En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 2 heures 38 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 4 heures 4 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 5 heures 4 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 6 heures 29 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 8 heures 48 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 12 heures 29 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 15 heures 1 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 16 heures 54 sec
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 3 heures 31 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 4 heures 31 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 5 heures 47 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 7 heures 8 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 9 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 12 heures 21 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 12 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 16 heures 34 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Avec ou après... Macron ?

Comment le pôle de centre-droit du gouvernement prépare son avenir

Publié le 29 avril 2019
Un petit groupe du centre-droit, déçu par les résultats des Primaires de la droite en 2017, influence très efficacement le quinquennat d'Emmanuel Macron.
Ludovic Vigogne est journaliste politique au quotidien L'Opinion. Il a publié en 2019 Tout restera en famille, Fayard, livre qui décrit l'influence d'un groupe de centre-droit sur le quinquennat d'Emmanuel Macron. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovic Vigogne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovic Vigogne est journaliste politique au quotidien L'Opinion. Il a publié en 2019 Tout restera en famille, Fayard, livre qui décrit l'influence d'un groupe de centre-droit sur le quinquennat d'Emmanuel Macron. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un petit groupe du centre-droit, déçu par les résultats des Primaires de la droite en 2017, influence très efficacement le quinquennat d'Emmanuel Macron.

Atlantico : Dans votre livre vous décrivez cette partie de la droite qui a rallié Emmanuel macron, tout d'abord autour du Premier Ministre mais dans laquelle Gérald Darmanin joue un rôle décisif. Intégré dans la galaxie macroniste, à quel point ce pôle de centre-droit peut-il chercher à trouver une certaine autonomie ?

Ludovic Vigogne : C'est un petit groupe qui, lors du quinquennat précédent, a manœuvré ensemble dans la perspective de la primaire. Même s'ils avaient des champions différents, ils avaient pour but de se retrouver au lendemain de la désignation du vainqueur pour se faire "la courte-échelle" et se répartir les postes. L'histoire a été écrite différemment, c'est Emmanuel Macron qui a été élu. Ce groupe essaye de peser, il l'a montré ces dernières semaines avant les conclusions du Grand débat et il a obtenu sur certains points gain de cause. Ce courant a un avantage, c'est qu'intrinsèquement Emmanuel Macron est plutôt de droite et il va naturellement de lui-même sur des terrains et des sujets plutôt de droite. On l'a remarqué lors de sa dernière conférence de presse : il a mis en avant la famille ou la politique migratoire.

Vous brossez le portrait des relations particulières qu'entretiennent par exemple Gérald Darmanin et Nicolas Sarkozy ou Xavier Bertrand. Peut-on voir une patte sarkozyste gagner du terrain au sein de la macronie aujourd'hui ?

Oui, on peut voir une influence de Nicolas Sarkozy dans ce nouveau quinquennat. Il existe une relation assez complice entre le chef de l'État et Nicolas Sarkozy qu'il consulte régulièrement. Lors de la crise des Gilets jaunes, il est vrai que Nicolas Sarkozy peut avoir une expertise plus approfondie qu'Emmanuel Macron puisque les Gilets jaunes c'est un peu la France qui se lève tôt, frange de la population qu'il visait en 2007.

Au sein du gouvernement, il y a un ministre proche de Nicolas Sarkozy, c'est Gérald Darmanin mais on peut aussi penser à Sébastien Lecornu. C'est donc l'occasion pour eux de pousser certaines idées qu'a pu défendre par le passé Nicolas Sarkozy comme la défiscalisation des heures supplémentaires.

A lire : le livre de Ludovic Vigogne, Tout Restera en famille, aux éditions Fayard.

Ce groupe semble avoir raflé un certain nombre de postes importants. Quelle relations ces personnalités entretiennent-elles dans la façon de percevoir leur avenir dans la macronie ? A quel point les ponts existent-ils encore avec certaines personnalités de LR comme Xavier Bertrand ?

