En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

05.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

06.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 39 min 48 sec
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 11 heures 6 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 15 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 18 heures 8 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 20 heures 33 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 20 heures 55 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 21 heures 12 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 21 heures 42 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 22 heures 1 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 10 heures 22 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 11 heures 50 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 20 heures 7 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 21 heures 34 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 21 heures 56 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 22 heures 13 min
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Atlantico Business

La gestion du coronavirus montre que la Chine assume désormais pleinement son statut de grande puissance mondiale.

Publié le 04 février 2020
Au delà des effets économiques qui risquent d’être catastrophiques, la gestion du coronavirus a donné au gouvernement chinois l’opportunité de devenir une grande puissance mondiale.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au delà des effets économiques qui risquent d’être catastrophiques, la gestion du coronavirus a donné au gouvernement chinois l’opportunité de devenir une grande puissance mondiale.

Alors que l’économie mondiale et les marchés financiers de toute la planète commencent à évaluer les effets catastrophiques de l’épidémie, le gouvernement chinois continue de démontrer qu’il assume toutes ses responsabilités. Son ambition est évidemment de conforter ses chances de devenir une grande puissance mondiale.

En Chine, le mot crise signifie « opportunité ». Depuis plus d’un mois le gouvernement chinois s’est saisi de la crise du coronavirus comme une opportunité à conforter son ambition de s’inscrire dans la mondialisation.

La réaction de Xi Jinping a surpris beaucoup de dirigeants à commencer par les Américains qui ont trop souvent considéré que la Chine était restée un pays émergent, uniquement préoccupé de son développement sans s’inquiéter des réactions mondiales.

Or, Xi Jinping a changé beaucoup de choses. Il a d’abord repris en main la gestion centrale de l’empire chinois, et surtout fixé des objectifs très ambitieux de s’incruster dans la globalisation. Pour les dirigeants chinois, l’avenir de la Chine n’était pas seulement de devenir l‘usine du monde occidental, mais un partenaire à part entière avec les mêmes droits et sans doute les mêmes contraintes. La position chinoise dans la lutte contre le réchauffement climatique s’est révélée lors de la COP 21 beaucoup moins ambiguë que beaucoup le croyaient. Les dirigeants chinois se sont révélés parfaitement conscients de leurs responsabilités ; considérant qu’il en allait de leurs intérêts. Dans la guerre commerciale avec les Etats-Unis, Pékin a aussi mis en évidence son potentiel de devenir un partenaire à part entière, et pas seulement des manufacturés au service du consommateur occidental.

En dix ans, la Chine a tout fait pour s’inscrire dans la mondialisation en exigeant sa part de responsabilités dans la gestion des affaires internationales et de tenir une place à la mesure de son poids économique dans la gouvernance mondiale.

Cette affaire du coronavirus vient de lui donner une opportunité spectaculaire de tenir ce rang de grande nation.

On se souvient encore que, lors de l’épidémie de SRAS, le gouvernement chinois n‘avait pas été à la hauteur. En avril 2003, le ministre de la Santé chinois déclarait publiquement « qu’il n’y avait aucun risque d’aller travailler, de vivre et de voyager dans le pays».  En réalité, l’épidémie de SRAS progressait très rapidement et bloquait une partie de l’économie.

Avec le coronavirus, 17 ans plus tard, les réactions officielles ont été très différentes. Alors les autorités locales de Wuhan, là où est apparu le virus, ont un peu tardé à communiquer, mais elles ont été très rapidement sommées par Pékin de faire toute la transparence sur le virus - ce qui a été fait très vite - et de prendre toutes les mesures de confinement qui s’impose. La réaction a été spectaculaire, tant par la construction d‘hôpitaux supplémentaires que par la mise en confinement de 60 millions de Chinois et l’interdiction de toute mobilité possible. Le résultat est que plus du tiers du PIB chinois est rayé de la statistique par l’arrêt des usines, et beaucoup pensent que le gouvernement chinois va être obligé d’isoler la totalité des populations chinoises et par conséquent l’arrêt des créations de richesses.

D’ou l effondrement des marches financiers asiatiques et sans doute mondiaux.

La réponse de Pékin à la gravité de cette catastrophe n’est sans doute pas parfaite, mais disons qu‘elle ne suscite pas trop de critiques. Les mesures prises ont été radicales pour feinter et même empêcher la propagation de la maladie. Elles ont été tellement radicales qu’on se demande si un pays occidental lié par les contraintes de la démocratie aurait pu obtenir une mobilisation aussi massive et aussi efficace.

Cette réponse légitime le projet du gouvernement chinois d’appartenir à l’espace mondial à part entière. Le coronavirus va faire des dégâts dans le monde entier mais le gouvernement chinois en a déjà tiré beaucoup de leçons dans sa gouvernance interne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 04/02/2020 - 16:11
pour ne pas changer . . .
http://www.brujitafr.fr/2020/02/coronavirus-un-chinois-filme-une-dizaine-de-morts-dans-un-hopital-en-5-minutes.il-est-arrete-ses-ordinateurs-confisques.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_reader_digest
Pharamond
- 04/02/2020 - 14:48
Le monde tremblera...
Alain Peyrefitte a repris une citation attribuée à Napoléon qui aurait dit, après avoir lu un livre à succès sur la Chine:" Quand la Chine s'éveillera,le monde tremblera".
clo-ette
- 04/02/2020 - 12:28
comment gouverner de façon centralisée
un pays de 1 milliard et 400 000 habitants sans autorité ? D'autre part avec la corruption, la décentralisation en Chine est difficile . Oui, la Chine est devenue une grande puissance mondiale, ce qui fut prévue par Alain Peyrefiitte alors qu'elle n'était encore qu'un pays émergeant !