En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 2 heures 52 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 3 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 4 heures 16 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 6 heures 27 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 7 heures 11 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 8 heures 40 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 9 heures 12 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 10 heures 19 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 10 heures 43 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 11 heures 12 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 4 heures 2 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 4 heures 58 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 6 heures 59 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 8 heures 30 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 8 heures 42 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 10 heures 15 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 10 heures 30 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 10 heures 51 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 11 heures 17 min
© ADAM BERRY / AFP
© ADAM BERRY / AFP
Bismarko scanner

"L’Omagate" et les inconséquences allemandes en matière d’écologie

Publié le 12 janvier 2020
Le "Omagate" est au coeur des débats, notamment sur les réseaux sociaux, en Allemagne depuis quelques jours. Une chanson satirique chantée par des jeunes critiquait l'attitude d'une grand-mère. En quelques jours, la vidéo a suscité une énorme polémique sur la cause environnementale.
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le "Omagate" est au coeur des débats, notamment sur les réseaux sociaux, en Allemagne depuis quelques jours. Une chanson satirique chantée par des jeunes critiquait l'attitude d'une grand-mère. En quelques jours, la vidéo a suscité une énorme polémique sur la cause environnementale.

« Ma grand-mère est une ordure.... » 

Au moment des fêtes de Noël, un petit scandale médiatique a agité l’Allemagne. WDR, la radio-télévision régionale basée à Cologne, avait mis en ligne une vidéo où sa chorale de filles chantait une version réécrite d’une célèbre chanson pour enfants. La chanson originale dit dans le premier couplet : « Ma grand-mère roule en moto dans le poulailler. Ma grand-mère est une femme vraiment géniale! »; et ainsi de suite: les couplets suivants racontent que la grand-mère (« Oma ») a un poste radio dans une molaire, des rideaux pour ses lunettes ou un pistolet dans le porte-jarretelle. Ce n’est pas très raffiné mais fait rire les familles qui écoutent cela sur l’autoroute sur le chemin des vacances. Or, la version diffusée sur WDR, dit à la place que la grand-mère roule en SUV, mange des steacks parce qu’ils sont à prix discount et fait dix croisières par an, tout cela en se moquant éperdument de l’environnement. Et l’on entend vingt petites filles chanter un refrain difficile à traduire, « Meine Oma ist eine Umweltsau », que l’on peut essayer de rendre par:  « Ma grand-mère est une ordure qui pollue». 

Le buzz de l’Omagate

Emmanuel Todd saurait mieux expliquer que moi l’influence très spécifique de la mère ou de la grand-mère dans la structure familiale allemande. La chanson originale fait dans la transgression gentille vis-à-vis d’une figure tutélaire des familles allemandes. Mais cela dit bien que les mamies allemandes sont adulées par leurs petits enfants et respectées par leurs familles. Aussi la version transformée de la chanson a-t-elle aussitôt choqué et déclenché une polémique. Il n’est pas nécessaire de rentrer dans le détail mais le lecteur comprendra bien comment s’enchaîne la séquence: diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux; le « bourdonnement » devient suffisamment dangereux du point de vue de WDR pour que le média public régional retire la vidéo; un communiqué alambiqué explique que c’était à prendre au deuxième degré, pour donner à réfléchir aux enjeux des débats environnementaux; le président de WDR convoque une assemblée des salariés, au cours de laquelle il est bousculé par des journalistes lui demandant pourquoi il a ainsi cédé à la pression des climato-sceptiques; un des journalistes crée lui-même un nouveau « buzz » en écrivant que le problème de tous les critiques vient de ce que leurs grands-mères étaient des « ordures nazies ». Aussitôt l’AfD demande un débat au Landtag de Rhénanie du Nord/Westphalie, débat accepté par le Ministre-Président du Land, Armin Laschet, qui précise cependant qu’il n’y aura aucun vote à l’issue du débat. 

La transition énergétique allemande : Un fiasco signé Merkel. 

Lorsque l’on suit ce genre de débats, on se demande où est passé le « modèle allemand » si cher à nos dirigeants. « L’Omagate » est révélateur d’une forme de médiocrité ambiante dans l’Allemagne d’Angela Merkel. Mais le plus frappant est sans aucun doute le fait qu’une polémique de ce genre est menée très loin de ce qui devrait être un « Merkelgate »: le fiasco complet du tournant énergétique initié par la Chancelière en 2011, lorsqu’elle a décidé de la sortie de l’industrie nucléaire en 2022. Le prix de l’électricité a depuis lors considérablement augmenté: il est 45% supérieur à celui de la moyenne européenne pour les ménages, et deux fois supérieur si l’on compare au cas français. La fiscalité écologique, destinée à financer les énergies renouvelables, représente la moitié du prix de l’électricité. L’Allemagne émet 15% de plus de CO2 que ses objectifs, en particulier parce qu’elle est obligée d’utiliser des centrales au charbon pour compenser le déclin de l’énergie nucléaire et le retard dans la substitution des énergies renouvelables. Au nom de la préservation de l’environnement, les écologistes ralentissent le transfert d’électricité des installations d’éoliennes du nord du pays vers les centres industriels du sud. Enfin, pour boucler ce bilan provisoire, le pays est devenu plus dépendant de ses importations énergétiques: en particulier du gaz russe - mais la Chancelière la plus russophobe de l’histoire récente de l’Allemagne n’est pas à une contradiction près. Tous les experts sérieux redoutent le scénario d’une Allemagne sortie du nucléaire, arrêtant les centrales à charbon sous la pression des écologistes et devant augmenter ses importations d’électricité. 

Le contraste entre la futilité du débat sur « l’Omagate » et le bilan énergétique négatif de l’ère Merkel nous montre qu’il n’y a pas qu’en France que les débats majeurs sont escamotés. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 13/01/2020 - 11:57
Les allemands
ne sont pas réputés pour être des champions de l'humour mais cela tient presque du calembours : OMA FERKEL !!!!! C'est joli!!! MAMIE COCHONNE !!
hoche38
- 13/01/2020 - 10:09
Conclusion:
L'écologisme rhénan est une maladie sociale, malheureusement transmissible à des organismes affaiblis.
TPV
- 13/01/2020 - 09:41
Sie muss weg!
En 2022 elle sera partie.