En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

06.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

07.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

05.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 18 min 17 sec
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 1 heure 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 5 heures 2 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 6 heures 15 sec
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 6 heures 39 min
décryptage > Science
Quête des origines

Pourquoi les résultats des tests génétiques faits à distance doivent être traités avec la plus grande prudence

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Social
Non-violence

"Résistance civile non-violente" et destruction de la démocratie

il y a 7 heures 25 min
décryptage > International
Revendications

Du Chili au Liban en passant par l’Espagne, une révolte mondiale monte contre les abus de la fiscalité

il y a 8 heures 28 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 54 min 1 sec
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 3 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 4 heures 33 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 6 heures 52 min
décryptage > Politique
Dilemme cornélien

To Be (un réformateur) or not to Be, That’s the Question pour Emmanuel Macron

il y a 7 heures 16 min
décryptage > France
Chiffres

La France, élève modèle sur le front du (non) creusement des inégalités économiques

il y a 7 heures 49 min
décryptage > International
Atlantico-Business

Justin Trudeau garde le pouvoir mais pour quoi faire ?

il y a 8 heures 44 min
© Capture
© Capture
Privatisation

Et s’il fallait supprimer le service public audiovisuel en même temps que la redevance télé (mais pas les financements de programme d’intérêt général) ?

Publié le 30 mars 2019
Gérard Darmanin a annoncé vendredi 29 mars vouloir supprimer la redevance audiovisuelle, souligant qu’« on regarde la télévision, et singulièrement la télévision publique, par autre moyen qu’un écran de télévision ».
Francis Balle est professeur de science politique à l’université Paris-II Panthéon-Assas. Ancien membre du CSA, il dirige l’IREC (Institut de recherche et d’études sur la communication). Il est également professeur invité, depuis 1981, à l’université de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Balle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Balle est professeur de science politique à l’université Paris-II Panthéon-Assas. Ancien membre du CSA, il dirige l’IREC (Institut de recherche et d’études sur la communication). Il est également professeur invité, depuis 1981, à l’université de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Darmanin a annoncé vendredi 29 mars vouloir supprimer la redevance audiovisuelle, souligant qu’« on regarde la télévision, et singulièrement la télévision publique, par autre moyen qu’un écran de télévision ».

Atlantico : Plutôt que de supprimer la redevance audiovisuelle ne faudrait-il pas supprimer le système audiovisuel public et utiliser l'argent public pour financer des programmes ? 

Francis Balle : Le statut juridique de la redevance a toujours été un serpent de mer d'autant plus qu'aujourd'hui elle se combine avec la taxe d'habitation. 

Nous avons donc affaire à deux difficultés. Premièrement, avec la suppression progressive de la taxe d'habitation, la perception de la redevance audiovisuelle pose un problème technique. Ensuite, un second problème avait été soulevé par Françoise Nyssen -ministre de la Culture qui a précédé Franck Riester- : le fait que la télévision soit de moins en moins regardée sur un poste de télévision mais davantage sur nos tablettes, smartphones... La détention d'un téléviseur n'est donc plus le critère décisif pour la collecte de la redevance devenue contribution à l'audiovisuel public.  

Un système dans lequel on utiliserait l'argent public non plus pour financer des chaînes de télévisions publiques mais plutôt des programmes pourrait être intéressant. Toutefois une difficulté majeur resterait, à savoir la disparition petit à petit de la notion de chaînes pour la bonne et simple raison que les programmes qui sont vus différés -le streaming, le replay- ne cessent de se développer. Ceci dissocie donc les programmes des chaînes desquelles ils émanent et par conséquent la notion de chaîne et sa grille horaires -dont les téléspectateurs sont prisonniers- s'estompe. Nous allons donc de plus en plus devoir nous interroger sur la possibilité de réserver l'argent public à des programmes qui répondent véritablement à des missions de service public. C'est-à-dire que nous allons devoir définir exactement le périmètre et le contenu de programmes qui répondent à une logique qui n'est pas celle du marché, à une logique où les annonceurs ne sont pas les commanditaires. 

La question que vous posez, c'est-à-dire d'allouer l'argent public à des seuls programmes qui répondraient aux intérêts bien compris du public -donc également à des programmes qui seraient diffusés par des chaînes privées- se pose bien évidemment aujourd'hui face au défis que représente le numérique.

 

Un tel système avec des programmes financés par l'argent public ne serait-il pas plus rentable ? En revanche cela n'impliquerait-il pas des obligeances de contenus (au niveau éducatif par exemple) ? 

Cela pose une difficulté, évidemment il faut définir ce que l'on entend pas mission de service public. Les missions de service public concernant les contenus sont extrêmement difficiles à circonscrire car il n'y a pas que les programmes d'informations, ni les programmes destinés aux enfants mais aussi une certaine manière de présenter l'information, une certaine manière de présenter les programmes pour les enfants et il y aussi des programmes de divertissement qui peuvent répondre à une certaine obligation de service public. En ce sens, il s'agirait davantage d’œuvres de catalogue, c'est-à-dire des programmes qui seraient à même d'être diffusés plusieurs fois. 

Mais comment définir ce qui serait vraiment de service public ? C'est une question bien complexe à trancher, puisque tout dépend du traitement des programmes. Un programme peut sembler être de service public mais être traité d'une telle façon qu'il ne devrait pas avoir sa place dans une logique du service public. 

 

Enfin, le ministre de la Culture Franck Riester a proposé de baser davantage la télévision française sur le modèle de la BBC, c'est-à-dire de fusionner plusieurs chaînes et types de contenus, quels seraient les avantages d'un modèle ? Est-ce réalisable en France ? 

L'idée de construire une BBC à la française n'est pas nouvelle et est incontestablement heureuse puisqu'elle répond à la mise-en-commun de certains moyens qui sont ceux du secteur public afin de proposer des programmes qui correspondent mieux aux exigences et aux attentes du public. Cette idée est donc pertinente encore faut-il que l'argent qui serait nécessaire à la construction d'un tel projet ne soit pas détourné de ce que devrait être l'objectif du CSA et des missions de service public que peuvent remplir la télévision, c'est-à-dire de répondre aux défis auxquelles elle fait face avec l'explosion du numérique. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

06.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

07.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

05.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
DANIEL74000
- 01/04/2019 - 08:12
Gaspillage public
C'est l'Etat qui tue la France comme le statut a tué le service public. A quoi servent les 10 chaines publiques et leurs intermittents dont le pire : le ministère de la culture ! Qui sait que notre redevance sert les fastes du C.E. de ;'audiovisuel ?