En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

07.

Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 32 min 59 sec
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 1 heure 55 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 3 heures 2 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 3 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 4 heures 8 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 4 heures 39 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 5 heures 16 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 5 heures 31 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Mais quand va-t-on s’apercevoir que le débat entre la santé et l’économie est un faux débat ?

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 54 min 17 sec
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 2 heures 51 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 3 heures 16 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 3 heures 48 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 4 heures 19 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 5 heures 25 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Politique
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

il y a 6 heures 43 min
pépites > Politique
Coronavirus
Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?
il y a 7 heures 30 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Bonnes feuilles

Comment le "tabou" de la GPA s’est peu à peu invité dans le débat de la loi bioéthique

Publié le 13 octobre 2019
Loup Besmond de Senneville publie "Et si c’était la fin d’un monde…" (Bayard). La loi de bioéthique 2019, avec la PMA, est un enjeu politique pour le gouvernement. Loup Besmond de Senneville, journaliste à La Croix, dépeint la méthode d'Emmanuel Macron, sensée déminer ce sujet ultra-sensible... Extrait 2/2.
Loup Besmond de Senneville
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loup Besmond de Senneville est journaliste à La Croix, chef de rubrique bioéthique. Il est l'auteur chez Bayard de livres d'entretiens : « Chercher Dieu et veiller sur l'homme » (avec X. Lacroix) et « Protestants-Catholiques. Ce qui nous sépare encore »...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loup Besmond de Senneville publie "Et si c’était la fin d’un monde…" (Bayard). La loi de bioéthique 2019, avec la PMA, est un enjeu politique pour le gouvernement. Loup Besmond de Senneville, journaliste à La Croix, dépeint la méthode d'Emmanuel Macron, sensée déminer ce sujet ultra-sensible... Extrait 2/2.

C’est l’une des surprises des derniers mois : la GPA s’est invitée dans le débat. Dans les faits, il n’est pas question, pour le gouvernement, de légiférer sur la GPA. Même si Emmanuel Macron a promis de faciliter la retranscription des enfants nés par GPA à l’étranger dans les registres d’état civil français, le chef de l’État est frontalement opposé, et une majorité de son camp avec lui, à la gestation pour autrui. Ensemble, ils considèrent cette pratique comme étant une forme d’exploitation du corps des femmes. Publiquement, beaucoup continuent à dire que « la GPA n’est pas à l’ordre du jour » et que « ce n’est pas le sujet ». Et ce même si ce dernier a été officiellement mis à l’agenda des états généraux de la bioéthique. Le président de l’Assemblée nationale, à l’époque, François de Rugy, le répète encore fin avril 2019 sur BFM : « La GPA n’est pas à l’ordre du jour. » Une manière de pouvoir contrer les opposants de la PMA, qui établissent un lien direct entre extension de la PMA et légalisation de la GPA. 

Parmi eux, les évêques de France, qui écrivent dans un épais document consacré à la PMA : « Si l’argument d’égalité est brandi au bénéfice des femmes, alors l’ouverture de l’“AMP : [assistance médicale à la procréation] pour toutes les femmes” conduira à la légalisation de la gestation pour autrui (GPA), même si celle-ci fait l’objet, pour l’instant, d’une large réprobation éthique. En effet, la référence à l’égalité, indissociable de la dignité, s’applique tout autant aux femmes qu’aux hommes. » 

Mais l’on a beau dire, l’étau qui enserrait ce sujet, longtemps tabou, s’est desserré en quelques mois. Et une ministre, Nathalie Loiseau, qui deviendra plus tard tête de liste aux « européennes », se prononce même en faveur de la GPA, tout comme Gabriel Attal, en charge de la Jeunesse, et Aurélien Taché, figure de l’aile gauche du mouvement présidentiel. Et Marlène Schiappa ? L’emblématique secrétaire d’État en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes y est hostile. « Être enceinte, porter un enfant pendant 9 mois, accoucher de cet enfant, je ne crois pas que ce soit des actes anodins et je ne crois pas qu’on puisse inciter des femmes à le faire contre de l’argent et je pense que ça pourrait mener à une forme de marchandisation du corps des femmes », affirme-t-elle sur France Info le 1er juillet 2019, à moins d’un mois de la présentation de la loi au Conseil des ministres. Mais elle se montre ouverte à ce qu’elle appelle elle-même la « GPA éthique ». « Moi par exemple, dit-elle, si ma sœur ne pouvait pas avoir d’enfants, évidemment je me serais proposée pour porter son enfant, mais ce n’est pas ouvert légalement en France. » Elle ajoute : « Ce sont des sujets tellement complexes, qu’ils ne doivent pas relever du bon vouloir de tel ou tel mais être vraiment encadrés par la loi et travaillés sur le plan légal, scientifique et de la santé. » 

Il semble que cette dynamique pro-GPA aille plus loin que quelques voix isolées sur la scène politique. En témoignent une série de sondages, qui révèlent que la moitié des Français portent plutôt un regard favorable sur la gestation pour autrui, en particulier chez les couples hétérosexuels.

Extrait du nouveau livre de Loup Besmond de Senneville, "Et si c’était la fin d’un monde…", publié aux éditions Bayard.

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 14/10/2019 - 11:05
Infidélité ?
Nous avons même sur ce site quelques joyeux comiques, ou des vieillards qui ont perdu la boule, qui découvrent que ''les femmes peuvent être infidèles'' !

Il est vrai que les tests ADN n'existent que depuis quelques décennies, et que, durant les millénaires précédents, on devait se contenter de spéculations hasardeuses sur les ''ressemblances'' !
ajm
- 14/10/2019 - 10:41
Comment orienter les questions des sondages
La comparaison avec les femmes " seules " actuelles qui élèvent des enfants n'est pas bonne du tout. Dans l'immense majorité des cas, il y a bien un père plus ou moins absent qui est connu ou au moins identifié. S'agissant des sondages, les réponses dépendent de la façon dont on pose la question . Il suffit de poser la question suivante : voulez vous que la SC rembourse le don de spermes anonyme à des femmes qui refusent toute relation sexuelle avec des hommes et ne désirent pas, par principe, de père pour l'enfant à naître
JBL
- 14/10/2019 - 10:23
Ce père qui ne sert plus à rien !!!
J'aime bien tous ces gens qui ont un esprit dit ouvert. Ce père biologique qui ne servirait plus à rien. 2/3 des français approuvent la PMA et dans la foulée la GPA disent les sondeurs, comme chacun sait, d'une grande honnêteté. C'est fout comme les gens collectivement ont une hauteur d'esprit à la Ganesha. A tous ces gens je leur suggère une petite expérience : imaginons qu'un homme, dans une famille découvre qu'il n'est pas le père biologique de son enfant....Imaginez !!! Je laisse à chacun le soin de dérouler le film de la scène ......Et puis par devoir ou autres raisons obscures, le "'faux" père informe "son" enfant qu'il n'est pas le "vrai" père. Imaginez la réaction de l'enfant, son tourment, ses questionnements.....Imaginez !!!!!! Mais c'est qui mon père ???? Il y a drame ou pas drame ? Messieurs et mesdames les intellos de la procréation, c'est ça que vous réservez à vos enfants. Bon courage. Question subsidiaire, pour les homos : mais c'est qui ma mère ?????