En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

03.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

07.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

06.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 8 heures 35 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 13 heures 12 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 14 heures 1 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 14 heures 38 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 15 heures 16 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 15 heures 53 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 16 heures 22 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 17 heures 49 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 11 heures 33 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 13 heures 26 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 14 heures 23 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 14 heures 55 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 15 heures 30 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 17 heures 20 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 17 heures 29 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 17 heures 51 min
Atlanti Culture

"Histoire de la France" de André Maurois, de l’Académie française : comment la France est devenue la France : une fresque brillante, une plume lumineuse

Publié le 17 mai 2020
André Maurois avait publié "Histoire de la France". Culture-Tops propose depuis fin mars 2020 des chroniques de livres et de BD "hors actualité". Des œuvres ayant particulièrement marqué nos chroniqueurs et qui composent cette nouvelle série du "Plaisir de relire".
Hélène Renard pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Maurois avait publié "Histoire de la France". Culture-Tops propose depuis fin mars 2020 des chroniques de livres et de BD "hors actualité". Des œuvres ayant particulièrement marqué nos chroniqueurs et qui composent cette nouvelle série du "Plaisir de relire".

"Histoire de la France" de André Maurois, de l’Académie française

La Librairie Vuibert, 1ère édition 1947, 600 p. 24 €

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
Comment la France est devenue la France : une fresque brillante, une plume lumineuse.

L'objectif de l'auteur n'est pas de relater les événements historiques au fil des siècles, bien que ceux-ci soient évidemment évoqués  mais plutôt de déceler et mettre en évidence les "signes des temps", c'est à dire les états d'esprit, les raisonnements, les erreurs, les lassitudes, bref, les symptômes des changements qui ont fait la France. Au final, il veut faire percevoir "l'instinct national".

Voici donc l'histoire des redressements français, nombreux, car la France a toujours étonné par deux traits typiques : la versatilité et  la puissance de récupération (entre autres, après la Guerre de Cent ans, après les guerres de religion ; au temps du Consulat, de Thiers, etc).  Ce "miracle permanent", notre pays le doit en grande partie à une "foi instinctive et constante en sa destinée" et en la "croyance dans une mission universelle de la France". Tout l'art de Maurois consiste à le démontrer.  

Les titres des chapitres permettent de comprendre son approche : tous  débutent par "Comment" : Comment la Gaule devint romaine,  Comment se forma au Moyen Age la civilisation, Comment la France est devenue une République, etc. Il entend expliquer, faire comprendre, et pas seulement raconter.

L'ouvrage est divisé en 7 "livres" : Origines et Moyen Age, Renaissance et Réforme, Monarchie absolue, Révolution française, temps des oscillations, IIIe République, IVe et Ve République. Chaque période se termine par une conclusion  retraçant le chemin parcouru qui fait le point et éclaire la suite, par exemple : Comment la Renaissance et la Réforme modifièrent la France;  Comment la France de 1789 était sans le savoir, au bord d'une révolution ;   Comment la Révolution et l'Empire avaient transformé la France ; Comment de 1919 à 1939, la victoire s'effrita ; etc.

Il met en évidence une réalité bien française : Quand le peuple sent une cause juste, il est prêt à tout sacrifier pour la faire triompher.

 

POINTS FORTS
- L'auteur affectionne les images, les anecdotes, les épisodes révélateurs des moeurs du temps (entre autres, une brillante description des funestes conséquences de la vie de cour à Versailles), tout ce qui peut aider le lecteur à se représenter la vie quotidienne à une époque donnée. Il n'oublie ni les paysans ni les habitants des villes et insiste sur l'importance de la créativité culturelle française, "le respect des choses de l'esprit, trait constant et noble du pays".     

- Les portraits sont admirables d'équilibre (celui de Louis XI par exemple). Souvent Maurois en redresse l'image (pour Richelieu, le Cardinal Fleury ou pour Frédéric II de Prusse, pas si admirable que Voltaire l'a dépeint).  Car il affirme que "l'histoire réelle est faite d'individus et d'actions, non de périodes".

