En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

02.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

05.

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

06.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

07.

Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »

01.

Corrida : interdiction très politique

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 11 heures 38 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 13 heures 1 sec
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 13 heures 38 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 14 heures 40 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 18 heures 1 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 19 heures 18 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 19 heures 59 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 12 heures 11 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 13 heures 18 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 13 heures 57 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 17 heures 31 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 18 heures 6 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 18 heures 24 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 19 heures 1 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 19 heures 36 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 20 heures 19 min
© MARCEL MOCHET / AFP
© MARCEL MOCHET / AFP
Bonnes feuilles

La coquille Saint-Jacques : révélatrice de la pollution et sentinelle de l’océan

Publié le 02 janvier 2020
Laurent Chauvaud publie "La coquille Saint-Jacques, sentinelle de l'océan", aux éditions des Equateurs. Grâce à la recherche scientifique, la coquille Saint-Jacques est une machine à remonter le temps, une archive environnementale, une sentinelle des évolutions du milieu marin et du réchauffement climatique, un modèle mathématique. Extrait 2/2.
Laurent Chauvaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chauvaud est directeur de recherche au CNRS, biogéochimiste, écologue, plongeur scientifique.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chauvaud publie "La coquille Saint-Jacques, sentinelle de l'océan", aux éditions des Equateurs. Grâce à la recherche scientifique, la coquille Saint-Jacques est une machine à remonter le temps, une archive environnementale, une sentinelle des évolutions du milieu marin et du réchauffement climatique, un modèle mathématique. Extrait 2/2.

De dissections en dissections, nous constatons que la quantité de nourriture contenue dans l’estomac des coquilles varie avec les saisons, et surtout qu’elle est dépendante des activités alimentaires des animaux filtreurs de son entourage. Les périodes de banquets pléthoriques alternent avec les périodes de disette. Les périodes d’efflorescence d’algues toxiques coïncident avec les périodes de jeûne des coquilles. La coquille est, là encore, actrice et témoin des variations du benthos (l’ensemble des organismes aquatiques vivant à proximité du fond des mers et océans) et du pelagos (l’ensemble des organismes aquatiques vivant à proximité de la surface des mers et océans). 

Pour peaufiner notre description du cycle du silicium, nous embarquons régulièrement sur les bateaux du CNRS. Et découvrons ce paradoxe écologique : la crépidule est à la fois un fléau pour la coquille Saint-Jacques, car elle envase les sédiments où celle-ci prolifère, excluant les coquilles qui détestent la vase, et une aubaine, car elle évite les blooms d’algues toxiques dans un écosystème enrichi en azote, et donc les arrêts de croissance et la mort des larves de coquilles Saint-Jacques. 

Selon la même méthode des cloches benthiques, nous partons sur l’île de la Réunion pour comprendre l’impact des pollutions azotées, en l’occurrence les cultures de bananes, sur le lagon de Saint-Gilles-les-Bains. Puis, sous le soleil de Sète pour étudier les sédiments de l’étang de Thau et découvrir que la matière organique des déjections d’huîtres, saturées de métaux lourds, a un impact majeur sur le fond. Enfin, dans le lac Titicaca, contaminé par l’orpaillage et son mercure. 

De ces expériences est né le début d’une culture de la chimie de l’eau de mer, de la mesure des contaminants (métaux, matières organiques…) et de leurs impacts sur le fonctionnement des écosystèmes. C’est ainsi que la coquille Saint-Jacques est devenue un témoin des contaminations, des impacts anthropiques et des processus qui régissent le fonctionnement d’un écosystème côtier : la production primaire, la respiration et les variations d’oxygène, la sédimentation des microalgues, les pollutions… 

La prolifération des marées vertes et rouges nous interroge. Quel est l’impact de l’agriculture intensive sur la croissance des algues ? La nature du phytoplancton a-t-elle changé ? 

La coquille Saint-Jacques peut nous aider à reconstruire les évolutions ou les changements du phytoplancton. 

De la même façon, elle peut nous renseigner sur un autre impact anthropique : le pétrole. En 2000, Sylvain Chauvaud et Guillaume Gélinaud proposent que la coquille Saint-Jacques soit utilisée comme archive de la pollution de la catastrophe pétrolière de l’Erika. Il s’agit de mesurer la croissance des coquilles Saint-Jacques l’année précédant la catastrophe, l’année de la catastrophe (décembre 1999) et les années suivantes. Tandis que nous cherchons à mettre en lumière un défaut ou un ralentissement de la croissance des coquilles Saint-Jacques au moment de la pollution, nous découvrons que la coquille Saint-Jacques a incorporé un élément chimique nouveau, le vanadium. Cet élément est la signature du pétrole de l’Erika. Donc, les coquilles Saint-Jacques peuvent enregistrer les pollutions dans leur squelette. Le pas de côté vers la chimie, vers une discipline hybride, portait ses fruits. On pouvait, longtemps après une pollution, ici deux ans après l’événement catastrophique, détecter la présence du polluant. 

L’impact peut être également de nature saisonnière. En effet, chaque crue de la Loire est suivie d’un ralentissement, voire d’un arrêt de la croissance de la coquille Saint-Jacques. Les eaux douces du fleuve, riches en azote, favorisent, avec la dessalure de surface, le développement de microalgues toxiques. Ainsi, les coquilles de Belle-Île-en-Mer, bien qu’éloignées de l’estuaire du fleuve, enregistrent tout de même l’influence de la Loire sur son écosystème. Pecten maximus archive donc dans sa coquille des données aussi étonnantes et variées que sa croissance, la température de l’eau de mer, les marées, son alimentation, la présence d’algues toxiques, et détecte aussi un contaminant de l’industrie pétrolière. Elle nous transmet un véritable bulletin des pollutions en mer !

Extrait du livre de Laurent Chauvaud, "La coquille Saint-Jacques, sentinelle de l'océan", publié aux éditions des Equateurs. 

Lien vers la boutique Amazon : ICI

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires