En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 42 min 26 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 56 min 31 sec
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 2 heures 32 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 8 heures 1 min
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 22 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 47 min 21 sec
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 2 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 2 heures 51 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 49 min
© BEHROUZ MEHRI / AFP
© BEHROUZ MEHRI / AFP
Plus vite que la musique

Ce corner scientifique dans lequel l’augmentation de l’espérance de vie nous a mis

Publié le 25 juin 2019
Dans un article de The Atlantic, plusieurs scientifiques développent l'idée que l'espérance de vie augmente davantage que la médecine ne progresse sur la lutte contre les maux liés à la vieillesse.
Le docteur Christophe de Jaeger est chargé d’enseignement à la faculté de médecine de Paris, directeur de l’Institut de médecine et physiologie de la longévité (Paris), directeur de la Chaire de la longévité (John Naisbitt University – Belgrade), et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Jaeger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le docteur Christophe de Jaeger est chargé d’enseignement à la faculté de médecine de Paris, directeur de l’Institut de médecine et physiologie de la longévité (Paris), directeur de la Chaire de la longévité (John Naisbitt University – Belgrade), et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un article de The Atlantic, plusieurs scientifiques développent l'idée que l'espérance de vie augmente davantage que la médecine ne progresse sur la lutte contre les maux liés à la vieillesse.

Atlantico : Cette vision est-elle un constat que vous partagez ?

Christophe de Jaeger : Le point de vue de Jay Olshansky et de Susan Golden est un peu différent. Ils pointent du doigt le fait que la logique de la médecine traditionnelle arrive à une fin. En effet, juste traiter les pathologies liées au vieillissement est insuffisant, car cela nous emmène dans une course que nous ne pouvons que perdre. Les maladies du vieillissement, leur fréquence et leur gravité augmentent plus que nos capacités à les prendre en charge en termes de stabilisation et / ou de guérison. Il s’agit donc d’une véritable course en avant que nous perdons. Ce constat est malheureusement très actuel. D’où la nécessité de trouver d’autres voies. A titre personnel, je défends depuis plus de 20 ans l’absolue nécessité d’intervenir en amont des pathologies pour les retarder au maximum, voire les éviter.

En effet, grâce aux progrès de la médecine, l’espérance de vie moyenne à la naissance a doublé en l’espace de huit générations (environ 200 ans) au rythme de 2 années par décennie ; pour chaque jour écoulé, l’espérance de vie de chacun(e) d’entre nous augmentait jusqu’à présent potentiellement de 4 heures, soit 10 min par heure écoulée. Actuellement, l’espérance de vie à la naissance en France est d’environ 85 ans pour une femme et de 79 ans pour un homme (INSEE, 2019). Enfin, si l’espérance de vie a régulièrement augmenté, elle n’augmente plus au même rythme et de nombreux scientifiques considèrent que nous avons atteint un plateau depuis plusieurs années. C’est la fin cycle, la fin de l’augmentation automatique ou presque de notre espérance de vie à la naissance, du fait ces dernières années, essentiellement des progrès médicaux. Mais l’allongement de la vie s’accompagne aussi de maladies et de perte d’autonomie comme le souligne justement Jay Olshansky et de Susan Golden.

Cette notion est renforcée dramatiquement par un l’étude d’un autre paramètre plus important encore, à mon sens, que l’espérance de vie régulièrement évoquée par les médias. C’est « l’espérance de vie en bonne santé ». Ce paramètre est le vrai reflet de notre santé. Elle n’augmente plus depuis une dizaine d’années. Actuellement, en France l’espérance de vie en bonne santé pour une femme est d’environ 65 ans et pour un homme de 63 ans (INSEE, 2019). En d’autres termes, une femme vivra, selon les chiffres de l’INSEE, 20 ans malade et un homme 16 ans. De quoi réfléchir et se tourner dès 40 ans vers la prévention primaire.



Dans quelle mesure les maladies liées à la vieillesse sont-elles connues, étudiées, guérissables ? Dès lors, partagez-vous l'idée que l'on devrait cesser d'essayer de vivre plus longtemps pour davantage axer ses efforts sur l'objectif de vivre mieux ?

Les maladies liées à la vieillesse sont bien connues et continuent à faire l’objet d’importantes recherches. Ce sont principalement les maladies dégénératives du cerveau (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson), du système cardio-vasculaire (hypertension artérielle, infarctus, accidents vasculaires cérébraux….), métabolique (diabète), inflammatoire (cancers…). Nous arrivons à les stabiliser, les améliorer, rarement à les guérir. Elles sont une source de perte d’autonomie dramatique avec la souffrance et les coûts que cela représente. C’est cette « guerre » là, que nous n’arrivons pas à gagner. La pression démographique ne fait évidemment qu’aggraver la situation.

Il nous faut donc changer notre approche de la santé qui aujourd’hui n’est qu’une approche de la maladie. Pourquoi attendre d’être malade. Notre système de santé est en fait, si nous voulons être sémantiquement justes, un système de la maladie. Et d’ailleurs, le terme d’Assurance maladie confirme bien ce fait. Nous ne souscrivons pas une assurance santé ! C’est ce changement de point de vue, que Jay Olshansky et Susan Golden, comme moi-même, et comme de plus en plus de médecins dans le monde, souhaitent de tout notre cœur.

Il nous faut aujourd’hui apprendre à gérer notre santé, apprendre à ne pas devenir malade, ou le plus tard possible. Il s’agit d’une véritable révolution de notre pensée personnelle et collective.

 

Plusieurs scientifiques affirment, dans l'article, que la médecine, aujourd'hui, guérit les maux des patients au fur et à mesure qu'ils se présentent. Et qu'une autre méthode devrait prévaloir : la prévention à travers un mode de vie sain (alimentation, activité sportive, alimentation...). Dans quelle mesure cette révolution de notre société est-elle souhaitable ? Possible ? 

Le terme de révolution est parfaitement adapté. Il s’agit d’une révolution dans notre façon de « penser la santé », une révolution dans l’organisation de notre système de santé qui irait vers une gestion de la santé et non plus seulement de la maladie. Mais à bien y réfléchir, je me demande si le système actuel peut changer ? Ne faut il pas plutôt le garder comme il est et lui donner les moyens de ses missions et à côté, bâtir un autre système axé sur la gestion de son Capital santé avec ces propres logiques et ces propres techniques et objectifs. C’est justement dans cette direction que vont les « jeunes milliardaires » qui souhaitent gérer pro activement leur santé et ne pas attendre de tomber malade. Il faut l’erreur de s’entourer très majoritairement d’ingénieur, alors que la vision physiologique que je défends implique avant tout les médecins. Mais des médecins formés différemment selon les principes de la physiologie. L’objectif ne serait plus de diagnostiquer une maladie, mais de gérer la santé d’un individu afin que la maladie ne survienne plus. Quel changement de paradigme ! C’est tout l’objet de cette évolution nécessaire qui devient une évidence pour de plus en plus de nos contemporains.

J’ai développé ce point de vue dans mon dernier livre aux Editions du Cherche Midi « Bien vieillir sans médicaments » qui vous montre ce que l’on peut faire dans le cadre d’une gestion pro active de sa santé, loin des idées reçues et des modes parfois si absurdes qui fleurissent dans certains médias.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
venise
- 26/06/2019 - 00:52
vieilir
c'est une maladie effectivement quand la dénutrition, la perte de muscles guettent dans la solitude du grand âge à domicile, pas de médecin généraliste qui ait le temps la volonté la formation de ces medecines alternatives tant décriées et qui pourraient faire l'objet de plus d'attention
s'installe une euthanasie sociale, d'abord, un abandon puis en urgence un jour l'hopital et là on commencera la grande orientation vers l'ehpad
pas la peine d'avoir un parkinson, un alzheimer un diabeteII pour être malade juste être vieux glisser vers une dépendance par manque de soins, ces soins on ne les cherche pas la jungle des compliments alimentaires envoie quelques imprudents nantis ad patres parfois, je viens de perdre ma mère, 92 ans, un an en ehpad dans un fauteuil pas de grande maladie , juste attendre la fin en glissant lentement, je suis derrière, avec la chance d'avoir un parkinson.....même pas sure que ce soit un parkinson, tant de dégénerescences ne sont encore pas identifiées