En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 13 min 5 sec
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 1 heure 36 sec
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 1 heure 41 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 2 heures 21 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 2 heures 24 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 19 heures 6 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 20 heures 4 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 20 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 21 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 51 min 7 sec
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 1 heure 13 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 1 heure 57 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 2 heures 24 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 19 heures 37 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 20 heures 26 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 21 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 22 heures 49 min
© TIMOTHY A. CLARY / AFP
© TIMOTHY A. CLARY / AFP
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

Publié le 07 avril 2020
L’Union européenne, malgré ses dissensions internes, ne doit pas oublier qu’elle doit encourager la stabilité économique et démocratique à ses frontières. Bruno Alomar revient sur l'exemple de la Géorgie.
Bruno Alomar, économiste, auteur de La Réforme ou l’insignifiance : 10 ans pour sauver l’Union européenne (Ed.Ecole de Guerre – 2018)  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Alomar
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Alomar, économiste, auteur de La Réforme ou l’insignifiance : 10 ans pour sauver l’Union européenne (Ed.Ecole de Guerre – 2018)  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’Union européenne, malgré ses dissensions internes, ne doit pas oublier qu’elle doit encourager la stabilité économique et démocratique à ses frontières. Bruno Alomar revient sur l'exemple de la Géorgie.

Si l’Union européenne (UE) affronte ce qui est peut-être la plus grave crise économique de son histoire, son origine se trouve à des milliers de kilomètres de ses frontières. Se trouve ainsi spectaculairement illustrée l’idée exprimée par Edward Lorenz en 1972, qu’ont fait leur les théoriciens du chaos, selon laquelle « le battement d’un papillon au Brésil peut provoquer une tornade au Texas ».

Rien de très nouveau à cela dirait-on. Chateaubriand, déjà, se demandait « comment trouver place sur une terre agrandie par la puissance d’ubiquité, et rétrécie par les petites proportions d’un globe fouillé partout ? ». L’UE a déjà beaucoup éprouvé, avec les évolutions de l’Ukraine, de la Crimée, plus récemment de la Syrie, combien sa sécurité, jusqu’à sa sécurité intérieure, se jouaient hors de ses frontières, dans sa capacité à fonder des relations solides et saines avec ses voisins. C’est tout l’enjeu de sa politique de voisinage, que l’on caricature souvent, comme le versement d’aides à des pays limitrophes de ses frontières.

Qu’il soit permis ici de mettre l’accent sur un exemple bien particulier, celui de la Géorgie. Souligner l’importance géostratégique de la Mer Noire, à la porte de l’UE, relèverait au fond de l’évidence. Évidence telle qu’elle a suscité en août 2016 l’Initiative dites « des 3 mers » (Adriatique, Baltique, Noire), afin, pour ses douze membres, sous le regard favorable de Washington avec la volonté de limiter l’influence russe dans la région, de coopérer en matière d’énergie et de transport. A l’heure où l’UE a, pour l’instant, renoncé à négocier un accord commercial complet tant avec la Chine qu’avec les États-Unis, il faut rappeler qu’elle dispose avec la Géorgie d’un DCFTA (Deep & Comprehensive free trade agreement) qui organise une coopération économique nourrie entre ces deux acteurs.

L’on pourrait également souligner le souhait manifesté par les autorités géorgiennes au plus haut niveau, de devenir membre de l’UE, comme rappelé par Salome Zurabishvili, actuelle Présidente de la Géorgie, et ancienne diplomate française. Il n’est pas si anodin que cela, en cette période marquée par le départ des britanniques et par le peu d’enthousiasme des peuples européens, de constater que l’UE attire encore. D’un point de vue conjoncturel, sans doute faudrait-il souligner – l’UE l’a d’ailleurs fait - en ces temps d’épidémie, la rapidité avec laquelle la Géorgie a su se mobiliser au plan sanitaire, évitant tout décès à date.

Au-delà du passé et des souhaits des autorités géorgiennes relayés par une population pro européenne, sans préjuger de ce que seront les relations futures avec l’UE, il n’est pas inutile, de regarder les performances d’un pays comme la Géorgie. Elles sont plutôt flatteuses, au plan économique et politique.

Au plan économique, la Géorgie peut s’enorgueillir de performances qui se sont significativement améliorée au cours des années récentes, comme l’atteste l’évaluation qu’en fait la Banque Mondiale. Selon cette dernière, les mesures prises par le Gouvernment Georgian Dream a réduit drastiquement son taux de pauvreté, de 32,5% en 2006 à 16,3% en 2017. Plus significatif encore, l’amélioration de l’indicateur « doing business » de la Banque Mondiale la classe en 7ème position dans le monde. Rappelons qu’au sein de l'UE, seul le Danemark (4ème) propose un meilleur environnement pour les entreprises (pour mémoire, l’Allemagne occupe le 22ème rang). 

Au plan politique, les progrès réalisés au cours des dernières années ont été significatifs. Un point essentiel est à retenir : la réduction importante de la corruption. Selon le Business Anti-Corruption Portal (ONG financée par la Commission européenne, les pays germano-nordiques de l'UE, et qui sert de référence aux organisations internationales), la "corruption présente un risque très faible pour les sociétés étrangères désireuses d'investir en Géorgie". Il n’est pas non plus neutre de souligner que selon « l’indice de perception de la corruption » (ONG Transparency International), en 2019, et alors que des élections générales se tiendront en 2020, la Géorgie se situe au même niveau que des États de l’UE comme la Pologne ou la République Tchèque, et très en avance par rapport aux candidats à l’entrée dans l’UE (Serbie, Albanie et Kosovo).

De tout ceci une conclusion émerge. L’UE, malgré ses dissensions internes, ne doit pas oublier qu’elle doit encourager la stabilité économique et démocratique à ses frontières. Lorsque des gouvernements pro-européens émergent, comme en Géorgie, il faut suivre ces évolutions qui doivent être comprises, reconnues et encouragées.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires