En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
Impasse
Nathalie Loiseau/Jordan Bardella : deux visions du monde opposées. Deux visions, vraiment ?
Publié le 16 mai 2019
Mercredi soir, les deux têtes de liste LREM et RN se sont affrontés dans un débat qui a surtout révélé leur stratégie commune.
Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mercredi soir, les deux têtes de liste LREM et RN se sont affrontés dans un débat qui a surtout révélé leur stratégie commune.

Mme Loiseau tête de liste LREM et M. Bardella, son homologue (RN ex FN), sont des personnalités nouvelles sur la scène politico-médiatique. Elles appartiennent ainsi au « nouveau monde » supposé issu du séisme électoral de 2017 et du renouvellement de la classe politique. Leur débat du 15 mai sur BFMTV allait-il renouveler l’exercice du genre ?

Visiblement leurs deux visions étaient inconciliables et l’échange devait bien vite tourner au pugilat et à la bataille d’invectives. Un jeune fauve lepéniste affrontait une institutrice goguenarde mais quelque peu débordée par sa fougue. Et les injures volaient encore plus que de coutume : mensonges, fakes news,  désinformation, méprisant, arrogant, agressif… Les deux acteurs en désaccord sur tout, y compris les faits, ne semblaient pas parler du même monde et s’ébattaient dans deux réalités différentes.

Faut-il parler de vision, de l’un comme de l’autre ? De fait, tous deux donnaient le sentiment de réciter les leçons de leur camp et de marteler des éléments de langage appris par cœur : libre échange contre protectionnisme, politique agricole commune contre renationalisation de l’agriculture, Frontex contre frontières nationales… Deux monologues parallèles sur les thèmes les plus convenus, ponctués d’insultes et d’attaques personnelles.

Pourtant, une étrange complicité, par-delà les apparences conflictuelles, les unissait. Ayant refusé, l’avant-veille, un débat public et télévisé avec M. Bellamy, la tête de liste LR, Mme Loiseau consacrait  en revanche M. Bardella et le RN dans le statut d’opposant unique et attitré au pouvoir LREM. Elle ne faisait ainsi qu’appliquer le dogme d’une présidence Macron vouée à la bataille du bien progressiste contre le mal populiste. Etrange paradoxe : la liste qui se revendique comme le chantre de la lutte contre « l’extrémisme » en devient le plus authentique allié objectif.

Cette stratégie électorale repose sur la certitude que dans un duel entre le bien progressiste et le mal populiste, le premier sortira toujours vainqueur, notamment en 2022. Pourtant, dans cette confrontation en tête à tête entre deux intégrismes, le mondialisme ou européisme arrogant et le repli « localiste » moyenâgeux, faute de toute autre alternative, faute d’une troisième voie, rien ne permet de penser qu’à la faveur de l’exaspération populaire, le second ne finira pas par l’emporter. Le débat de ce soir, faute d’avoir le moindre intérêt sur le fond, montrait en tout cas qu’en termes d’agressivité et de mépris, les deux camps se trouvent à armes égales. Quoi qu’il arrive, un tel spectacle n’aura sûrement pas pour effet d’inciter les 60% d’abstentionnistes attendus à se rendre aux urnes.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Loupdessteppes
- 17/05/2019 - 01:34
L'argot : le langage ésotérique des oiseaux !
Ou l'alchimiste des gogos et des bobos....Nicolas Flamel est de retour, furieux des bucher de Notre-Dame !
cloette
- 16/05/2019 - 17:44
@Benvoyons
Trouver des tas de choses nouvelles pour redonner des emplois et créer de la richesse, etc, c'est bien, mais pourquoi, ce ne serait pas Marine Le Pen qui serait capable de faire cela ? et que LR ou que Macron ou que la gauche PS ?
quesako
- 16/05/2019 - 13:35
Je comprends pourquoi elle a refusé de débattre avec Bellamy !
J'ai écouté d'une oreille une vingtaine de minutes. J. Bardella, jeune, impliqué, sans peur, a été bon. N. Loiseau donnait l'intention de parler à un jeune incapable de comprendre des propos intelligents!
A vrai dire c'était un débat facile pour tous les deux car ils n'ont pas d'électeurs interchangeables. En revanche face un philosophe Bellamy, il aurait fallu qu'elle oublie les banalités et montrer si l'ex directrice avait le niveau pour participer à un tel débat !