Cette tendance de droite au sein de la majorité a un avantage sur les autres, elle sait faire de la politique dans une famille où ce n'est pas la qualité première. Pour simplifier le tableau, on peut dire qu'il y a d'un côté de nombreuses personnes issues de la société civile et il y a des ministres de droite de l'autre. Lorsqu'il faut faire entendre sa voix ou peser, ils sont davantage organisés. C'est un atout particulier et cela explique le poids qu'ils ont.

Ils ont un autre avantage, le premier ministre est issu de cette famille-là. Parfois Edouard Philippe laisse Gérald Darmanin monter au créneau quand il ne peut pas le faire, en bonne intelligence entre eux. Gérald Darmanin et Edouard Philippe ont rappelé les conséquences que pourrait avoir un retrait de cette frange dans le gouvernement face à certains députés de gauche qui la remettaient en cause.

On observe qu'il y a quelque chose de non-naturel, qui n'a pas encore pris. Cela s'est révélé lors de la succession de Gérard Collomb qui a été l'occasion d'un vrai affrontement entre macronie et sensibilité de droite. Mais actuellement le candidat pour 2022 reste Emmanuel Macron et c'est ce qui maintient cet équilibre. S'il n'était pas en mesure de se représenter, les liens privilégiés que peut avoir par exemple Xavier Bertrand avec certains représentants de cette tendance comme Gérald Darmanin pourraient revenir en première ligne.

Dans son allocution jeudi, le Président a beaucoup insisté sur le rôle du gouvernement de l'application des mesures annoncées. Qui parmi les ministres "de droite" peut voir sa place mise en avant dans l'optique de ce nouvel "acte" du quinquennat ?

Par définition ça sera le Premier ministre. D'abord parce qu'il a été mis en avant par le Chef de l'Etat lors de la conférence de presse. Ensuite parce qu'il sort renforcé de cette séquence, il y a plusieurs mois on imaginait que son départ de Matignon était possible, aujourd'hui la question ne se pose plus. Ensuite sur la ligne, il est plutôt en accord avec le chef de l'Etat alors que la tendance gauche de la majorité est plutôt désavouée par ce qu'a dit le président. De plus il bénéficie en la personne de Darmanin d'un relais efficace pour plaider ce qu'il défend.  

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Frangipanier123Tours
- 30/04/2019 - 11:09
Macrouille clone de Nabot-Léon ? Vaste fumisterie ...
Etape 1: quand on lit l'article de ce faux-cul de première appelé Vigogne qui a toujours joué le rôle du mondialiste ultra-libéral au service des puissances d'argent, on se dit: "Oui ! Pas mal joué ... Les p'tits salopards qui ont pris la pâtée lors de la primaire de droite de novembre 2016 = Jupette et Sarkouille sont en train de se refaire la cerise avec l'appui de Macron L'Esseulé; virés par la majorité de droite avec un grand coup de pied dans le derrière il y a 30 mois, ils cherchent à rentrer par la fenêtre"
et puis
Etape 2: on lit les commentaires lucides (et et pour certains énervés - à juste titre) des lecteurs de droite d'ATLANTICO et on se dit que "Fripounet et Marisette", "Rocco et ses Frères" bref, Macron et la clique de pseudo-droite qui est venue avec lui à Matignon et à Bercy pour un plat de lentilles a été démasquée et que personne à droite n'est dupe et que le 26 mai ces salopards de centre-gauche (culturellement) qui veulent se faire passer pour des gens de droite vont en prendre plein la gueule ... et ce sera tout à fait moral: LE CRIME NE PAIE PAS
Bobby Watson
- 29/04/2019 - 22:03
Ludovic Vigogne au service de Macron
Monsieur Vigogne... fait du Petaux. Un article destiné à freiner la progression de Bellamy et à sauver la pauvre Loiseau empêtrée dans ses mensonges. Du même acabit que la tentative grossière du magazine de M Pineau ( Le Point) de mettre Blanquer sur le devant de la scène. La Macronie aux abois envoie dans les médias ses petits soldats pour récupérer un électorat de droite qui ouvre enfin les yeux sur l'imposture de Macron.
raslacoiffe
- 29/04/2019 - 18:16
Rectificatif
Oups lire un maroquin bien sûr. toutes mes excuses.