En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

07.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 3 min 55 sec
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 52 min 15 sec
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 2 heures 34 min
décryptage > Défense
Contrat

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

il y a 4 heures 55 min
pépites > Justice
Enquête de déontologie
Affaire Griveaux : Juan Branco a renoncé à défendre Piotr Pavlenski, suite à la demande du bâtonnier de Paris
il y a 6 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les "anonymes" de la Résistance en France, 1940-1942. Motivations et engagements de la première heure" de Limore Yagil : la Résistance avait commencé bien avant l’appel du 18 juin, une salutaire analyse pour l’honneur des Français

il y a 7 heures 54 min
pépites > Politique
Campagne électorale
Elections municipales à Paris : Rachida Dati devance Anne Hidalgo pour la première fois, selon un nouveau sondage
il y a 8 heures 37 min
pépite vidéo > Environnement
Une page se tourne
Le premier réacteur de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, sera arrêté samedi
il y a 10 heures 21 min
décryptage > Sport
Haaland fait chuter Paris

Dortmund/PSG: 2/1 Paris passe au travers

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Politique
La révolution sera cruelle ou ne sera pas

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

il y a 12 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 17 min 9 sec
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 1 heure 47 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 4 heures 25 min
light > Sport
Un pas de plus dans la légende
Biathlon : Martin Fourcade remporte son onzième titre de champion du monde de l’individuel
il y a 5 heures 12 min
pépites > Politique
Rivalités
Affaire Griveaux : Christophe Castaner fait une allusion à la vie privée d’Olivier Faure et provoque l'indignation de l'opposition
il y a 6 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cas Richard Jewell" de Clint Eastwood : l'histoire vraie d'un héros ordinaire broyé par la machine étatique : un Clint Eastwood grand cru...

il y a 8 heures 7 min
décryptage > Société
Hémiplégie techno

Séparatisme islamique : cette autre dimension du défi qu’oublie Emmanuel Macron

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Europe
Recomposition politique

Ce vote Sinn Féin irlandais qui devrait réveiller l’Europe

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Politique
Milliardaires contre milliardaires

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Société
Entretien

Chantal Delsol : "L’Occident est passé de l’humanisme à l’humanitaire"

il y a 13 heures 7 min
© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
Bonnes feuilles

Les enjeux du combat pour Paris : réenchanter la ville de toutes les promesses et de tous les espoirs qui est malheureusement devenue celle de tous les problèmes et de toutes les déceptions

Publié le 01 décembre 2019
Rachida Dati publie "La confiscation du pouvoir" (ed. Plon). Rachida Dati s'appuie sur son expérience pour nourrir une réflexion et ouvrir des horizons qui l'amènent à présenter sa candidature à la mairie de Paris. Extrait 2/2.
Rachida Dati est une femme politique française.Porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de la campagne de 2007, elle occupe la fonction de ministre de la Justice au sein des gouvernements François Fillon I et Fillon II jusqu'au 23 juin 2009.Elle est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rachida Dati
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rachida Dati est une femme politique française.Porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de la campagne de 2007, elle occupe la fonction de ministre de la Justice au sein des gouvernements François Fillon I et Fillon II jusqu'au 23 juin 2009.Elle est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rachida Dati publie "La confiscation du pouvoir" (ed. Plon). Rachida Dati s'appuie sur son expérience pour nourrir une réflexion et ouvrir des horizons qui l'amènent à présenter sa candidature à la mairie de Paris. Extrait 2/2.

J’ai choisi Paris parce que mon combat est là. Le combat sera difficile, rien n’est gagné d’avance. Pour personne. Quand j’ai dit que j’allais renoncer au mandat de parlementaire européen pour choisir mon mandat de maire du VIIe arrondissement, certains ne m’ont pas crue, d’autres ont été surpris par mon choix. L’Europe leur semblait un choix bien plus confortable et sécurisé pour moi. C’est mal me connaître, c’est mal connaître le moteur de ma vie politique. Aujourd’hui, je vis comme une urgence d’agir pour Paris. 

Je suis arrivée à Paris en 1987. J’ai pris un poste de comptable chez Elf‑Aquitaine, tout en poursuivant des études à Assas. Le jour où j’ai découvert Paris, j’ai eu le sentiment que,  désormais, pour moi aussi, tout était possible. Depuis des siècles, Paris a représenté un rêve et une promesse pour tous ceux qui venaient y vivre. La promesse de l’accomplissement personnel. La promesse de la liberté. La promesse de l’enracinement. Paris a tenu pour moi sa promesse. Cette ville m’a permis de construire mon destin, en toute liberté.

Paris, qui était la ville de toutes les promesses et de tous les espoirs, est devenue celle de tous les problèmes et de toutes les déceptions. Moi qui aime tant Paris, moi qui ai tant reçu de Paris, comment accepter que tout se dégrade ? Que ce soit dans le centre historique ou dans les arrondissements périphériques, je constate amèrement que les Parisiens se sentent dépossédés de leur ville. Les piétons ne peuvent plus marcher. Les personnes âgées, les familles, les personnes à mobilité réduite peinent à se déplacer. Certains quartiers sont devenus des zones de non‑droit, laissant place à la saleté, aux violences et aux trafics en tout genre. Les arrondissements perdent leur âme et leur identité, alors qu’on laisse nos rues se dévitaliser et s’uniformiser. Cette ville, qui n’était que passerelles et ponts, rencontres et brassage, cède peu à peu elle aussi au repli. 

De plus en plus de Parisiennes et de Parisiens, qui aiment pourtant profondément leur ville, partent. Ils partent parce que, quand ils font le compte, la vie parisienne porte plus d’inconvénients que d’avantages. Ils partent parce que Paris est devenu une ville de contraintes, de pression, de stress. Je veux que tous ceux qui aiment Paris, qui s’y sont enracinés, aient l’envie et les moyens d’y rester. On ne peut pas être libre, sans s’enraciner. La vie de mes parents, mon histoire personnelle ne me l’ont que trop bien appris. Et on ne peut pas s’enraciner quand on se sent sans cesse en sursis.

Pour toutes ces raisons, je suis déterminée à m’engager pour Paris. Sinon, perdureront la même politique, les mêmes mesures qui ne marchent pas et qui ont conduit à l’impasse, la stagnation et les fractures. Quelles que soient les étiquettes, ce seront les mêmes proclamations, le même dogmatisme, les mêmes visages, agrémentés de quelques ralliements hétéroclites. Et, au bout du compte, le même gâchis, le même attentisme. Ça, je ne l’accepte pas. Ne pas l’accepter, ce n’est pas de la brutalité, comme certains le disent. Mais comment ne pas être écœuré lorsque, au mépris des Parisiens, certains ne songent qu’à marchander des postes et à survivre à tout prix ? Cette vision dévoyée de la politique est aussi ce qui a conduit à la situation de grande fragilité de notre pays. 

Nous allons changer les choses, tracer des routes viables sur lesquelles chacun puisse avancer moyennant des efforts, mettre fin à cette manie de la ghettoïsation, lutter contre les violences, l’abandon, l’éloignement, l’isolement, réduire les distances d’un point à un autre, d’un citoyen à un autre, d’un mauvais départ à une belle arrivée, remettre d’accord sans pour autant les confondre ou les superposer les Parisiens de Barbès et ceux de l’avenue Bosquet. Le combat est difficile, mais exaltant et vital. Voilà ce à quoi je me prépare.

Extrait du livre de Rachida Dati, "La confiscation du pouvoir", publié aux éditions Plon

Lien vers la boutique Amazon : ICI

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

07.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires