En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

04.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

05.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

01.

Un témoin réfute la thèse de la noyade

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 6 min 46 sec
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 54 min 41 sec
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 2 heures 6 min
décryptage > France
Question prioritaire

La sécurité, bien partie pour être la clé de 2022… et certains prennent une longueur d’avance

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 13 heures 48 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 13 heures 33 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 14 heures 47 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 17 heures 7 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 18 heures 8 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 46 min 58 sec
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 1 heure 19 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 13 heures 21 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 13 heures 53 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 16 heures 22 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 17 heures 30 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 18 heures 34 min
© DR
© DR
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

Publié le 21 janvier 2020
Depuis début janvier, une maladie venue d'une nouvelle souche de coronavirus se diffuse en Chine. Elle a causé la mort de trois personnes en dégénérant en un syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). La possibilité d'une contagion entre humains est désormais prise de plus en plus au sérieux, et inquiète.
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis début janvier, une maladie venue d'une nouvelle souche de coronavirus se diffuse en Chine. Elle a causé la mort de trois personnes en dégénérant en un syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). La possibilité d'une contagion entre humains est désormais prise de plus en plus au sérieux, et inquiète.

Atlantico : Le fait que cette souche de coronavirus touche les poumons doit-il inquiéter ? Les virus pulmonaires sont-ils plus graves que les autres ?

Stéphane Gayet : Dans le corps humain, on distingue les organes nobles ou vitaux, des organes communs ou non vraiment vitaux. Les organes nobles sont le cœur, le cerveau, les poumons, le foie et les reins. Ces cinq organes (plus exactement sept puisque deux sont doubles) sont bien sûr indispensables à la vie. Ils consomment beaucoup d’oxygène et de glucose. Quand ils sont le siège d’une infection, celle-ci peut évoluer de façon grave et même aboutir à la mort. Heureusement, ces organes nobles se défendent assez bien contre les infections, à part les poumons qui sont particulièrement exposés, du fait de leur fonction (ils sont alimentés par de grandes quantités d’air inspiré qui véhicule beaucoup d’éléments étrangers), et qui sont relativement fragiles, si on les compare par exemple au foie et aux reins.

Qu’elles soient virales ou bactériennes, les infections pulmonaires peuvent toujours entraîner le décès. C’est dû au fait que le tissu pulmonaire (le parenchyme) est tendre et très vascularisé, ce qui explique qu’une infection puisse progresser très rapidement ; et au fait que, lorsque les deux poumons sont atteints par une infection, l’appareil respiratoire peut très vite se trouver en état de défaillance, ne parvenant plus à oxygéner suffisamment le corps (insuffisance respiratoire aiguë), et dans ce cas tout le corps est en état de souffrance, ce qui l’empêche de reprendre le dessus sur l’infection.

Les pneumonies à pneumocoque, à staphylocoque, à klebsielle, à chlamydophila, à légionelle, la tuberculose pulmonaire, la fièvre Q, la peste pulmonaire sont des pneumonies bactériennes qui peuvent tuer. Les pneumonies grippale, rougeoleuse, varicelleuse, à coronavirus… sont elles aussi potentiellement mortelles. Et il n’est pas exceptionnel qu’une personne meure d’une pneumonie infectieuse sans que l’on ne parvienne à en identifier l’agent infectieux.

Donc, toute pneumonie virale sévère est inquiétante, car elle peut devenir « maligne », alors que bien sûr les antibiotiques sont sans action aucune (si le virus grippal est en cause, l'oseltamivir, TAMIFLU, et le zanamivir, RELENZA, n'agissent que les tout premiers jours de la grippe, donc bien avant le début de la pneumonie qui ne leur est donc plus sensible).

Plusieurs éléments rassurants ont été d'abord mis en avant par le gouvernement chinois, comme une faible transmission entre humains. La maladie pourrait-elle devenir plus contagieuse ? Via quel processus ?

Les précédents foyers épidémiques d'infection pulmonaire humaine à coronavirus provenaient d'un réservoir animal, car il s'agissait de souches virales animales. Ces virus animaux avaient réussi à franchir la barrière d'espèce qui les séparait de l'espèce humaine, à la faveur de contacts étroits entre l'animal (réservoir de virus) et l'être humain.

Cette fois-ci, il semble bien s'agir du même phénomène, ce qui rend compte de la faible contagiosité pour l'Homme : d'une part, l'être humain ne se contamine pas facilement à partir de l'animal, et d'autre part, la transmission interhumaine est relativement faible, en comparaison des virus grippaux et para-grippaux qui se transmettent très facilement.

Les Coronavirus sont des virus à ARN enveloppés. C'est également le cas des virus grippaux, mais leur famille, c'est-à-dire celle des Orthomyxovirus, est très éloignée de celle des Coronavirus. Les Influenzavirus (les virus grippaux) ont un génome segmenté, ce qui explique qu'ils puissent se modifier assez facilement, d'où leur dangerosité. De cet éloignement et cette différence résulte que la possibilité d'une hybridation accidentelle entre un Coronavirus et un Influenzavirus est improbable.

Toutefois, bien qu'il ne soit pas segmenté, le génome à ARN des Coronavirus est quand même doué d'une grande plasticité, ce qui explique les sauts d'espèce tels que celui en cause dans ces foyers épidémiques de syndrome respiratoire aigu sévère ou SRAS à coronavirus. Sachant qu'il existe des coronavirus humains très contagieux (alpha coronavirus), responsables de rhumes et de rhino-pharyngites aiguës virales, on pourrait imaginer que les virus du SRAS (les SRAS-CoV qui sont des bêta coronavirus) voient leur génome se modifier, en acquérant les gènes des coronavirus humains et permettant de ce fait que l'infection de l'être humain puisse s'effectuer facilement (ils deviendraient alors de vrais virus respiratoires humains).

Cette hypothèse est plausible, mais on ne sait pas très bien quelles circonstances pourraient permettre sa réalisation.

Quelles seraient les conséquences d'une mutation en ce sens ?

Dans l'hypothèse où une ou plusieurs souches de virus SRAS-CoV deviendrait une vraie souche humaine, c'est-à-dire avec une affinité d'espèce pour l'Homme, on pourrait s'attendre à des épidémies meurtrières d'infection pulmonaire virale. Et cela d'autant plus que l'on ne possède pas d'antiviral efficacel sur ces virus, ni du reste de vaccin (vaccin qu'il serait bien sûr toujours possible de développer, mais en combien de temps et avec quelle efficacité et quel coût ?).

Ainsi, malgré le caractère limité de ce nouveau foyer épidémique d'infection respiratoire aiguë sévère à coronavirus et en dépit de sa faible contagiosité humaine actuelle, on peut tout de même avoir quelques inquiétudes. La vigilance sanitaire est activée et cet épisode est très observé et étudié, tant par la Chine que par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

04.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

05.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

01.

Un témoin réfute la thèse de la noyade

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 23/01/2020 - 00:47
Le virus foudroyant
Diable, les nouvelles ignorent l'informatique ! En lisant une source locale, j'en suis déjà à 17 morts ! Pas du tout réjouissant votre virus. Bon, on a connu tout un bataclan à l'aéroport contre le précédent SRAS : l'expérience est acquise, c'est rodé. Ce qui est nouveau, c'est que les Chinois mettent au goût du jour la bonne vieille quarantaine ! Ici aussi on connaît.... plutôt on connaissait, car le lieu choisi a disparu sous la modernité. Et il est vrai qu'elle n'avait guère été efficace.... C'était contre la rougeole, qui avait alors ratiboisé la population. Que le ciel ne tombe pas sur la tête, par Toutatis !