En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

04.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

05.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

07.

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 10 heures 13 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 11 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 13 heures 21 min
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 14 heures 7 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 15 heures 31 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 16 heures 54 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 17 heures 50 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 17 heures 54 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 17 heures 55 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 10 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 13 heures 17 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 13 heures 26 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 14 heures 40 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 16 heures 35 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 17 heures 42 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 17 heures 54 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 17 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 1 jour 2 heures
© Thomas COEX / AFP
© Thomas COEX / AFP
Impact important

La demande chinoise de pétrole explose : en voilà les gagnants et les perdants à l’échelle mondiale

Publié le 21 décembre 2019
La Chine est devenu le premier pays importateur de pétrole de l'Histoire en termes de flux globaux. Une situation en voie de transformer les équilibres géopolitiques mondiaux.
Emmanuel Lincot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Professeur à l’Institut Catholique de Paris, sinologue, Emmanuel Lincot est Chercheur-associé à l’Iris. Son dernier ouvrage, « Chine, une nouvelle puissance culturelle », a été publié chez MkF.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Chine est devenu le premier pays importateur de pétrole de l'Histoire en termes de flux globaux. Une situation en voie de transformer les équilibres géopolitiques mondiaux.

Atlantico : Quels sont les principaux fournisseurs de pétrole de la Chine ? 

Emmanuel Lincot : La Russie et l’Arabie Saoudite. Viennent ensuite des pays tiers tels que l’Angola ou l’Iran ; la Chine contournant vis-à-vis de ce dernier pays les sanctions appliquées par Washington. La diplomatie du pétrole explique pour partie les prises de position défendues par Pékin dans ces différentes régions du monde. Et réciproquement. Ainsi, les sanctions occidentales ont conforté Moscou dans ses choix de rapprochement avec Pékin en matière énergétique. Ryad n’a absolument réagi ni emboité le pas aux critiques américaines concernant les répressions chinoises à l’encontre des musulmans Ouïghours. L’Angola et plus généralement l’Afrique subsaharienne constituent des zones prioritaires pour la Chine. Au même titre que l’Iran, il s’agit là de théâtres de rivalités entre la Chine et les Etats-Unis.

Quelles relations entretient la Chine avec le Moyen-Orient ? Quelle stratégie déploie-t-elle pour protéger ses approvisionnements ?

Ce sont des relations très anciennes. Le monde arabo-persan dès le Moyen Age a été l’un des tout premiers à envoyer à la Cour de Chine ses émissaires. Et réciproquement. Pour la période contemporaine, la chute de l’URSS et l’opération Tempête du désert (1991) ont alerté la Chine sur deux faits : la nature ayant horreur du vide, le retrait partiel de Moscou devenait une opportunité pour Pékin tandis que le formidable déploiement de forces engagé par Washington afin de libérer le Koweït faisait prendre conscience aux dirigeants chinois de leur retard en matière de technologie militaire. Laboratoire donc que ce Moyen-Orient où la Chine s’adresse à tous les interlocuteurs de la région, sans exclusive. On se souvient en janvier 2016 de la tournée diplomatique entamée par le Président Xi Jinping qui le conduisit successivement en Arabie Saoudite puis en Egypte et en Iran. Politique d’équilibre privilégiée par Pékin et ce au nom aussi d’une certaine défiance que partagent l’ensemble des élites de ces pays vis-à-vis de l’Occident. Le pays tiers qui conduit à cette région vitale du Moyen Orient n’est autre que le Pakistan que Pékin entend privilégier dans les choix de sa politique sur les Nouvelles Routes de la Soie avec l’aménagement du port de Gwadar et à terme un réseau de pipelines ; autant de réponses au dilemme stratégique que pose Malacca.

La Chine cherche-t-elle à se libérer de cette dépendance au pétrole ? Sa politique en faveur des énergies renouvelables est-elle efficace pour réduire celle-ci ? 

Oui comme alternative au charbon notamment. Mais la Chine reste une puissance énergivore. Ses besoins restent colossaux et son économie est très largement dépendante des marchés extérieurs bien qu’étant dotée elle-même de gisements pétroliers. Cette dépendante l’a conduit à déployer toutes sortes d’initiatives et d’innovations diplomatiques comme l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS); cette dernière étant non seulement ouverte à des pays de l’Asie centrale mais aussi ceux du subcontinent indien voire du Moyen Orient ; Téhéran étant candidat comme membre à part entière de ladite organisation. Cette dépendance rend la Chine vulnérable et sera source de tensions accrues au niveau international. D’où sa volonté de développer une économie verte pour acquérir une plus grande autonomie. Mais celle-ci n’est pas pour demain et nous allons de toute évidence traverser de fortes zones de turbulences… 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires