En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

05.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 1 heure 59 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 4 heures 24 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 5 heures 37 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 7 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 8 heures 14 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 9 heures 13 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 9 heures 57 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 10 heures 28 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 10 heures 52 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 11 heures 27 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 4 heures 1 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 4 heures 48 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 6 heures 49 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 7 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 9 heures 52 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 10 heures 13 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 10 heures 46 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 11 heures 28 min
© Omer MESSINGER / AFP
© Omer MESSINGER / AFP
L’union fait la force. Ok, mais concrètement comment ?

La Chine, l’angle mort des élections européennes

Publié le 25 mai 2019
Les relations diplomatiques et commerciales avec la Chine sont un enjeu majeur pour l'Union Européenne, mais le sujet a été peu abordé durant la campagne.
Emmanuel Dubois de Prisque
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Dubois de Prisque est chercheur associé à l'Institut Thomas More et co-rédacteur en chef de la revue Monde chinois nouvelle Asie. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les relations diplomatiques et commerciales avec la Chine sont un enjeu majeur pour l'Union Européenne, mais le sujet a été peu abordé durant la campagne.

Atlantico : Les relations diplomatiques et commerciales avec la Chine sont un enjeu majeur pour l'Union Européenne. Pourtant, ce sujet est étrangement absent de la campagne des européennes. Comment l'expliquez-vous ?

Emmanuel Dubois de Prisque : Ce sujet n’est pas tout à fait absent de la campagne. Le thème est parfois abordé. Ce qui me semble plutôt remarquable, c’est la relative unanimité sur le sujet. Si l’on excepte la tête de liste de la France Insoumise Manon Aubry, qui dans le sillage de son patron Jean-Luc Mélenchon fait preuve d’une remarquable complaisance à l’égard du pouvoir chinois (en faisant l’éloge de la prétendue capacité de Pékin à réduire les inégalités), les têtes de liste sont plutôt d’accord pour proposer des politiques de fermeté à l’encontre de la Chine. Le déficit commercial, la concurrence déloyale, la nécessité de mettre en place des mesures protectionnistes et de développer le localisme sont des sujets souvent évoqués par les candidats. En creux, c’est tout de même la Chine qui est en cause et ses pratiques commerciales déloyales. Enfin, l’idée selon laquelle il faudrait que les pays européens s’unissent « face à la Chine » est un truisme absolu des élections européennes depuis déjà de longues années.

Sur quels dossiers (nouvelles routes de la soie, espionnage, investissements, expansionnisme militaire...) la Chine constitue-t-elle une menace pour l'UE? Comment cette dernière devrait-elle se positionner face à cela ?

L’UE a déclaré récemment que la Chine était « un rival systémique » de l’UE. Même si l’expression est un peu curieuse, on comprend qu’il s’agit de s’inquiéter du système international qui serait induit par un monde dominé par la Chine. La Chine n’est pas une véritable menace à court terme, mais sa montée en puissance industrielle, technologique, son irrédentisme, sa capacité à bousculer le système libéral mis en place après la seconde guerre mondiale sont profondément déstabilisatrices. Alors que de nombreux doutes assaillent les démocraties occidentales, l’apparente stabilité du système chinois, sa capacité à créer de la richesse sont susceptibles de devenir attractives. C’est sans doute le risque le plus important, même s’il reste aujourd’hui limité et relativement distant. Par ailleurs, la Chine est pour chaque État industriel un concurrent redoutable qui devrait inciter ceux qui disposent encore d’une industrie de se défendre, au niveau de l’UE comme (et peut-être surtout) au niveau national.

La "menace chinoise" ne devrait-elle pas permettre d'unir les pays membres de l'Union ? Comment expliquer qu'une position commune n'émerge pas ?

Les États membres ont des intérêts très divergents dans leurs rapports avec la Chine. Entre l’Allemagne dont le commerce bilatéral avec la Chine est très important et les pays qui ne possèdent que peu d’intérêts commerciaux ou industriels en Chine et qui en attendent avant tout des investissements dans leurs infrastructures, les divergences sont profondes. Si tous s’accordent à l’occasion pour pointer du doigt la Chine, cela ne signifie pas que les États-membres partagent des intérêts communs face à elle. En outre, prétendre qu’il faudrait un ennemi commun pour que les États membres puissent enfin s’unir est un peu curieux, alors même que l’idée fondamentale de la construction européenne était de dépasser les approches conflictuelles des relations internationales. L’idée selon laquelle il faudrait instrumentaliser une « menace » pour enfin être capable de vivre ensemble est une idée une peu veule, indigne de ce que fut l’Europe. Ce n’est pas « contre » que les Européens doivent s’unir, mais « pour », pour la défense de la civilisation et de la culture européenne, pour la reconnaissance de la valeur de notre héritage, de ce que nous devons à nos pères. A cette aune, l’UE et ses institutions sans foi ni chair importent peu, et la Chine est bien secondaire. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 25/05/2019 - 15:49
Ceci est d'autant plus vrai que :
dans les années 80' il y avait un fait qui avait été établi :
"le meilleur contrat qu'un chinois puisse établir avec un occidental c'est celui qui une fois signé permet d'uriner dessus"