En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

07.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 5 min 1 sec
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 46 min 15 sec
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 2 heures 29 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 3 heures 34 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 4 heures 26 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 14 heures 53 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 19 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 21 heures 55 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 21 min 51 sec
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 57 min 6 sec
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 1 heure 45 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 3 heures 30 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 3 heures 41 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 14 heures 9 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 15 heures 36 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 20 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 22 heures 17 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Risque sociétal important

Ces secrets que peuvent vous révéler les tests génétiques grand public

Publié le 02 août 2019
En Islande, plus de la moitié de la population a fait analyser ou séquencer son ADN. Une pratique de plus en plus courante qui sert non seulement à en apprendre davantage sur une population précise et sur les maladies récurrentes au sein de cette population mais également, à terme, à donner lieu à une médecine personnalisée.
Jean-Louis Nahon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Islande, plus de la moitié de la population a fait analyser ou séquencer son ADN. Une pratique de plus en plus courante qui sert non seulement à en apprendre davantage sur une population précise et sur les maladies récurrentes au sein de cette population mais également, à terme, à donner lieu à une médecine personnalisée.

En Islande, la moitié de la population a fait séquencer et analyser son génome. Alors que le coût de cette pratique ne cesse de baisser, de plus en plus d'individu y ont recours. Concrètement pour faire séquencer et analyser son génome ? Qu'est-ce que cela peut-il nous apprendre ? 

En terme de santé publique c'est intéressant car cela permet, combiné aux Big Data, d'établir des "facteurs de risque" et d'élaborer des politiques de prévention. Mais a l'échelle individuelle l'intérêt est très limité. La connaissance de certaines mutations peut toutefois permettre d'éviter la naissance d'un enfant malade par exemple. C'est pourquoi il est particulièrement dommage que la révision de la loi de bioéthique ne permette pas les tests préconceptionnels pour certaines pathologies récessives très fréquentes comme la mucoviscidose ou la drépanocytose. Quand à la connaissance de sa généalogie génétique, elle permet en général de se rendre compte à quel point nous sommes des mélanges d'origines diverses. Si cela peut ajouter à la lutte contre le racisme, c'est une bonne chose.

Si l'analyse de génome à titre privé se répand, est-ce à dire que nous rentrons dans l'ère de la médecine personnalisée ? Si tel est la cas qu'elles peuvent en être les conséquences ? Concrètement, cela donnera-t-il lieu à une médecine plus efficace ? 

C'est déjà les cas en oncologie où la connaissance du génome de la tumeur permet d'orienter certains traitements. Mais l'analyse du génome à titre privé n'apporte rien à cette démarche médicale. Comme évoqué au téléphone, la connaissance de mutations prédisposant à des maladies non-curables est plus une source d’anxiété que propice à vivre dans le réconfort d’avoir été « dépisté »….

Enfin, si l'avancée scientifique est indéniable, quel peuvent être les risques de la généralisations du séquençage de génome humain ? 

Notre génome est identifiant mais nous le partageons aussi avec nos proches, ascendants ou descendants. Quand un individu fait un test génétique "généalogique", il alimente une base de données qu'il ne controle pas et fournit de nombreuses informations sur ses proches. On l'a vu l'an passé aux USA où la police a pu arrêter des criminels recherchés depuis des années grâce à la correspondance d'une partie de leur ADN avec des séquences de leurs cousins qui avaient effectués des tests généalogiques. L'issue ici est positive. Mais qui d'un accès à ces informations par votre assureur, votre banquier, votre employeur? Qui du risque de stigmatisation face à des facteurs de risques de certaines maladies mentales ou neurodégénératives? Le risque sociétal est donc extrêmement important….vous le couplez avec l’identification morphométrique ou comportementale « grâce » aux outils offerts par l’Intelligence Artificielle et vous pouvez d’ors et déjà dire adieu à votre vie privée et à votre liberté d’action. Mais c’est un autre débat...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 02/08/2019 - 16:17
C'est très
sympathique de nous présenter ça comme un progrès en matière de médecine, parce que c'est certainement vrai. mais la vraie raison pour laquelle autant de tests ont été pratiqués n'a rien à voir avec la médecine. 90% des tests ADN le sont parce qu'un être humain veut savoir d'où il vient et qui il est, une gifle à tous ces imbéciles qui ne comprennent pas qu'un être humain a besoin de racine et de civilisation.