur les migrations ?

L'impact sur les migrations traditionnelles est plus difficile à prévoir La crise du Covid-19 a accéléré la fermeture des frontières, déjà entamée auparavant, instaure un rapport négatif à l'étranger, non seulement avec les arguments classiques sur la concurrence et le chômage mais en réactivant le danger sanitaire. "Le virus chinois" de Trump s'est soldé par une fermeture de l'immigration. La xénophobie touche même les heureux expatriés d'avant la crise. L'impact essentiel est juridique et politique car l'arsenal anti immigrés se précise, comme après les attentats de 2015.

On retrouve un deux poids deux mesures à caractère social: on laisse circuler les "européens (grâce au lobby du tourisme")  mais on entasse les réfugiés dans des camps sans leur permettre d'en sortir. La précarité physique est de mise, pour beaucoup d'entre eux même pour un retour volontaire au pays et quel pays? La Libye, est un enfer, comme l'Erythrée, le Soudan, la Syrie.

Mais les causes de départ si elles restent inchangées, produiront les mêmes effets. Peut-être voit-on naître un autre regard sur l'utilité des immigrés grâce à cette crise.Ceux qui ont fait marcher le pays, caissières, livreurs, chauffeurs de bus, travailleurs de l'énergie, personnel soignant (du médecin à l'agent de nettoyage), saisonniers manquants, autrefois invisibles et dont la reconnaissance est attendue.

La question des infrastructures sanitaires publiques peut-elle devenir un enjeu majeur des migrations à venir ?

Oui et non, l'attrait pour les pays développés vient d'abord du contraste avec le pays de départ sur quantité de plans: oui l'accès aux soins, à l'éducation des enfants, aux libertés (pensons aux homosexuels et aux femmes en général) mais d'abord au travail. Travailler c'est acquérir une légitimité, gagner de quoi vivre et envoyer de l'argent à la famille.

Les plus riches des pays pauvres se font soigner sans problème, en Suisse, aux USA dans des établissements privés de pointe. L'existence de l'accès aux soins (CMU, AME) ne vaut pas que pour les immigrés, c'est un choix politique que refusent d'autres pays (USA) et certains politiques chez nous.  C'est très dangereux, car être soigné en urgence coûte encore plus cher à la santé publique. C'est discriminatoire, voire contraire à la constitution et aux droits de l'homme.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 19/05/2020 - 06:56
Oh oui encore plus, venez, venez
C'est article est une galéjade. Non?
evgueniesokolof
- 18/05/2020 - 14:57
Après mademoiselle Martin
...Maryse quand on la frise!!!! Est ce que cette dame ne pourrait pas réserver ses talents scribouillards à Limmerdation ou limMonde ? Ce sont certainement les vendeurs de shit du 9.3 qui ont soigné les malades et approvisionné les grandes surfaces!!!! Virez cette bécasse!