En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

06.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 32 min 15 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 1 heure 7 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 4 heures 27 min
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 20 heures 51 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 21 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 1 heure 3 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 2 heures 21 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 3 heures 23 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 3 heures 45 min
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 3 heures 58 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 4 heures 21 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles
il y a 4 heures 35 min
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 21 heures 9 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 21 heures 54 min
© JEAN-CHARLES SEXE / AFP
© JEAN-CHARLES SEXE / AFP
Une question de poids

Obésité des jeunes : pourquoi l'épidémie a des impacts beaucoup plus vastes que la seule question sanitaire

Publié le 29 août 2019
Le ministère de la Santé a publié hier les chiffres de surcharge pondérale chez les jeunes : près de 20% des adolescents seraient touchés, un chiffre en augmentation depuis 2009.
Pierre Duriot est enseignant du primaire.Il s’est intéressé à la posture des enfants face au métier d’élève, a travaillé à la fois sur la prévention de la difficulté scolaire à l’école maternelle et sur les questions d’éducation, directement avec les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Duriot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Duriot est enseignant du primaire.Il s’est intéressé à la posture des enfants face au métier d’élève, a travaillé à la fois sur la prévention de la difficulté scolaire à l’école maternelle et sur les questions d’éducation, directement avec les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministère de la Santé a publié hier les chiffres de surcharge pondérale chez les jeunes : près de 20% des adolescents seraient touchés, un chiffre en augmentation depuis 2009.

Un surpoids au sens propre et au sens symbolique

La tendance se confirme, avec cette enquête récente, les jeunes grossissent, un bon tiers d'entre-eux souffre de surpoids, voire d'obésité et cela les touche d'autant plus qu'ils font partie des classes sociales défavorisées. La mal-bouffe, les écrans, sont les premières raisons invoquées et les plus objectives, pour expliquer cette tendance qui nous rapprocherait du mouvement déjà largement opérationnel sur la jeunesse américaine. En réalité, l'alourdissement des jeunes générations est une tendance mondiale des pays les plus industrialisés. Mais cet embonpoint n'est pas un simple constat, c'est le symptôme d'une pathologie sociale plus large et qui passe aussi par des pertes d'aptitudes physiques et intellectuelles, globalement sous forme de paresses. A cette enquête sur le surpoids, on peut accoler d'autres enquêtes menées sur les capacités sportives, qui mettent en évidence une perte de ce que les spécialistes appellent la VO2-Max, cette mesure caractérisant l'aptitude à l'effort, la cylindrée de l'individu en quelque sorte. Constituée principalement avant l'âge de treize/quatorze ans, elle conditionne les futures capacités sportives et elle est en baisse globale. On note particulièrement la baisse de l'endurance. Egalement, les items liés à la dextérité sont en baisse, ces capacités à réaliser des choses fines avec les segments terminaux, les mains, les doigts. Pour corroborer ces données, il faut écouter les professeurs de primaire et de collège, évoquer la perte de l'effort, la médiocre qualité de l'écriture, la réticence à s'accrocher en cas d'échec, une paresse intellectuelle et physique globale donc. Mais tous ces paramètres sont très inégalement répartis dans la population et touchent principalement les catégories sociales les plus défavorisées effectivement, mais ce serait trop simple de pointer éternellement les mêmes.

Sens propre et sens symbolique

En réalité, sur le plan symbolique, le surpoids, l'obésité, sont synonymes de satiété, de corps et d'esprits comblés, si ce n'est gavés et donc, sur le plan cérébral également gavés, donc blasés, tant à ces jeunes âges, corps et esprit, marchent ensemble. Et le désir vient du manque... On peut bien sûr incriminer les burgers de fast-foods, les pizzas, consommés en boucle, appréciés des jeunes, repas individuels ou entre copains, mais surtout repas rapides. Mais là encore, il s'agit du symptôme. A l'origine, l'abolition du temps, celui du repas traditionnel, à table, en famille, disparu au profit d'une alimentation, au coup par coup, quand l'enfant a faim et un « nourrissage » rapide, entre deux écrans, dans le pire des cas, debout devant le réfrigérateur. Quelques commentateurs ont évoqués les écrans, très addictifs, qui poussent les jeunes à se nourrir entre deux jeux, entre deux conversations, ou même pendant le jeu. Mais on ne peut incriminer uniquement l'enfant. Le loisir numéro un des jeunes adultes est aussi le jeu vidéo et les jeunes parents ne sont pas moins intoxiqués par ces écrans que leurs enfants. Et l'enfant n'est donc pas le seul à avoir un temps d'alimentation déstructuré. Soit que les parents peinent à avoir autorité pour faire venir à table des enfants tenus par leurs électroniques respectives, soit que les parents eux-mêmes ne passent pas à table et se nourrissent comme ils nourrissent leurs enfants, au coup par coup, chacun son écran et chacun son alimentation. Et de fait, ces phénomènes de surpoids ou d'obésité concernent souvent l'ensemble de la famille.

Que les rondes sont belles...

