En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

06.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 41 min 21 sec
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 1 heure 37 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 2 heures 53 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 3 heures 10 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 3 heures 58 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 4 heures 48 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 6 heures 11 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 6 heures 42 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 7 heures 38 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 1 heure 25 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 2 heures 59 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 3 heures 28 min
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 4 heures 19 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 4 heures 52 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 5 heures 36 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 7 heures 14 min
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 7 heures 52 min
© Capture d'écran Youtube
© Capture d'écran Youtube
Back to 1962

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

Publié le 16 février 2020
Les Etats-Unis ont annoncé l'envoie début mars de 7500 soldats en Norvège dans le cadre de manoeuvres de l'OTAN. Un acte qui attise les tensions dans une zone où russes et américians se regardent en chien de faïence depuis des décennies.
Michael Eric Lambert est docteur en Histoire des relations internationales à la Sorbonne - INSEAD (BFC'15Dec) et directeur du Black Sea Institute. Ses travaux portent sur les relations entre l'Union européenne, la Russie, et la Chine en Europe...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Eric Lambert est docteur en Histoire des relations internationales à la Sorbonne - INSEAD (BFC'15Dec) et directeur du Black Sea Institute. Ses travaux portent sur les relations entre l'Union européenne, la Russie, et la Chine en Europe...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Etats-Unis ont annoncé l'envoie début mars de 7500 soldats en Norvège dans le cadre de manoeuvres de l'OTAN. Un acte qui attise les tensions dans une zone où russes et américians se regardent en chien de faïence depuis des décennies.

Atlantico : Quels enjeux d'influences se jouent-ils entre OTAN et Russie la frontière norvégienne ? Est-ce lié avec le projet de route commercial par l'Arctique ou le gazoduc Nordstream ? 

Michael Lambert : Du temps de la Guerre froide, l’Arctic fût l’épicentre des tensions entre l’Union soviétique et les États-Unis dans la mesure ou le Grand nord s’imposait comme étant la route la plus pertinente - courte et avec faiblement militarisée  - pour bombarder les territoires soviétiques et Nord américains. En conséquence, les États-Unis et l’Union soviétiques n’eurent de cesse de chercher des alliés et ce afin de s’assurer de disposer de zones tampons entre les deux Grandes puissances, ce explique en partie le lobbying américain au Canada et en Norvège avec pour objectif d’intégrer et équiper ces derniers au sein de l’OTAN. 

De nos jours, la position stratégique de la Norvège au sein de l’Otan reste identique dans la mesure ou la Russie est parvenue à conserver le contrôle sur le territoire qui lui donne un accès direct à l’Arctic. Pour l’Otan et les alliés du Grand nord (Norvège, Islande, Danemark (Groenland) et Norvège, il est donc question de conserver une position stratégique similaire à celle du temps de la Guerre froide et endiguer les ambitions de Moscou dans la région qui se matérialisent avec l'ouverture d’une base militaire, les investissements et revendications territoriales de rattachement d’une partie de l’Arctic au sein de la Fédération. 
Pour la Russie, l’Arctic est un enjeu stratégique dans la mesure ou il est également question de se prémunir contre les revendications et  l’influence croissante des États-Unis (projet de rachat du Groenland, vente de F-35 à la Norvège) et préserver les intérêts économiques du pays qui mise sur les investissements croissants en raison du réchauffement climatique, notamment de la République Populaire de Chine, pour le transports de biens par voie maritime. 
 
La Norvège se retrouve dès lors dans un position ambiguë avec d’une part une frontière commune avec la Russie et un diaspora russe sur son territoire, et d’autre part une coopération économique et militaire accrue avec les États-Unis comme le montre l’acquisition des F-35. 
Le débat sur la Russie à Oslo est d’autant plus singulier qu’il est influencé par la Suède et la Finlande, deux pays non-membres de l’Otan, et la position militaire du Danemark qui est membre de l’Otan mais ne considère pas la Russie comme la principale menace pour l’Otan (terrorisme qui s’avère prioritaire pour Copenhague).

La Norvège est depuis des années une zone de tension directe entre l'OTAN et la Russie, la concentration de force militaires, accentuée par l'envoi prochain de 7500 soldats étasuniens en Norvège, change-t-il la nature de ces tensions ?

Michael Lambert : Sur un plan historique, les relations entre Oslo et Moscou se basent sur une opposition théorique mais moins pratique, en atteste la frontière commune faiblement militarisée pendant la Guerre froide et qui le reste de nos jours. La présence américain en Norvège s'avère naturellement peu appréciée par Moscou qui y voit un rapprochement symbolique entre les Washington et Oslo ainsi qu’une matérialisation concrète de la crainte que la Russie continue d’inspirer pour les membres de l’Otan. Moscou reste cependant compréhensible vis-à-vis de la position militaire norvégienne qui s’impose comme une réponse à ses propres ambitions militaires et économiques dans le Grand nord.

Quelles peuvent-être les différentes évolutions dans la région ?

Michael Lambert : Le réchauffement climatique va entrainer un traffic maritime croissant dans cette partie du monde avec des revendictaions économique de la part des principaux protagonistes que sont la Russie, le Canada et les États-Unis (Alaska), et il semble dès lors pertinent d'envisager une modification des dynamiques russo-canadienne et russo-américaine en vue de sécuriser les routes de l’Arctic.

Sur un plan militaire, la dynamique stratégique en Arctic reste identique à celle du temps de la Guerre, et c’est la (re)militarisation de la région qui conduit à une appréhension tant de la part de Moscou que d’Ottawa et Oslo qui partagent cet commun qui souffre déjà d’un manque de pragmatisme sur le plan environmental de la part des Grandes puissances.
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

06.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patafanari
- 17/02/2020 - 21:04
Il ne se passera rien
Les USA préfèrent stocker leurs soudards au frais plutôt que dans des pays chauds peuplés de gens chauds.

hoche38
- 16/02/2020 - 14:02
Interrogations!
On comprend mal l'envoi de ces soldats américains en Norvège alors que l'achat de F-35 est déjà acquis. Est-ce une forme de garantie susceptible d'être proposée aux prochains clients européens?