En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Photo Béatrice Girodet
Bonnes feuilles
Etre le mâle de l’abeille, un quotidien pas toujours enviable
Publié le 25 mai 2019
Christophe Gatineau et Sylvie Corré publient "Eloge de l’abeille" aux éditions Flammarion. Faire l'éloge de l'abeille n'est pas faire celui de l'apiculture, mais des abeilles, ce monde féminin pluriel qui approche les 1.000 espèces en France. Ce monde fragile et magique s'effondre, cloué au sol par un environnement hostile. Extrait 1/2.
Christophe Gatineau est un auteur, un cultivateur et agronome spécialisé en permaculture et agroécologie, un photographe et réalisateur né dans une famille d'agriculteurs le 9 août 1961 à Rochefort-sur-mer. Il vit aujourd'hui en Limousin. Historien de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Corré a publié Éloge de l'Abeille : Quand les insectes ont le bourdon aux éditions Flammarion 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Gatineau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Gatineau est un auteur, un cultivateur et agronome spécialisé en permaculture et agroécologie, un photographe et réalisateur né dans une famille d'agriculteurs le 9 août 1961 à Rochefort-sur-mer. Il vit aujourd'hui en Limousin. Historien de...
Voir la bio
Sylvie Corré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Corré a publié Éloge de l'Abeille : Quand les insectes ont le bourdon aux éditions Flammarion 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Gatineau et Sylvie Corré publient "Eloge de l’abeille" aux éditions Flammarion. Faire l'éloge de l'abeille n'est pas faire celui de l'apiculture, mais des abeilles, ce monde féminin pluriel qui approche les 1.000 espèces en France. Ce monde fragile et magique s'effondre, cloué au sol par un environnement hostile. Extrait 1/2.

Chr. – Il est manifeste que les croyances ont pris le contrôle de nos cerveaux, au point de mettre en péril une bonne partie des espèces qui cohabitent sur la Terre. Même entre nous, nous avons fini par nous regarder en chiens de faïence. Comme des ennemis. Non, les «Dieux» ne nous ont pas amputés d'une aile, mais nos croyances nous ont mutilés de la cohésion et de la réconciliation; la réconciliation étant la dernière étape d'un conflit, celle qui y met fin sans juger qui avait tort ou raison. Et même si beaucoup d'animaux sociaux ont su la conserver, je n'irai pas jusqu'à soutenir que la réconciliation fait partie du processus de sortie d'un conflit chez les insectes sociaux. Ceci dit, de tous les conflits que j'ai pu observer chez les insectes, jamais je n'ai observé la moindre once de réconciliation. Au mieux, l'un des belligérants prenait ses ailes à son cou, au pire, il rendait son âme comme on rend son tablier.

Et chez les abeilles à miel, les esprits s'échauffent vite et on fait rarement dans la dentelle. Quand une butineuse, s'il vous plaît, arrêtons de la considérer bêtement comme une ouvrière, les mots butineuses ou récolteuses sont tellement plus beaux et plus justes. Ou alors, disons qu'une colonie fonctionne comme une SCOP, une Société Coopérative Ouvrière de Production. Que disais-je? Quand une récolteuse se trompe de ruche et se présente à l'entrée d'une autre, si elle a les poches vides, les gardiennes la considèrent comme une assaillante venue leur voler leurs provisions. Et le jugement est expéditif et sans appel, la piqûre de rappel étant létale chez les abeilles. En revanche, si elle se présente le jabot plein de nectar, les gardiennes la laissent rentrer pour se délester puis repartir. Que ferions-nous en pareil cas? Ferions-nous preuve d'autant d'humanité?

Idem pour les mâles quand ils se trompent de ruche. Incapables de butiner à cause de la longueur de leur langue, toutes les observations montrent qu'ils ne sont pas empêchés par les gardiennes. On observe, à travers ces deux exemples, qu'au-delà de la cohésion de la «coopérative d'ouvrières», il y a une forme de cohésion d'espèce. Autrement dit, et même si les colonies restent rivales, un essaim fort n'hésitant pas à attaquer un affaibli pour lui voler toutes ses provisions tout en massacrant celles qui s'opposeraient au pillage, elles cultivent un lien d'espèce comme un intérêt commun. Nous, le seul lien qui nous reste est financier, c'est la cohésion financière.

Mais cette cohésion des écosystèmes, autrement dit, cet équilibre précaire qui fait que chaque espèce trouve son gîte et son couvert (sa place) dans le milieu où elle vit, est mis en péril par la culture intensive de l'abeille. Et quelques ruches posées dans le coin de champ n'ont pas le même impact que 50, 100 ou 200 posées au même endroit. Parce que plus le nombre est important, plus l'écosystème et les autres espèces de pollinisateurs sont mis sous pression. Et pourtant, cette apiculture à orientation industrielle va de pair avec l'agro-industrie. Et ensemble, ces exploitations sont encouragées par les pouvoirs publics à s'agrandir toujours plus. Mais cette apiculture, si on peut encore l'appeler ainsi, est aussi la seule à pouvoir répondre aux besoins de ces monocultures industrielles de colza, de tournesol…

Quand l'apiculture répond aux besoins de l'industrie agricole, elle est effectivement loin des cycles naturels. C'est un problème de modèle, le modèle n'est pas bon, en cohésion avec le système financier mais pas avec celui de la nature. C'est le même problème que ceux qui soutiennent que le glyphosate et NPK ont toute leur place dans l'agroécologie. Par ailleurs, cette apiculture, radicale, n'est pas représentative du monde apicole, même si elle pèse lourd sur le plan économique. En effet, depuis une dizaine d'années, une autre est en train d'émerger avec ses ruches de biodiversité, une apiculture qui cultive l'abeille au naturel mais ne récolte pas ou très peu de miel.

Extrait du livre de Christophe Gatineau et Sylvie Corré, Eloge de l’abeille, publié aux éditions Flammarion

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
03.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
04.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
05.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
06.
Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit
07.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
01.
La fuite des cerveaux, une réalité?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
06.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires