En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 4 heures 44 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 5 heures 33 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 6 heures 18 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 7 heures 45 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 8 heures 4 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 11 heures 29 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 12 heures 8 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 12 heures 30 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 12 heures 32 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 12 heures 33 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 5 heures 8 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 5 heures 55 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 7 heures 11 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 7 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 12 heures 31 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 12 heures 32 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 12 heures 33 min
© AFP
© AFP
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

Publié le 22 octobre 2019
Des chercheurs de l'Université de Californie ont identifié, dans une recherche publiée dans la revue Science Translational Medicine, une mutation génétique qui expliquerait que certaines personnes aient besoin de moins d'heures de sommeil que des individus "normaux".
Yves Dauvilliers est responsable de l’Unité du Sommeil, Département de Neurologie du CHRU de Montpellier. Il fait également partie de l'unité de l'INSERM U1061 et est coordinateur national des centres de référence narcolepsie et Hypersomnie...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Dauvilliers
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Dauvilliers est responsable de l’Unité du Sommeil, Département de Neurologie du CHRU de Montpellier. Il fait également partie de l'unité de l'INSERM U1061 et est coordinateur national des centres de référence narcolepsie et Hypersomnie...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs de l'Université de Californie ont identifié, dans une recherche publiée dans la revue Science Translational Medicine, une mutation génétique qui expliquerait que certaines personnes aient besoin de moins d'heures de sommeil que des individus "normaux".

Atlantico : Des chercheurs de l'Université de Californie ont identifié, dans une recherche publiée dans la revue Science Translational Medicine, une mutation génétique qui, lorsqu'elle est présente dans le patrimoine génétique de l'individu, expliquerait que certaines personnes aient besoin de considérablement moins d'heures de sommeil que des individus "normaux". En quoi cette nouvelle découverte est-elle particulièrement importante ?  Qu'est-ce que cela signifie concrètement ? 

Yves Dauvilliers : Cette découverte permet de mieux comprendre les mécanismes de la régulation du sommeil chez le sujet normal et chez le sujet pathologique. Il faut d'abord expliquer le concept de longs dormeurs et de courts dormeurs. 

Dans la population  générale, on peut en effet distinguer des longs dormeurs, des courts dormeurs et des sujets qui dorment normalement , soit entre 6.5 et 8,5 h.

Il faut néanmoins noter qu'à ce jour, il est difficile de distinguer ces sujets, car les seuils retenus pour définir ces groupes sont très fonction de l‘âge, et parce qu'il y a une importante variabilité entre les sujets selon la pression qu'exerce sur eux leur environnement : stress, motivation, lumière, etc. 

 Cette étude permet de distinguer un type de sujets, les sujets court dormeurs , constitutionnels,  qui dorment peu possiblement à cause de déterminants génétiques comme montré ici, des sujets privés de sommeil. 

Ce travail est remarquable car le patient qui a été étudié et son père sont tous les deux courts dormeurs du fait d’une mutation sur le récepteur d’un gène qui code pour le neuropeptide S. L'étude révèle donc un lien possible entre cette mutation génétique et le fait d'être court dormeur. 

De surcroît, on note un parallélisme objectivé dans les modèles animaux, ceux de  souris notamment. Lorsque le même gêne est muté chez la souris, on note également un temps de sommeil moins important. 

 

Comment cette mutation ce traduit-elle au quotidien ? Ces individus, avec 4h à 6h de sommeil sont-ils en aussi bonne forme que quelqu'un qui dormirait 8h par exemple ?

Il n’y a pas de conséquences chez ces sujets (hommes ou animaux) d’être courts dormeurs à la différence des individus privés de sommeil. 

Chez les individus étudiés, on ne note aucune forme d’obésité, pas de troubles cognitifs, pas de troubles du métabolisme…. Il n'y aurait donc a priori pas de conséquences visibles de la diminution du temps de sommeil, contrairement à des individus qui sont privés de sommeil. Cela est aussi probablement dû au fait que leur sommeil est plus profond.

 Cette étude est donc passionnante et permet de mieux comprendre le phénotype de la durée de sommeil chez les individus et à terme permettra de mieux prévenir et de traiter les effets négatifs de la dette de sommeil. Elle nous permettra sans doute en effet de réaliser des médicaments qui agissent sur des cibles bien précises (comme le fait la protéine exprimée via ce gène) afin de compenser les effets néfastes de la privation de sommeil.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
NIKKO
- 23/10/2019 - 12:29
@ Louna
La vie est injuste .. mais pas que ** Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours " veillé" , soit pour lire en cachette .. soit sans me cacher ** mais parce que, enfin, personne ne m'en empêchait .. A savoir aussi si vous partagez votre vie ou pas ... Évidemment les matins qui suivent sont un peu pénibles au démarrage !! ce qui fait de vous une marmotte le week-end venu **
Plus près de nous, un travail de nuit sur une longue période, m'a causé des désagréments sans nom au motif que je parvenais plus, une fois quitté ce poste, a accueillir le sommeil de façon sereine, sans la prise d'anxio ** quotidienne, mais le " sevrage" c'est bien passé parce que la volonté et un état d'esprit allaient de pair. J'ai aujourd'hui un environnement familial très chronophage et c'est aux mêmes heures que vous que je trouve, enfin, du "temps pour moi " seuls moments de tranquillité pour lire, faire .. rêvasser **
Louna
- 22/10/2019 - 15:26
Interessant
J'ai lu votre article avec beaucoup d' intérêt. Je suis une "petite dormeuse" depuis très longtemps. Certains matins le manque de repos se fait sentir mais, dans l'ensemble, peu de répercussion sur mon quotidien. L'avantage de ces nuits sans sommeil c'est d'avoir le temps de lire. Je lis parfois plusieurs heures de suite jusqu'aux premiers baiements annonciateurs d'une nouvelle phase de sommeil. J'ai abandonné depuis longtemps somnifères ou anxiolitiques. La meilleure façon de gérer ce manque de sommeil c'est de l'accepter et de l'accueillir lorsqu'il arrive. Rester zen jusqu'à l'arrivée de Morphée c'est ça le secret.