En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 58 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 11 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 12 heures 23 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 14 heures 10 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 16 heures 10 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 17 heures 18 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 18 heures 15 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 10 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 12 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 12 heures 28 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 15 heures 30 sec
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 18 heures 9 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 8 heures
© Capture d'écran // Ouest France
© Capture d'écran // Ouest France
Défi

Déclaration du Président au G7 : "le défi est de convaincre de la capacité du politique à peser sur les événements"

Publié le 24 août 2019
Avant l'ouverture du G7, ce samedi à Biarritz, Emmanuel Macron a tenu à s'adresser aux Français pendant une dizaine de minutes en direct. Au programme de son allocution, l'explication des quatre thèmes centraux du G7 à savoir la problématique des marchés financiers et des GAFA, les inégalités économiques, les nouveaux dangers du numérique, le réchauffement climatique ainsi que l'immigration et, entre autres, la guerre en Syrie.
Arnaud Benedetti est professeur associé à l'Université Paris-Sorbonne. Il vient de publier Le coup de com' permanent (éd. du Cerf, 2017) dans lequel il détaille les stratégies de communication d'Emmanuel Macron.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Benedetti
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Benedetti est professeur associé à l'Université Paris-Sorbonne. Il vient de publier Le coup de com' permanent (éd. du Cerf, 2017) dans lequel il détaille les stratégies de communication d'Emmanuel Macron.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avant l'ouverture du G7, ce samedi à Biarritz, Emmanuel Macron a tenu à s'adresser aux Français pendant une dizaine de minutes en direct. Au programme de son allocution, l'explication des quatre thèmes centraux du G7 à savoir la problématique des marchés financiers et des GAFA, les inégalités économiques, les nouveaux dangers du numérique, le réchauffement climatique ainsi que l'immigration et, entre autres, la guerre en Syrie.

Atlantico : Emmanuel Macron a tenu à s’adresser aux français ce samedi avant l’ouverture du G7 à Biarritz. Pourquoi un tel choix ? 

Arnaud Benedetti : Le chef d'Etat veut incarner ce G7 et par une démarche de com’ pédagogique essayer d’expliciter les enjeux d’un sommet qui peut apparaître pour nombre de nos concitoyens comme un objet lointain, où in fine ne se déciderait rien, et qui relèverait du pure exercice communicant.

Son objectif en quelque sorte est double : favoriser une meilleure appropriation de ce qui se joue dans cette réunion par l’opinion et montrer que la France est une puissance qui compte. D’où son propos qui peut apparaître un tantinet scolaire, voire très " corporate " au sens d’un chairman qui viendrait devant ses " actionnaires ", ici le peuple français, restituer le sens profond de l’événement. Manifestement il entend par ce prolégomène associer ses compatriotes à une affaire qui pour la plupart du temps est perçue comme un espace de négociation réservé aux seuls puissants. A sa façon, partant d’un sujet à forte dimension planétaire, Emmanuel Macron dit à son opinion : « Cela vous regarde , cela vous concerne au plus près". Et d’ailleurs à deux reprises dans son allocution il a prononcé la formule « en votre nom ", ce qui signifie qu’il convoque le peuple français dans une enceinte d’où il ne tire sa légitimité que du mandat que lui a délégué le corps électoral.

Se voulant ainsi didactique, avec un ton plutôt modeste, loin des accents sentencieux qui furent parfois les siens,  le Président tente de restaurer un lien de proximité au travers du prisme de sa fonction la plus magistralement régalienne : celui de grand de ce monde qui est le mandataire politique de son peuple. Une façon aussi de prendre de la hauteur à la veille d’une rentrée sociale et politique qui pourrait s’annoncer tendue et dense . 

Le chef d’Etat a énuméré les quatre points centraux du G7. Ceux-ci avaient déjà été présentés par la presse, que peut-on donc apporter l'allocution du chef d’Etat ?

Elle n'a rien apporté de plus sur le fond, mais la forme -l’allocution officielle et liminaire- vise en interpellant l’opinion à sur-souligner le caractère à ses yeux fondamental du G7, à un moment où le monde n’a jamais été aussi mondialisé, en désordre et incertain. Tout l’enjeu de cette com’ est de vaincre le scepticisme " gaulois " quant à l’utilité d’un sommet critiqué, expérience passée aidant, pour son peu de portée et pour les désagréments organisationnels qu’il peut susciter.