Au chapitre des causes, toujours dans la fibre de la paresse, la réticence à cuisiner, où le manque de savoir faire, sont corroborés par le succès des émissions culinaires, qui témoigne de la recherche de quelque chose de perdu. Effort de courses, effort de cuisine, souci de diversification, sont diversement appréhendés et on passe de la famille soucieuse d'équilibre et de diversité, épluchant les étiquettes, cherchant les meilleurs produits, parce qu'elle y est sensibilisée et parce qu'elle en a le temps, à la famille désinvolte, habituée des plats cuisinés tout prêts, toujours les mêmes, ceux que l'on connaît et que l'on aime, lesquels sont le plus souvent, trop gras, trop sucrés, trop salés. Avec entre les deux, toutes les configurations possibles, dépendant du degré de sensibilisation, de temps et de moyens des parents. Mais il ne faut pas s'y tromper, cuisiner, manger sainement et diversifié ne coûte pas plus cher que d'expédier de la mal-bouffe au quotidien, cela coûte même moins cher. On est bien dans cette notion de paresse globale. En primaire, il m'est arrivé de multiples fois de voir des parents refuser la sortie scolaire en prétextant la difficulté ou l'incapacité à préparer un pique-nique pour leur enfant, il faut le vivre pour le croire.

Pour arranger le tout, la correction politique s'en mêle, gare à celui qui n'aimerait pas les rondes, aujourd'hui magnifiées, façon Marlène Schiappa. Ou cette enquête, voici quelques années, qui affirmait que les hommes avec un peu de « brioche » étaient plus sexy sur la plage. Tout est fait pour que le surpoids soit décomplexé et même « tendance », dès lors, pourquoi faire attention à ce qu'on mange et à sa pratique sportive ? On pourra noter qu'il est étonnant que la mode esthétique colle au mode d'alimentation le plus rentable, un peu comme une entente cordiale entre les deux promoteurs.

Au final, ce surpoids de nos jeunes, mais aussi de leurs parents, doit nous inquiéter, il est synonyme de beaucoup d'autres problématiques sociétales, de perte de repères, de perte de relations, de perte d'asymétrie entre parents et enfants, de perte de désirs et de trajectoires personnelles dans un contexte déprimé auquel le législateur participe. L'inflation de normes, le contexte sécuritaire permanent, la peur diffuse de l'avatar, du chômage et plus largement du lendemain, fait de la société française, à chaque enquête, l'une des plus pessimistes des pays industrialisés. Cela conduit à un autre mode de vie, chacun son écran, chacun son alimentation, en forme d'échappatoires, devant l'adversité. Ce surpoids est aussi à prendre au sens symbolique, d'une société qui en a, comme dit l'adage : plein le dos...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

06.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 30/08/2019 - 09:32
Redoutable !
Article de DÉSINFORMATION redoutable !

Faire porter toute la responstabilité sur les victimes !

Nier que l'explosion de l'obésité soit un phénomène relativement récent, apparu brusquement au niveau mondial, touchant surtout les jeunes et les pauvres, mais n'épargnant personne.

Cet article serait-il financé par un syndicat des industries chimiques et agroalimentaires, qui sont les véritables responsables, en empoisonnant la population avec une nourriture toxique ?

En tout cas, cette basse démagogie semble plaire à certains abonnés...
Benvoyons
- 30/08/2019 - 09:19
Votre simple constat d'une chose sans prendre en aucune
manière les causes me font doucement rigoler car cela veut dire que vous êtes vous mêmes dans cette même insuffisance.
"Mais cet embonpoint n'est pas un simple constat, c'est le symptôme d'une pathologie sociale plus large et qui passe aussi par des pertes d'aptitudes physiques et intellectuelles, globalement sous forme de paresses"
Le terme Discipline est interdit chez les Parents, dans l’Éducation Nationale , par l'ensemble des Politiques & Syndicats.
Le terme Honneur est interdit idem.
Bien évidemment je parle de la Discipline & de l'Honneur qui sont personnelles pas ce que vous voudriez imposer aux autres. Ce qui est amusant était dans une émission sur les Marins Pompiers de Marseille ou des enfants sont pris en charge. Tous font référence à un mieux être grâce à la discipline & à leur Honneur d'eux même.
Il faut réapprendre aux Parents ainsi qu'aux enfants qu'avant de demander il faut aussi s'assumer avec discipline & pour son honneur.
Benvoyons
- 30/08/2019 - 08:35
C'est un problème d'Education Parentale
"Mais cet embonpoint n'est pas un simple constat, c'est le symptôme d'une pathologie sociale plus large et qui passe aussi par des pertes d'aptitudes physiques et intellectuelles, globalement sous forme de paresses"
En fait plus l'on fait croire au gens en leur donnant ds aides & qu'il faut encore & encore en demander sans aucune contre parti & bien vous augmenterez ce Problème de Paresse Intellectuelle,physique,intellectuelle.
En effet pourquoi se prendre en charge?
Oui l’"École Gratuite" doit donner "gratuitement " le petit déjeuner, le déjeuner & le 4h. C'est une revendication naturelle.
Même franchement pourquoi pas le "diner Gratuit" puisque les parents ne peuvent plus s'en occuper & les éduquer.
La course à l’échalote idéologique est bien en place & personne pour l'arrêter car les "DEVOIRS" dans tous ses sens, n'ont pas d'importance pour les Parents & encore moins pour ceux, qui sournoisement militent, pour que cette dépendance, donc cette drogue s’insinue, s'en kyste pour en faire ds zombis cérébraux.
Honneur de soi, de sa famille, n'existe plus, car plus personne ne veut assumer quoi que se soit & ainsi avoir la volonté de rebondir,créer,de faire Renaissance.