En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

01.

Laïcité : le débat maudit ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 15 heures 26 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 16 heures 28 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 17 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 21 heures 13 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 22 heures 4 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 22 heures 35 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 23 heures 10 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 23 heures 26 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 15 heures 46 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 16 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 19 heures 29 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 19 heures 51 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 21 heures 56 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 22 heures 30 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 23 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 23 heures 15 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 23 heures 41 min
© JEAN-CHARLES SEXE / AFP
© JEAN-CHARLES SEXE / AFP
Une question de poids

Obésité des jeunes : pourquoi l'épidémie a des impacts beaucoup plus vastes que la seule question sanitaire

Publié le 29 août 2019
Le ministère de la Santé a publié hier les chiffres de surcharge pondérale chez les jeunes : près de 20% des adolescents seraient touchés, un chiffre en augmentation depuis 2009.
Pierre Duriot est enseignant du primaire.Il s’est intéressé à la posture des enfants face au métier d’élève, a travaillé à la fois sur la prévention de la difficulté scolaire à l’école maternelle et sur les questions d’éducation, directement avec les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Duriot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Duriot est enseignant du primaire.Il s’est intéressé à la posture des enfants face au métier d’élève, a travaillé à la fois sur la prévention de la difficulté scolaire à l’école maternelle et sur les questions d’éducation, directement avec les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministère de la Santé a publié hier les chiffres de surcharge pondérale chez les jeunes : près de 20% des adolescents seraient touchés, un chiffre en augmentation depuis 2009.

Un surpoids au sens propre et au sens symbolique

La tendance se confirme, avec cette enquête récente, les jeunes grossissent, un bon tiers d'entre-eux souffre de surpoids, voire d'obésité et cela les touche d'autant plus qu'ils font partie des classes sociales défavorisées. La mal-bouffe, les écrans, sont les premières raisons invoquées et les plus objectives, pour expliquer cette tendance qui nous rapprocherait du mouvement déjà largement opérationnel sur la jeunesse américaine. En réalité, l'alourdissement des jeunes générations est une tendance mondiale des pays les plus industrialisés. Mais cet embonpoint n'est pas un simple constat, c'est le symptôme d'une pathologie sociale plus large et qui passe aussi par des pertes d'aptitudes physiques et intellectuelles, globalement sous forme de paresses. A cette enquête sur le surpoids, on peut accoler d'autres enquêtes menées sur les capacités sportives, qui mettent en évidence une perte de ce que les spécialistes appellent la VO2-Max, cette mesure caractérisant l'aptitude à l'effort, la cylindrée de l'individu en quelque sorte. Constituée principalement avant l'âge de treize/quatorze ans, elle conditionne les futures capacités sportives et elle est en baisse globale. On note particulièrement la baisse de l'endurance. Egalement, les items liés à la dextérité sont en baisse, ces capacités à réaliser des choses fines avec les segments terminaux, les mains, les doigts. Pour corroborer ces données, il faut écouter les professeurs de primaire et de collège, évoquer la perte de l'effort, la médiocre qualité de l'écriture, la réticence à s'accrocher en cas d'échec, une paresse intellectuelle et physique globale donc. Mais tous ces paramètres sont très inégalement répartis dans la population et touchent principalement les catégories sociales les plus défavorisées effectivement, mais ce serait trop simple de pointer éternellement les mêmes.

Sens propre et sens symbolique

En réalité, sur le plan symbolique, le surpoids, l'obésité, sont synonymes de satiété, de corps et d'esprits comblés, si ce n'est gavés et donc, sur le plan cérébral également gavés, donc blasés, tant à ces jeunes âges, corps et esprit, marchent ensemble. Et le désir vient du manque... On peut bien sûr incriminer les burgers de fast-foods, les pizzas, consommés en boucle, appréciés des jeunes, repas individuels ou entre copains, mais surtout repas rapides. Mais là encore, il s'agit du symptôme. A l'origine, l'abolition du temps, celui du repas traditionnel, à table, en famille, disparu au profit d'une alimentation, au coup par coup, quand l'enfant a faim et un « nourrissage » rapide, entre deux écrans, dans le pire des cas, debout devant le réfrigérateur. Quelques commentateurs ont évoqués les écrans, très addictifs, qui poussent les jeunes à se nourrir entre deux jeux, entre deux conversations, ou même pendant le jeu. Mais on ne peut incriminer uniquement l'enfant. Le loisir numéro un des jeunes adultes est aussi le jeu vidéo et les jeunes parents ne sont pas moins intoxiqués par ces écrans que leurs enfants. Et l'enfant n'est donc pas le seul à avoir un temps d'alimentation déstructuré. Soit que les parents peinent à avoir autorité pour faire venir à table des enfants tenus par leurs électroniques respectives, soit que les parents eux-mêmes ne passent pas à table et se nourrissent comme ils nourrissent leurs enfants, au coup par coup, chacun son écran et chacun son alimentation. Et de fait, ces phénomènes de surpoids ou d'obésité concernent souvent l'ensemble de la famille.

Que les rondes sont belles...