Macron prend à partie son opinion pour la convaincre de la dimension très concrète du moment. Il s’agit pour lui d’expliciter par la force de l’exemple une volonté - celle de la capacité du politique à maîtriser des événements, ce dont doute parfois les électeurs en démocratie ; celle d’être soucieux de ne pas en rester aux déclarations de principe et de déboucher sur des solutions -d’où sa référence à l’industrie textile concernant la question de l’environnement ; celle de montrer qu’il n’est pas coupé de la société civile- c’est le sens de son appel aux manifestants, avec lesquels il admet des désaccords mais qu’il invite à se rassembler pour l’aider à avancer . 


Le Président s’est voulu consensuel et fédérateur à un moment où les tensions commerciales ne cessent de s’accentuer ( il a parlé de guerre ), où les conflits se multiplient et où les défis environnementaux apparaissent peu contrôlés et contrôlables, l’actualité des incendies amazoniens renforçant sans doute ce sentiment collectif. Macron fait sien l’adage que l’on prête à Napoléon selon lequel "il n’y aurait pas de meilleure réthorique que celle de la répétition". Au risque parfois de rencontrer l’indifférence ou de lasser ...

Enfin, est-ce là une manière de dire aux français qui peuvent se sentir peut touché par le G7 que celui-ci, en réalité, les concerne ? Quelles peuvent être les retombées d’une telle allocution ?

Oui, c’est l’objet que celui de partir de très haut -l’international- pour aboutir au terrain, au quotidien. C’est une façon de leur dire : « le monde est interdépendant mais nous comptons, nous avons des marges de manœuvre, nous agissons, la France demeure une puissance". Le G7 est construit dans la com présidentielle aussi comme un instrument thaumaturgique : il vise à cautériser le declinisme, le pessimisme français, cette passion nationale des dernières décennies d’un sentiment de déclassement.

La limite du discours n’en demeure pas moins dans ce qu’il a de très général, et surtout dans le fait qu’il embrasse tellement de sujets ( la sécurité , les égalités , l’économie , l’environnement ) qu’il suscite cette impression d’auberge espagnole. À vrai dire, le Président a certes parlé directement aux Français, mais il sait que toute l’efficience de sa parole sera indissociable de l’analyse qu’en feront les commentateurs de l’immédiat.

De ce point de vue, Emmanuel Macron n’a certes  laissé transparaître aucune aspérité, mais a t’il performé pour autant au point d’entraîner l’adhésion de son opinion? Difficile de le dire sauf à re-contextualiser  la com présidentielle dans son environnement séquentielle depuis le début de l’été où la sobriété paraît être de mise. C’est sur la durée qu’il faudra juger et dans un ensemble plus vaste, lui même indissociable des rapports de forces politiques et des résultats à venir de l’action gouvernementale. La politique prime sur la com’, toujours, et c’est tant mieux !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 25/08/2019 - 20:30
Cause toujours mon lapin,
Ça te fait du bien et te donne l’illusion de ton importance, moi ça me laisse de marbre.
clo-ette
- 25/08/2019 - 17:50
Que retiendra-t-on du quinquennat
Déjà, ( car il n'est pas terminé), les "Gilets Jaunes "en priorité car apparus seulement avec lui, les "petites phrases" qui commencèrent avant le poste ( illettrées bretonnes), et surtout la mise en scène permanente débutée avec "Jupiter" s'avançant vers la Pyramide ( le font- ils tous ? Hollande ? Sarkozy ? Chirac? Mitterrand? : Comparons ... ) . Qu'en pensent Angéla, Donald, Boris et les autres .. ? ... Ce G7 apparait élégant sur les écrans, mais dans ce même pays, ailleurs dans la "Ville ", les classes moyennes se paupérisent , et ailleurs aussi des mafias surgissent .
spiritucorsu
- 25/08/2019 - 09:40
L'oracle jupitérien.(suite et fin.)
Pendant ce temps,notre Narcisse national ne trouve rien de mieux que de faire un concours de body building au G7,avec le vain espoir de convaincre ses collègues dirigeants.Oyez!Oyez!chers compatriotes,grâce à notre merveilleux président,la planète est sauvée,les présidents des States,de la Russie,de la Chine,et autres pays,et aussi Ste Greta n'ont qu'à bien se tenir l'oracle jupitérien a parlé.Puisqu'on vous dit que le gourou fait des miracles.