En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

02.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

03.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

04.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 1 heure 24 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 3 heures 47 sec
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 3 heures 49 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 4 heures 11 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 4 heures 27 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 4 heures 58 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 5 heures 16 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Santé
Couvre-feu jusqu’à l’été ?

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

il y a 7 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 4 heures 16 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 5 heures 11 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 7 heures 5 min
pépites > Santé
Coronavirus
Le ministre de la Santé annonce une rallonge budgétaire de 2,5 milliards d'euros pour les hôpitaux et les soignants (qui bénéficieront d'une majoration de 50 % des heures supplémentaires)
il y a 7 heures 13 min
© Reuters
© Reuters
Environnement

Pourquoi l’écologie ne devrait pas être partisane

Publié le 10 juillet 2019
En soutenant que l’écologie n’est nide gauche ni de droite, Yannick Jadot a rejoint la philosophie que nous partageons à CAP 21 depuis 20 ans. En effet, l’écologie étant à elle-seule un immense projet politique, elle n’appartient à aucun bloc. Mais elle peut en revanche emprunter aux valeurs de l’un et de l’autre.
Corinne Lepage
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Lepage est avocate, ancien maître de conférences et ancien professeur à Sciences Po (chaire de développement durable).Ancienne ministre de l'Environnement, ancienne membre de Génération écologie, fondatrice et présidente du parti écologiste...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En soutenant que l’écologie n’est nide gauche ni de droite, Yannick Jadot a rejoint la philosophie que nous partageons à CAP 21 depuis 20 ans. En effet, l’écologie étant à elle-seule un immense projet politique, elle n’appartient à aucun bloc. Mais elle peut en revanche emprunter aux valeurs de l’un et de l’autre.

Pour autant, cette affirmation choque nombre d’écologistes qui considèrent qu’il ne peut y avoir d’écologie qu’à gauche. Théoriquement, ils ont tort. En effet, les valeurs de la droite n’excluent en aucune manière a priori l’écologie. Au contraire, le souci d’ordre et de conservation, l’importance donnée aux racines,recouvrent une part non négligeable du substrat de l’écologie, en particulier dans sa dimension de droit de la protection de la nature et du cadre de vie. Du reste, on peut noter que l’importance croissante donnée à la préservation de la biodiversité, mise en péril comme peuvent l’être un certain nombre des structures sociétales héritées du passé et en particulier la famille -et tant mieux pour le droit des femmes, des minorités,…-, devrait conduire à renforcer ce lien ontologique. Du reste, dans les années 70, les grandes lois environnementales, études d’impact, installations classées, littoral, eau, déchets ont toutes été votées par des majorités de droite.

Mais force est de constater que ces valeurs d’ordre et de conservation sont aujourd’hui très éloignées des valeurs des partisde la droite libérale, voire ultralibérale qui considèrent la financiarisation de l’économie comme un progrès et regarde comme un sacrilège le fait de mettre en cause l’industrie, les produits toxiques, les industries pétrolières et a fortiori nucléaires. Parfois proche du climatoscepticisme comme l’illustre le dernier numéro de valeurs actuelles et en tout cas critique virulente du principe de précaution,(pourtant inscrit dans la constitution par Jacques Chirac, dont l’ancien président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer considérait qu’il avait été « marabouté » par Nicolas Hulot), cette droite nie les impacts environnementaux et sanitaires du développement actuel, souhaite donner beaucoup plus de temps à une transition qu’elle considère comme largement inutile et surtout se fait le soutien et parfois même le porte-parole de lobbys responsables de la dégradation actuelle. Ayant siégé cinq ans au Parlement européen, je peux attester de ce que l’immense majorité des députés du PPE-et du reste très souvent ceux qui siégeaient à la droite de celui-ci-ont été des alliés extrêmement fidèles de l’agrochimie, de l’huile de palme, des constructeurs automobiles, des pétroliers etc… Dans ces conditions, il est effectivement assez difficile d’envisager, au moins en France, que les partis de droite puissent légitimer une écologie dite de droite. C’est d’autant plus vrai dans notre pays que la droite n’a jamais voulu que puisse exister à ses côtés un parti écologiste digne de ce nom. Alors que François Mitterrand avait compris dès 1989 l’intérêt qu’il pouvait y avoir pour le parti socialiste de susciter un parti écologiste. A ainsi été créé Génération écologie. Depuis, c’est le parti socialiste qui a permis aux Verts d’exister, grâce à des alliances électorales que la droite et le centre n’ont jamais voulu faire.

Dans ces conditions, et même s’il ne faut pas confondre valeurs de droite et partis de droite, l’éloignement des partis actuels de certaines valeurs de la droite -ce qui n’était pas forcément le cas des gaullistes en particuliers sociaux-rend incompatible le projet écologiste et la droite prise dans son ensemble.

Pour autant, est-ce définitif ? Il est indéniable qu’un certain nombre de personnalités de droite ou de centre-droit comme Jean-Louis Borloo, Chantal Jouanno, Nathalie Kosciusko-Morizet ou encore le député Bertrand Pancher ou le sénateur FrançoisGrosdididier, ont une vraie fibre environnementale. Il est du reste à noter que pour les plus notables, ils ont tous étés écartés… Il est non moins certain que la question environnementale est devenue désormais un sujet majeur pour tous les citoyens et nul ne peut douter que la canicule de l’été 2019 sera un révélateur supplémentaire, après la question de la pollution de l’air et celle du glyphosate. La droite, dont la Refondation idéologique et politique est devenue aujourd’hui inéluctable sauf à disparaître, est à la croisée des chemins. Si elle persiste dans un anti-écologisme primaire qui caractérise nombre de ses membres, dans une vision dépassée de la priorité donnée à une industrie qui elle-même ne cherche qu’à se transformer, il est peu probable que l’opposition entre droite et écologie puisse être surmontée. Dans le cas contraire, des coalitions sur le modèle qui existe en Allemagne dans un certain nombre de Länder, dont les plus industriels comme le Bade Wurtemberg,pourraient voir le jour, offrant dans le même temps à l’écologie, un spectre politique beaucoup plus large.

Le greenwashing, que certains appellent aussi écologie positive, ne peut masquer la contre productivité d’une politique générale verdie avec quelques mesurettes ponctuelles.

Mais la solution ne dépend évidemment pas de l’écologie, dont je continue à penser qu’elle sera la grande force politique du XXIe siècle (je l’ai écrit dès la fin du XXe siècle). Pour convaincre davantage, ceux qui la défendent doivent se rappeler que d’être ni de droite ni de gauche mais devant, impose de se défaire d’un certain nombre d’œillères et de répondre aux besoins et aux aspirations du plus grand nombre, au-delà de la priorité donnée à une écologie partisane.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 10/07/2019 - 17:52
Les écolos sont des pastèques!
Les écolos sont de ''gauche'' tel François de Rugy qui était au P
S. et qui, comme tout bon gauchiste ,dilapide les sous des contribuables français en achetant des bouteilles de vin à 500€ la bouteille, qui fait souffrir des homards et mange le caviar ''à la louche''...tout cela payé avec les sous des contribuables français!.. Nos députés taxent les Français et suppriment nos avantages pour soi-disant ''faire des économies''...Les écolos-gauchistes ''donneurs de leçons'' détournent l'argent public!.. Ils confondent leur argent et celui des contribuables!
Benvoyons
- 10/07/2019 - 16:24
Le Bio utilise des pesticides pouquoi vous n'en parlez pas ?
Quand un Puriste en Bio Bretagne qui ne fait aucun traitement perd 24 ha car sa production est à jeter car il y a des champignons c'est bizarre personne n'en parle ?
Ou est la sécurité alimentaire pour les Français avec 100% de BIO Puriste comme les écolos qui ne sont pas des agriculteurs en parlent ???

Benvoyons
- 10/07/2019 - 16:09
Le Bio utilise des pesticides pouquoi vous n'en parlez pas ?
Quand un Puriste en Bio qui ne fait aucun traitement perd 24 ha car sa