Au chapitre des causes, toujours dans la fibre de la paresse, la réticence à cuisiner, où le manque de savoir faire, sont corroborés par le succès des émissions culinaires, qui témoigne de la recherche de quelque chose de perdu. Effort de courses, effort de cuisine, souci de diversification, sont diversement appréhendés et on passe de la famille soucieuse d'équilibre et de diversité, épluchant les étiquettes, cherchant les meilleurs produits, parce qu'elle y est sensibilisée et parce qu'elle en a le temps, à la famille désinvolte, habituée des plats cuisinés tout prêts, toujours les mêmes, ceux que l'on connaît et que l'on aime, lesquels sont le plus souvent, trop gras, trop sucrés, trop salés. Avec entre les deux, toutes les configurations possibles, dépendant du degré de sensibilisation, de temps et de moyens des parents. Mais il ne faut pas s'y tromper, cuisiner, manger sainement et diversifié ne coûte pas plus cher que d'expédier de la mal-bouffe au quotidien, cela coûte même moins cher. On est bien dans cette notion de paresse globale. En primaire, il m'est arrivé de multiples fois de voir des parents refuser la sortie scolaire en prétextant la difficulté ou l'incapacité à préparer un pique-nique pour leur enfant, il faut le vivre pour le croire.

Pour arranger le tout, la correction politique s'en mêle, gare à celui qui n'aimerait pas les rondes, aujourd'hui magnifiées, façon Marlène Schiappa. Ou cette enquête, voici quelques années, qui affirmait que les hommes avec un peu de « brioche » étaient plus sexy sur la plage. Tout est fait pour que le surpoids soit décomplexé et même « tendance », dès lors, pourquoi faire attention à ce qu'on mange et à sa pratique sportive ? On pourra noter qu'il est étonnant que la mode esthétique colle au mode d'alimentation le plus rentable, un peu comme une entente cordiale entre les deux promoteurs.

Au final, ce surpoids de nos jeunes, mais aussi de leurs parents, doit nous inquiéter, il est synonyme de beaucoup d'autres problématiques sociétales, de perte de repères, de perte de relations, de perte d'asymétrie entre parents et enfants, de perte de désirs et de trajectoires personnelles dans un contexte déprimé auquel le législateur participe. L'inflation de normes, le contexte sécuritaire permanent, la peur diffuse de l'avatar, du chômage et plus largement du lendemain, fait de la société française, à chaque enquête, l'une des plus pessimistes des pays industrialisés. Cela conduit à un autre mode de vie, chacun son écran, chacun son alimentation, en forme d'échappatoires, devant l'adversité. Ce surpoids est aussi à prendre au sens symbolique, d'une société qui en a, comme dit l'adage : plein le dos...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

01.

Laïcité : le débat maudit ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 30/08/2019 - 09:32
Redoutable !
Article de DÉSINFORMATION redoutable !

Faire porter toute la responstabilité sur les victimes !

Nier que l'explosion de l'obésité soit un phénomène relativement récent, apparu brusquement au niveau mondial, touchant surtout les jeunes et les pauvres, mais n'épargnant personne.

Cet article serait-il financé par un syndicat des industries chimiques et agroalimentaires, qui sont les véritables responsables, en empoisonnant la population avec une nourriture toxique ?

En tout cas, cette basse démagogie semble plaire à certains abonnés...
Benvoyons
- 30/08/2019 - 09:19
Votre simple constat d'une chose sans prendre en aucune
manière les causes me font doucement rigoler car cela veut dire que vous êtes vous mêmes dans cette même insuffisance.
"Mais cet embonpoint n'est pas un simple constat, c'est le symptôme d'une pathologie sociale plus large et qui passe aussi par des pertes d'aptitudes physiques et intellectuelles, globalement sous forme de paresses"
Le terme Discipline est interdit chez les Parents, dans l’Éducation Nationale , par l'ensemble des Politiques & Syndicats.
Le terme Honneur est interdit idem.
Bien évidemment je parle de la Discipline & de l'Honneur qui sont personnelles pas ce que vous voudriez imposer aux autres. Ce qui est amusant était dans une émission sur les Marins Pompiers de Marseille ou des enfants sont pris en charge. Tous font référence à un mieux être grâce à la discipline & à leur Honneur d'eux même.
Il faut réapprendre aux Parents ainsi qu'aux enfants qu'avant de demander il faut aussi s'assumer avec discipline & pour son honneur.
Benvoyons
- 30/08/2019 - 08:35
C'est un problème d'Education Parentale
"Mais cet embonpoint n'est pas un simple constat, c'est le symptôme d'une pathologie sociale plus large et qui passe aussi par des pertes d'aptitudes physiques et intellectuelles, globalement sous forme de paresses"
En fait plus l'on fait croire au gens en leur donnant ds aides & qu'il faut encore & encore en demander sans aucune contre parti & bien vous augmenterez ce Problème de Paresse Intellectuelle,physique,intellectuelle.
En effet pourquoi se prendre en charge?
Oui l’"École Gratuite" doit donner "gratuitement " le petit déjeuner, le déjeuner & le 4h. C'est une revendication naturelle.
Même franchement pourquoi pas le "diner Gratuit" puisque les parents ne peuvent plus s'en occuper & les éduquer.
La course à l’échalote idéologique est bien en place & personne pour l'arrêter car les "DEVOIRS" dans tous ses sens, n'ont pas d'importance pour les Parents & encore moins pour ceux, qui sournoisement militent, pour que cette dépendance, donc cette drogue s’insinue, s'en kyste pour en faire ds zombis cérébraux.
Honneur de soi, de sa famille, n'existe plus, car plus personne ne veut assumer quoi que se soit & ainsi avoir la volonté de rebondir,créer,de faire Renaissance.