En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 1 heure 10 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 2 heures 52 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 5 heures 50 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 6 heures 52 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 8 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 10 heures 35 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 11 heures 36 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 12 heures 34 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 13 heures 13 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 2 heures 9 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 4 heures 11 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 6 heures 22 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 7 heures 27 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 9 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 10 heures 21 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 13 heures 1 sec
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 13 heures 26 min
© WALTER DIAZ / AFP
© WALTER DIAZ / AFP
Alerte à la biodiversité

La sixième extinction de masse en cours est-elle plus évitable que les précédentes ?

Publié le 07 mai 2019
Selon un rapport publié par la Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), près d'un million d'espèces animale et végétale seraient sur le point de disparaître, soit une espèce sur huit.
Professeur du Muséum national d'Histoire naturelle, biologiste, spécialisé en Biologie de la Conservation, dans la conception, l'animation et la valorisation d'observatoire de la biodiversité (projet Vigie Nature), les thèmes de recherche...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Romain Julliard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Professeur du Muséum national d'Histoire naturelle, biologiste, spécialisé en Biologie de la Conservation, dans la conception, l'animation et la valorisation d'observatoire de la biodiversité (projet Vigie Nature), les thèmes de recherche...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un rapport publié par la Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), près d'un million d'espèces animale et végétale seraient sur le point de disparaître, soit une espèce sur huit.

Atlantico : Alors que la planète a été d'ores et déjà témoin de plusieurs extinctions de masse, en quoi pourrait-on penser que la situation qui s'annonce pourrait être plus "évitable" que les précédentes ? 

Romain Julliard : Ces extinctions massives ont une origine qui ne fait aucun doute : notre exploitation non durable de la nature, avec trois mécanismes principaux, (1) la destruction des habitats par l’agriculture, l’urbanisation et l’exploitation forestière, (2) la surexploitation directe (en particulier, poissons en mer ; grande faune en Afrique) et (3) les pollutions diverses, à quoi vient s’ajouter comme phénomène amplificateur, le réchauffement climatique et les introductions d’espèces notamment dans les écosystèmes insulaires (lacs, îles). Cela conduit à ces pertes irréversibles et dramatiques que sont les extinctions mais aussi à une baisse massive de nombreuses populations et des dysfonctionnements en chaîne dans les écosystèmes qui vont avec.  

Comment mesurer la part du phénomène sur laquelle nous n'aurions que peu de prise ? 

 Il y a une part du phénomène sur laquelle nous avons peu de prise et qui est difficile à mesurer, ce sont les conséquences pour notre qualité de vie et pour l’état des ressources dont nous dépendons. Chacun peut déjà constater combien il est triste de se promener dans les plaines agricoles silencieuses,  où manquent papillons et fleurs des champs, mais personne ne sait mesurer cette tristesse. Les stocks de poissons pêchés sont pour beaucoup menacés et les quantités pêchées mondialement ne se maintiennent que parce que la technique permet d’aller plus loin et plus profond pour attraper l’ultime poisson. Manifestement, ce futur n’est pas assez tangible pour agir. 

Quelles seraient les actions "réalistes" que nous pourrions mettre en oeuvre et qui pourraient avoir un véritable impact sur cette menace ?

Aucun levier « réaliste » ne semble susceptible d’être efficace. Il nous faut être utopique et changer de paradigme. Au cours de l’histoire des sociétés occidentales, la biodiversité a d’abord été pensée comme une ressource infinie (la « manne divine »), puis comme un capital fini à exploiter au maximum comme d’autres ressources naturelles du même type (les énergies fossiles par exemple) ; pourtant, et nos sociétés n’en ont pas encore saisi l’importance, la biodiversité a ceci de particulier qu’elle est dynamique et renouvelable. Il nous faut trouver une nouvelle forme de contrat social qui incorpore notre dépendance au maintien de la capacité de la nature à se renouveler. C’est une condition pour enrayer la crise de la biodiversité et celle intimement associée de la crise systémique de nos sociétés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 08/05/2019 - 01:13
Les gorilles remplaceront les hommes
Et aussi les éléphants, n'est-ce pas Ganesha ? Alors de quoi se plaint-on ? Des millions, lit-on. Des millions de quoi ? Faudrait savoir où s'arrête la différenciation. Quand je lis, sans bien comprendre, qu'on distingue tel insecte à pois verts de tel autre à pois jaunes, ou autre caractéristique externe, et idem pour les poissons (et j'vous dis pas la variabilité), j'aimerais bien savoir ce que l'on compte vraiment ! Et NS parle de crapaud doré ! Que les grues risqueraient de chasser ! Finalement l'espèce en danger... c'est l'homme lui-même, car, si on ne met pas suffisamment de grues dans le paysage, il est obligé de restreindre son développement, ou mieux il préférera disparaître plutôt que le crapaud... mais au fait à combien de carats, celui-là ?
pierre marie
- 07/05/2019 - 16:15
De quel carton à chapeau sort cette sixième extinction ?
Les vrais écologues sont dubitatifs devant de telles annonces. à grand spectacle. Résultat d'amalgames, de raccourcis et d’approximations.
Bien entendu "c'est à cause de l'agriculture et du réchauffement climatique"
Tartine à la crème lassante.
La faune et la flore sont des choses trop importantes pour laisser les médias (y compris le Figaro) et les ONG s'en charger. Laissons faire les écologues, les scientifiques, pas les experts autoproclamés. Leurs propos sont plus nuancés. Ils sont sur le terrain.
Benvoyons
- 07/05/2019 - 12:26
L'Humain d'aujourd'hui a été possible car d'autres espèces
même beaucoup d'autres ont disparu. Sans ça les humains n'existeraient pas. C'est un fait qu'aucun scientifique ne peut réfuter.
Les Scientifiques travaillant sur les Atolls du Pacifique ayant servi aux essais Nucléaires disent que les anciennes vies reviennent mais avec moins de domination sur les sites & d'autres arrivent aussi. Donc une plus grande diversité se fait jour. La Forêt Française qui avait été au plus bas dans les années 1800 début 1900 progresse fortement depuis plusieurs décennies.
https://www.planetoscope.com/forets/1198-nombre-d-arbres-plantes-en-france.html
Au Brésil & en Afrique nous sommes dans le même phénomène & nous avons une reforestation forte mais qui ne couvre pas encore le déficit comme cela a été en France avant aujourd'hui.
https://www.planetoscope.com/forets/1817-plantation-d-arbres-dans-le-monde.html