En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 5 heures 44 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 6 heures 58 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 8 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 12 heures 48 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 13 heures 57 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 14 heures 30 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 6 heures 20 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 7 heures 37 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 8 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 26 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 12 heures 55 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 13 heures 13 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 14 heures 34 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Paradoxe

Européennes : trop de listes, pas assez de débats de fond ?

Publié le 25 mai 2019
Dans la lignée de la séquence POP2017, Bruno Cautrès accompagne BVA pour suivre le quinquennat. Nous vous proposons de découvrir le billet de cette semaine.
POP2017, ou Plateforme des Opinions Publiques est un dispositif inédit mis en place par BVA et Salesforce dans la perspective des élections présidentielle et législatives de 2017. Il s’agit d’un laboratoire d’analyse des opinions politiques permettant...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
BVA POP2017
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
POP2017, ou Plateforme des Opinions Publiques est un dispositif inédit mis en place par BVA et Salesforce dans la perspective des élections présidentielle et législatives de 2017. Il s’agit d’un laboratoire d’analyse des opinions politiques permettant...
Voir la bio
Bruno Cautrès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans la lignée de la séquence POP2017, Bruno Cautrès accompagne BVA pour suivre le quinquennat. Nous vous proposons de découvrir le billet de cette semaine.

Tous les cinq ans, nous nous sommes habitués à un incroyable paradoxe : l’intégration de la France dans l’Union européenne est une dimension fondamentale de nos vies et de celle de notre pays mais les Français, et de nombreux Européens, ne votent pas beaucoup lors de la seule élection de niveau européen !

Cette énigme de l’abstention européenne a fait l’objet de très nombreuses recherches universitaires. La sociologie électorale a identifié une multitude de facteurs explicatifs. Au niveau individuel, les explications les plus importantes portent sur les caractéristiques sociodémographiques ou les dispositions socio-psychologiques des électeurs : plus encore qu’une autre élection, l’élection des députés européens, dont le rôle et les fonctions sont peu connus, accentue les fractures sociales du rapport à la politique. Les catégories populaires, les électeurs les moins favorisés socialement, ceux qui sont les moins politisés, voient ces élections comme un jeu politique très éloigné d’eux et de leurs réalités. Cette Europe dont on ne cesse de clamer qu’elle est le seul niveau d’action aujourd’hui pertinent pour faire face à la mondialisation libérale, n’est souvent pas ainsi perçue par ces citoyens. Paradoxe des paradoxes, les jeunes électeurs (et notamment la jeunesse qui connait la précarité, l’exclusion ou les petits jobs mal payés) boudent encore plus que les autres les bureaux de vote alors qu’il s’agit de leur avenir ! D’autres facteurs de l’abstention ont été identifiés au niveau des systèmes politiques, des facteurs de « facilitation » et de « mobilisation » du vote comme, par exemple, les modalités d’organisation des élections européennes.

La France qui ne cesse de vouloir incarner son rôle de « copilote de l’Europe » et d’affirmer par la voix d’Emmanuel Macron un nouveau « leadership » français sur l’Europe pourrait très bien se retrouver dimanche soir dans une situation plus délicate au niveau européen : si l’abstention est forte, le président de la République aura du mal à convaincre nos voisins que les Français soutiennent fortement son agenda européen et ses projets ambitieux de « refondation » de l’Europe. La dramatisation consistant à parler d’une « survie de l’Europe » n’aurait alors pas fonctionné. L’analyse que les dirigeants européens feront de la situation française dépendra bien sûr, sur ce point, des résultats : une victoire de la liste d’Emmanuel Macron viendrait atténuer, à leurs yeux, le tableau d’une France dans le doute, les craintes ou les attentes sur l’Europe ; une défaite de la liste soutenue par Emmanuel Macron, accompagnée d’une forte abstention, serait perçue comme un désaveu cinglant et comme la preuve que la sortie de crise n’est pas encore là pour le Président français.

Quels que soient les résultats, le taux d’abstention (s’il est conforme aux prévisions des sondages) pourrait à nouveau valider pour la France le modèle des élections européennes comme des « élections de second ordre » : peu mobilisatrices, avec une forte dimension nationale et une part de « vote sanction » contre le pouvoir en place. C’est le dosage de ces trois éléments qui nous livrera des éléments essentiels sur la question secrète qui se cache derrière ces élections européennes, celle de la confiance des Français dans leurs dirigeants et dans les processus démocratiques. En effet, où en sont les Français dans leur rapport à l’expression publique ? Après voir élu un jeune Président dont c’était le première élection, « sorti » une très large part du monde politique en place avant 2017, vécu la plus grave crise démocratique de la Vème République cet hiver/printemps, débattu lors du Grand débat national, les Français vont-ils manifester une forme de lassitude politique ou au contraire se saisir des élections européennes pour prolonger l’expression de leurs demandes sociales et politiques ?

Les données de l’enquête BVA contiennent un matériau riche et original sur les raisons de l’abstention. Des clivages sociologiques et politiques apparaissent fortement : les femmes, les catégories sociales les plus précaires et fragiles, avancent plus que les hommes ou les catégories aisées des motifs personnels (la famille, le travail, la fête des mères, la distance avec le bureau de vote). Mais dans toutes les catégories ou presque on constate que le nombre de listes en présence est très régulièrement évoqué : beaucoup de ceux qui vont s’abstenir dimanche sont tout simplement perdus dans un espace politique trop compliqué, sans carte ni boussole. Quel paradoxe : la profusion de listes ne permet pas à chacun de finalement trouver la liste qui lui convient ! Pour que cela fonctionne il faudrait que cette profusion soit encore davantage fondée sur des clivages politiques au sens fort du terme, que les contrastes apparaissent plus fortement entre les listes, que les propositions soient moins exprimées dans des éléments de langage trop proches. Une campagne électorale raccourcie, une crise démocratique toujours présente après la sortie du Débat national, 34 listes qui souvent peinent à se différencier, ça pourrait être encore pire (pour la participation) que ce qui est attendu, non… ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires