En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a été démis de ses fonctions à la demande du Premier ministre, Jean Castex

02.

Désirer une Noire, c'est du racisme !

03.

Et Apple mit en lumière l’impasse absolue dans laquelle se trouve l’UE…

04.

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

05.

Il est de bon ton de coucher - et surtout de se marier - à gauche...

06.

Pénurie et Punition : et la France se mit en tête de supprimer les forfaits internet illimités

07.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

03.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

04.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

05.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
"600 jours pour rebâtir la France"
Retrouvez l'analyse de Jean-Sébastien Ferjou sur le discours de politique générale de Jean Castex
il y a 1 heure 34 min
pépites > Justice
Enquête
Mort de Cédric Chouviat : trois policiers ont été mis en examen pour homicide involontaire
il y a 2 heures 54 min
pépite vidéo > Santé
Limiter les contaminations
Coronavirus : Olivier Véran considère que la situation en Mayenne est "problématique"
il y a 4 heures 24 min
décryptage > France
Restaurer l'autorité de l'Etat

Insécurité : les Premiers ministres changent, Macron et son manque de détermination restent

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Défense
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

Victoires militaires versus défaites politiques ?

il y a 5 heures 53 min
décryptage > Europe
Cour de justice européenne

Et Apple mit en lumière l’impasse absolue dans laquelle se trouve l’UE…

il y a 6 heures 27 min
décryptage > Politique
Discours de politique générale

Jean Castex, l'anti-Edouard Philippe...

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Economie
Crise économique

Jean Castex remet l’État sur tous les fronts, mais esquive l’efficacité des milliards investis

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Politique
Nouveau visage du macronisme

Jean Castex : un bon discours d’intention, mais combien de divisions ?

il y a 8 heures 45 min
light > Media
Parole présidentielle
14 juillet : près de 9 millions de téléspectateurs étaient réunis pour l'interview d'Emmanuel Macron
il y a 21 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Blanquer écarté de l'Intérieur à cause de son attachement à la laïcité ; Dupond-Moretti séduit autant qu'il affole les hebdos, Bachelot enchante Match mais retarde ses mémoires ; Macron congelé jusqu'en 2022 ; La CGT employeur voyou
il y a 2 heures 5 min
pépites > Santé
Barrière contre le virus
Covid-19 : Jean Castex annonce que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos "dès la semaine prochaine"
il y a 4 heures 7 min
décryptage > High-tech
Conseil national du numérique

Pénurie et Punition : et la France se mit en tête de supprimer les forfaits internet illimités

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Culture
Culture

"Je me retournerai souvent" de Michel Lambert : le peintre des replis de l’âme à l'écriture cristalline

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Société
Sélection naturelle

Il est de bon ton de coucher - et surtout de se marier - à gauche...

il y a 6 heures 21 min
décryptage > Politique
Nouveau Premier ministre

Le style Castex : interprète ou auteur-compositeur ?

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Sport
Révolution

Utilisez l'IA à la gym pour vous maintenir en forme dès cet été

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Jean Castex se présente surtout comme la voiture-balai du précédent gouvernement chargée de dégager la route pour les deux ans qui viennent

il y a 8 heures 4 min
pépites > Politique
Majorité plus faible qu'Edouard Philippe
L'Assemblée nationale accorde sa confiance au gouvernement de Jean Castex
il y a 20 heures 24 min
pépite vidéo > Insolite
Calme et sang-froid
Covid-19 : le tutoriel d’un parc d’attractions japonais pour adopter les bons gestes face au virus
il y a 22 heures 23 min
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Atlantico Business

Amazon, marque la plus puissante au monde, mais aussi la plus menacée par la politique de Donald Trump

Publié le 12 juin 2019
Amazon est l’entreprise la plus connue dans le monde, devant Google et Apple. Les marques françaises comme LVMH, Chanel ou l’Oréal apparaissent à partir de la 20ème position.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amazon est l’entreprise la plus connue dans le monde, devant Google et Apple. Les marques françaises comme LVMH, Chanel ou l’Oréal apparaissent à partir de la 20ème position.

Le tiercé de tête des entreprises les plus puissantes du monde ne change pas mais l’ordre d’arrivée est bouleversé. Amazon arrive désormais en tête, dépassant Apple et Google. C’est ce qui ressort du classement annuel établi par le cabinet Kantar. Ce cabinet britannique compile les informations auprès de 3,7 millions de consommateurs et passe au crible plus de 166.000 marques pour accoucher d’un hit-parade des valeurs de marques, qui fait autorité dans le monde entier.

Kantar évalue la valeur des marques, qui représente la composante essentielle du fonds de commerce et donc de la capitalisation boursière.

Les trois entreprises de tête capitalisent chacune près de 1000 milliards en bourse. On s’aperçoit que la seule valeur de la marque et de sa notoriété représente dans les 3 cas, plus du tiers de la valeur boursière.

Amazon, le groupe fondé par Jeff Bezos, a augmenté de 52% la valeur de sa marque, à 315 milliards de dollars. Principalement grâce à "des acquisitions intelligentes, selon les analystes de Kantar, grâce à un excellent service au consommateur et à sa capacité à devancer ses concurrents en proposant un écosystème riche en produits et services”.