- Maurois a le sens de la formule qui résume tout et, lorsqu'il avance une généralité, elle est frappante de vérité, comme celles-ci, parmi bien d'autres : "Les révolutions sont des maladies dont l'incubation est brève et la convalescence très longue";  ou bien (à propos de la révocation de l'Edit de Nantes) :  "Des louanges unanimes s'élevèrent, ce qui est toujours signe d'oppression". 

- Angliciste et anglophile parfait, il compare souvent les institutions et les caractères anglais et français, s'interrogeant sur leurs divergences et leurs itinéraires différents.

- On se plonge dans cette fresque avec d'autant plus de bonheur que le style de l'auteur, brillant sans être abscons, pédagogique sans être pédant, facilite une lecture agréable et aisée.

 

POINTS FAIBLES
Est-ce parce qu'il avait hâte de terminer cette Histoire ? Ou parce qu'il ne souhaitait froisser personne ni dans le monde politique ni dans la sphère académique ? Toujours est-il que les derniers chapitres consacrés à la IVe et à la Ve République font l'effet d'être traités succinctement, comme un résumé de ce que les lecteurs de l'époque (1947 pour la 1ère édition  et 1958 pour la deuxième) étaient en train de vivre. Un seul chapitre pour raconter  la Grande Guerre, et seulement pour expliquer comment elle a été gagnée, sans même déplorer les erreurs, les responsabilités, le nombre de morts... La loi de 1905, la Guerre d'Algérie, pour ne citer que ces deux exemples, sont évoquées plus que brièvement...

 

EN DEUX MOTS
Impossible de ne pas avoir ce classique dans sa bibliothèque ! Pour soi-même et pour les générations d'après.

 

UN EXTRAIT
"J'ai souhaité garder un sens juste des proportions et, comme je l'avais fait pour les deux autres pays... je me suis efforcé de ne pas déformer les faits pour les plier à mes sentiments. Je ne sais si j'y ai réussi... J'ai pesé de mon mieux le pour et le contre... J'ai cherché la vérité de toute mon âme. Cela ne veut pas dire que je l'aie toujours trouvée".

 

L'AUTEUR
En 1940, André Maurois part donner une série de conférences aux Etats Unis. Il avait déjà publié une "Histoire d'Angleterre" et une "Histoire des Etats-Unis". Lorsque la demande de compléter cette trilogie par une "Histoire de la France" lui est adressée, on est donc en pleine guerre. Il hésite. Néanmoins, devant l'avenir sombre de son pays, il éprouve le besoin de se tourner vers le passé pour qu'à l'étranger, on comprenne mieux comment la France est devenue la France.  C'est ainsi qu'une partie du livre fut écrite en Amérique, l'autre en Afrique, et la dernière (celle de la IIIe République et au-delà) en France, juste après la guerre.

André Maurois, né à Elbeuf en Normandie en 1885, a été élu à l'Académie française en 1938 où il siégea durant 30 ans (il est mort en 1967). Si son oeuvre romanesque abondante est aujourd'hui un peu oubliée (Climats, Le Cercle de famille...), ses essais humoristiques (Les Silences du colonel Bramble (1918), et Les Discours du docteur O’Grady (1921) ) qui le rendirent immédiatement célèbre, sont toujours lus avec plaisir. Mais ce sont surtout ses biographies qui restent incontournables et qui ont fait de lui le maître incontesté de ce genre : Ariel ou la vie de Shelley (1923), La Vie de Disraëli (1927), Byron (1930), Lyautey (1931), Tourgueniev (1931), Voltaire (1935), Édouard VII et son temps (1937), René ou la Vie de Chateaubriand (1938), À la recherche de Marcel Proust (1949), Lélia ou la Vie de George Sand (1952), Olympio ou la Vie de Victor Hugo (1954), Les Trois Dumas (1957), Robert et Elizabeth Browning (1957), La Vie de sir Alexander Fleming (1959), Adrienne ou la Vie de Madame de La Fayette (1961), Prométhée ou la Vie de Balzac (1965). Son "Journal" et ses "Mémoires" restent éclairants sur les diverses époques que ses 82 ans lui ont fait traverser.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires