En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

07.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

05.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

06.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

ça vient d'être publié
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 3 heures 49 min
light > Culture
C'est dans les vieux pots...
"Dirty Dancing" va avoir une suite, avec Jennifer Grey reprenant son rôle de "Bébé"
il y a 4 heures 45 min
pépite vidéo > Société
Minute choupi
Journée internationale du chat : dix choses que vous ne savez peut-être pas sur votre compagnon à quatre pattes
il y a 5 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Surface" d'Olivier Norek, quand la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 7 heures 10 min
décryptage > France
Ensauvagement

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Santé
Sevrage

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Europe
Business

Ces femmes qui, dans l’Histoire, ont changé le monde. Aujourd’hui, Margaret Thatcher

il y a 10 heures 33 min
décryptage > Environnement
Un mal pour un bien ?

Le gouvernement veut réintroduire les néonicotinoïdes pour sauver les betteraves et voilà pourquoi il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour les abeilles

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

il y a 10 heures 52 min
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 1 jour 20 min
pépites > International
Deuil
Covid-19 : l'Amérique latine est désormais la région avec le plus de morts dans le monde
il y a 4 heures 8 min
pépite vidéo > Media
Grand retour
Koh-Lanta : découvrez les portraits des 24 candidats de la nouvelle saison
il y a 5 heures 14 min
pépite vidéo > Environnement
Alerte rouge
Canicule : un immense morceau d'un glacier des Alpes menace de s’effondrer
il y a 6 heures 42 min
pépites > International
Drame
Inde : au moins 17 morts après la sortie de piste d'un avion qui s'est cassé en deux
il y a 7 heures 48 min
décryptage > Sport
Football

Juventus/Lyon : malgré sa défaite, l'Olympique Lyonnais arrache sa qualification et affrontera Manchester City en quarts de finale de la Ligue des Champions.

il y a 10 heures 9 min
décryptage > International
Ingérence ?

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

il y a 10 heures 21 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Société
Danger classé X

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

il y a 10 heures 51 min
décryptage > International
Détresse psychologique

Voulez-vous savoir pourquoi Michelle Obama fait une dépression ? C’est à cause de Trump

il y a 10 heures 52 min
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 1 jour 58 min
© Brendan Smialowski / AFP
© Brendan Smialowski / AFP
Parapluie Bulgare

Qui est Kristalina Georgieva, la candidate européenne à la succession de Christine Lagarde à la tête du FMI ?

Publié le 05 août 2019
Sa désignation comme candidate s'est fait dans la douleur pour l'UE.
Bruno Alomar
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Alomar, économiste, auteur de La Réforme ou l’insignifiance : 10 ans pour sauver l’Union européenne (Ed.Ecole de Guerre – 2018)  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sa désignation comme candidate s'est fait dans la douleur pour l'UE.

Les européens ont décidé de présenter Kristalina Georgieva à la succession de Christine Lagarde à la tête du FMI. Est-ce un bon choix ?

Bruno Alomar : Sur la forme, observons d’abord que c’est un non choix, ou plus exactement un choix par défaut. Une fois de plus, après le roman feuilleton qu’a été la nomination de Mme Van der Leyen à la tête de la Commission européenne, les européens ont fait étalage de l’ampleur de leurs dissensions, qui augurent mal de l’évolution de l’Union européenne (UE) dans les années à venir. 

Sur le fond, les raisons pour lesquelles Mme Georgieva a été sélectionnée comme champion des européens sont, elles aussi, mauvaises. 

D’abord, comme pour la Commission européenne, il fallait, nous dit-on, absolument une femme. Non pas, évidemment, qu’il n’y ait pas de femmes extrêmement compétentes, ou que la compétence soit le monopole des hommes. Si le contraire était vrai, nous n’en serions pas là. Mais poser la question en ces termes, c’est sexualiser la politique, alors que le seul critère qui devrait entrer en ligne de compte, c’est évidemment la compétence. Imaginez-vous que Margaret Thatcher, Golda Meir, Loyola de Palacio ou Simone Veil aient été choisies sur ce critère ? 

Ensuite, il fallait mettre du baume au cœur des pays de l’Est européen, grands perdants des récentes nominations. La manœuvre est habile. Les pays de l’Ouest européen font semblant de faire un cadeau aux pays de l’Est européen avec lesquels ils sont en réalité en très forte opposition…en poussant la candidature d’une personne dont les convictions sont l’opposé de celles affichées par la plupart des gouvernements en Hongrie, Pologne etc.

 

Vous semblez considérer que le critère de compétence n’a pas été pris en compte au titre de cette nomination. 

Il a été pris en compte, mais comme un critère second, voire secondaire. Or, être directeur du FMI, comme d’ailleurs patron de la BCE, exige des connaissances économiques approfondies. Quand comprendra-t-on qu’une part essentielle des problèmes des institutions européennes, internationales et des gouvernements occidentaux est précisément que l’on croit, à tort, pouvoir confier des responsabilités importantes à des personnes – hommes ou femmes - qui ne connaissent pas ou mal les sujets qu’elles traitent ? Il y aurait beaucoup à dire sur Messieurs Draghi ou Strauss Khan : mais ils comprenaient les sujets complexes qu’ils traitaient. Ce ne sera pas le cas de Mme Georgeva, qui contrairement par exemple à Mme Lagarde, a étudié l’économie, mais n’a pas exercé de compétences économiques et financières importantes récemment.

 

Mais tout de même, ne serait-ce pas une bonne chose qu’un tel poste revienne, comme une tradition s’est établie à ce titre, aux européens, la banque mondiale restant, elle, dirigée par un Américain ? 

Vous touchez là un point tout à fait central, et qui est sans doute l’une des principales sources d’inquiétude. Il ne suffit pas d’être européen pour protéger les intérêts européens, à la tête d’une institution qui, tel le FMI est, rappelons-le, mondiale, et au sein de laquelle les instances dirigeantes doivent pour partie oublier leur origine. 

Dans le cas de Mme Georgeva, les choses sont assez claires. Pure politicienne, tout son parcours a consisté à servir le plus fort de ses maîtres. 

Née derrière le Rideau de Fer, elle fait partie de ces apparatchiks bulgares qui ont été formés par les soviétiques. Je rappelle que son premier diplôme est une maîtrise de politique économique et sociologie au Haut institut d'économie « Karl Marx ». Bien sûr, il y a des réalités qui s’imposent quand on est jeune, né(e) dans un pays que l’on n’a pas choisi. Ayant moi-même des liens forts avec la Bulgarie, je vous dirais juste que son surnom y est « Stalinka »…

Puis elle a poursuivi ses études et fait une partie essentielle de sa carrière aux Etats-Unis, pays pour lequel elle nourrit une affection et une admiration qu’elle n’a jamais démentie, pas même quand elle était commissaire européen où elle ne craignait pas, en cercle restreint, de dire combien l’Europe et l’UE lui semblaient étroites et médiocres comparées aux Etats-Unis. On comprend mieux que le Secrétaire d’Etat américain ait pris les devants pour indiquer que les Etats-Unis ne verraient pas d’obstacle à la modification statutaire de l’âge limite, pour le porter au-delà des 65 ans, ce qui constituait l’un des obstacles à la nomination de Mme Georgeva.

 

Tout de même, n’a-t-elle pas été Commissaire européen. Quel est son bilan ? 

Il est difficile à tirer, mais ne se distingue ni en bien ni en mal. C’était un Commissaire européen plutôt assidu, qui n’a pas à rougir de son bilan…dans deux Commissions (Barroso 2, puis Jean-Claude Juncker) qui n’ont pas particulièrement brillé. Comme Commissaire au budget aux ressources humaines, son deuxième portefeuille, l’une des reformes auxquelles elle tenait le plus, était l’ajout, sur les fiches de postes mis à la vacance au sein de la Commission, à coté de « he » (il) et « she » (elle), de « it » (neutre), afin que les personnes transgenres ne soient pas discriminées. Chacun ses priorités ! 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 06/08/2019 - 17:16
C'est bien pourBruxelles!
C'est bien tout de même pour l'Europe de Bruxelles que ces deux américaines de culture qui possèdent aussi un passeport européen arrivent à des postes aussi importants.
Benvoyons
- 05/08/2019 - 14:35
J'aime bien, il faut nomner un(e) spécialiste dans ces postes?
My Godmichet à Barbe qu'a fait Ben Bernanke pour ne pas voir la crise de 2007/2008???? & les plus de 5000 Mds$ parti en fumés en quelques jours :)::)