Apple a conservé sa deuxième place, à 309,5 milliards de dollars.

Google a donc rétrogradé en troisième position, avec une valeur de marque estimée à 309 milliards de dollars.

Dans la suite du classement, on retrouve le géant de la micro-informatique Microsoft, puis Visa, le spécialiste des paiements, Facebook et toujours dans ce peloton de tête tenu par les entreprises du digital, le géant chinois du commerce en ligne, Alibaba.

Les huit plus puissantes entreprises du monde appartiennent donc au secteur digital. Au-delà de ces champions de l’internet, on découvre MacDonald champion mondial du fast-food, mais aussi beaucoup d’entreprises chinoises comme Xiaomi ou Huawei. 

Pour trouver les marques françaises, il faut évidemment plonger dans l’univers du luxe avec, avec Louis Vuitton (à la 22ème place), Chanel (23ème) et Hermès (27ème place). L'Oréal est à la 43ème place du classement. A noter que le groupe de télécommunications Orange est à la 64ème place de ce classement qui regroupe les 100 premières marques du monde. 

Toutes ces marques sont mondiales, elles sont donc toutes des acteurs majeurs et des moteurs de la mondialisation. A ce titre-là, toutes ces entreprises sont très attentives aux décisions qui peuvent être prises dans le cadre de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, mais pas seulement. Au-delà des tweets de Donald Trump, les menaces qui pèsent sur la fluidité des flux commerciaux et qui seront partagées par la majorité de États, vont forcément impacter l’activité des grandes marques mondiales. 

Et dans cette course au protectionnisme, Amazon apparaît la plus vulnérable, compte tenu de son activité où l’essentiel de la valeur est apporté par les activités de commerce, transport et livraisons.

Amazon est visée, directement ou pas, par trois séries de mesures en gestation.

1ère série de menaces. La menace de droits de douanes à l’entrée des USA. Si Donald Trump porte à plus de 20 % les droits d’entrée sur le marché américain, Amazon sera bien obligé de les appliquer puis de les répercuter sur l’essentiel des produits qu’elle vend et qui proviennent des pays émergents. C’est évidemment le consommateur au final qui paiera le surcout, mais il peut aussi mettre le frein sur ses achats ; 

2e série de menaces, le projet de taxation des Gafa. Amazon, comme toutes les entreprises mondiales, fait de l’optimisation fiscale. En localisant ses activités dans des pays à fiscalité light, elle échappe à la fiscalisation de ses activités dans beaucoup de ses pays clients. Les ministres des finances des pays les plus riches du monde, réunis ce weekend à Tokyo, semblent bien décidés à harmoniser les fiscalités internationales afin de réduire les avantages dont profitent les géants du numérique et d’une façon générale toutes les multinationales. Ils espèrent un premier accord applicable en 2020. Cette approche était déjà préconisée par l’OCDE, puis étudiée par l'Union européenne. La majorité des pays sont contre, sauf si l’application de la taxe était générale. Normal !

3e série de menace, la taxation du kérosène. Actuellement, le pétrole consommé par les moyens de transports aérien et maritime n’est pratiquement pas taxé. Alors que les avions et les cargos sont gros consommateurs et par conséquent des gros émetteurs de gaz à effet de serre. Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, l’idée de taxer le kérosène des avions et des bateaux fait donc son chemin. 

Or, si la mondialisation a pu faire des progrès aussi gigantesques depuis 20 ans, c’est parce que les moyens de transports se sont multipliés dans des conditions très rapides grâce à la faiblesse des prix du carburant. 

Si on applique au fuel de transport, aérien et maritime une taxation en vigueur dans les activités domestiques, on donnera immédiatement un coup de frein au commerce mondial. Et à la mondialisation des productions. Amazon sera l’entreprise la plus durement touchée. 

Amazon est la plateforme la plus importante au niveau mondial dans le commerce des produits finis de grande consommation.  

Jusqu'alors, les Etats-Unis s’opposaient à la taxe carbone sur les transports aériens et maritimes... Depuis quelques temps, Donald Trump a fait dire qu’elle pouvait être envisagée, non pas pour réduire les risques de pollution, (il s’en moque) mais pour ajouter un obstacle à la circulation commerciale et inciter le consommateur à consommer des produits made in USA.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Amazon, Donald Trump, Google, Apple
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 12/06/2019 - 09:56
Un bon point pour D. Trump
Toute mesure permettant d'affaiblir, ou de restreindre l'ascension, de ce monstre de la mondialisation est la bienvenue.
Amazon ne produit rien, n'invente rien mais propage le chômage chez tous les commerçants physiques de la boutique de ville à la grande surface.
On peut être stupéfait du nombre d'amis de parents ou de collègues qui vont commander n'importe quoi chez Amazon au prétexte que "c'est plus simple"....
Soit dit en passant, TVA au taux irlandais (je présume) et impôt français sur les sociétés dérisoire .... Amazon ne contribue nullement au fonctionnement de l'état français mais siphonne nos achats.
Pour ceux auxquels il reste un soupçon de conscience économique et de patriotisme .... fuyez !