En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 16 min 52 sec
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 4 heures 20 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 17 heures 22 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 19 heures 5 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 1 jour 26 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 1 heure 21 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 4 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 16 heures 51 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 18 heures 16 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 19 heures 34 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 21 heures 14 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 1 jour 40 min
Epargne

France et zone euro : plus de liquidités... ou plus de risques ?

Publié le 08 juillet 2019
Les deux : nous assistons à une bipolarisation de l’épargne dans le monde, et particulièrement en zone euro. Mais pire : la part majoritaire de l’épargne qui n’est pas rémunérée, voire perd à se placer, permet à la part minoritaire de prendre plus de risque. Ceux qui ont peur financent les téméraires ! Et paieront ensuite les dégâts ?
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les deux : nous assistons à une bipolarisation de l’épargne dans le monde, et particulièrement en zone euro. Mais pire : la part majoritaire de l’épargne qui n’est pas rémunérée, voire perd à se placer, permet à la part minoritaire de prendre plus de risque. Ceux qui ont peur financent les téméraires ! Et paieront ensuite les dégâts ?

Les deux : nous assistons à une bipolarisation de l’épargne dans le monde, et particulièrement en zone euro. Mais pire : la part majoritaire de l’épargne qui n’est pas rémunérée, voire perd à se placer, permet à la part minoritaire de prendre plus de risque. Ceux qui ont peur financent les téméraires ! Et paieront ensuite les dégâts ?

L’histoire commence par les Français et les autres membres de la zone euro qui ont beaucoup de liquidités. Merci Draghi pour la zone euro, merci, ici, à la reprise économique et aux « gilets jaunes ». Mais ils s’ennuient, ces épargnants, avec les rendements nuls ou très faibles qu’ils obtiennent, quand ils ont la chance d’être positifs. Alors ils vont, pour partie  à l’autre extrême, vers plus de rentabilité promise (on verra plus tard) contre une moindre liquidité assumée (on verra combien de temps et comment tout ceci finit). Le « centre » des placements moyennement liquides se vide. En effet, pourquoi d’un côté épargner pour si peu ? Et pourquoi, d’un autre côté, se refuser une satisfaction immédiate en dépensant, dans l’espoir d’en avoir une, supérieure, plus tard, si tel n’est pas le cas, ou pratiquement pas le cas ? 

Vivent donc les billets et les dépôts à vue. Ça ne rapporte rien, mais au moins on n’a pas à payer d’impôt et surtout à se fatiguer à déclarer ! Tant de souci pour si peu ! Tout se passe comme si 1% de la liquidité de la zone euro franchissait chaque année  « la frontière de la liquidité » : plus de 100 milliards d’euros quittent les dépôts dits rémunérés pour aller vers des dépôts qui ne le sont pas ! Aujourd’hui, en zone euro, les liquidités pèsent ainsi pour plus de 10% du PIB. Dans leur masse (M3), les 12 560 milliards d’euros actuels se retrouvent pour 9% en billets et pièces et 58% en dépôts à vue. Un peu plus des deux tiers en liquidités donc (67,6%), contre 63% en 2016. 

Toujours plus de liquidités en France aussi, mais avec un mouvement freiné ici par la fiscalité avantageuse des comptes sur livrets. En supposant que la France abrite 230 milliards d’euros en billets et pièces (impossible de savoir vraiment, puisqu’ils circulent librement dans la zone), on compte 1070 milliards de dépôts à vue, soit un total de dépôts liquides pour 43,5% du total. Alors, les 810 milliards d’euros en Comptes divers, pèsent de l’ordre du tiers de la masse monétaire française (estimée). Ainsi, ce mouvement vers la liquidité que l’on trouve partout en zone euro, se voit ralenti en France par les avantages fiscaux des Livrets A, Bleu, PEP et autres. Même si, avec l’inflation qui ralentit, les taux des livrets réglementés baissent ou restent bas (établis en fonction d’une formule), les montants collectés continuent de progresser, remplissant la moitié des livrets A qui ne l’est pas encore.  Bien sûr, quand on y est, il n’est pas question d’en sortir, puisque l’inflation est si basse ! 

En contrepartie de ces liquidités, une part significative des placements nouveaux va vers du plus risqué. Bienvenue sur le marché des actions, dans les royaumes des PME (des actions peu liquides le plus souvent), du high yield (haut rendement, donc haut risque), des produits BBB (une notation faible) et des Junk bonds, obligations pourries, si l’on veut la traduction. Mais moins quand même va pour financer le private equity, victime de la hausse des prix des entreprises achetées : il semble là qu’une limite a été atteinte. Le mécanisme qui fait baisser les taux d’intérêt : croissance et inflation faibles, pousse une part des liquidités nouvelles vers la liquidité bancaire non rémunérée, en pousse une autre vers des produits plus risqués, en quête de rendement. Les actions classiques sont au plus haut aux États-Unis en Allemagne et presque en France. Et ce n’est pas fini : la baisse des taux, parce qu’il n’y a pas assez d’inflation, même si la croissance est là aux États-Unis, devra y faire baisser les taux... Au Royaume-Uni même, l’idée gagne que le ralentissement né du Brexit fera baisser les taux, ce qui fait remonter la bourse à son plus haut. En zone euro, la baisse des taux est également attendue, parce que l’inflation n’est toujours pas jugée suffisante.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires