En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

07.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 1 heure 31 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 2 heures 53 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 4 heures 21 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 7 heures 19 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 8 heures 3 min
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen est d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 23 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 2 heures 23 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 5 heures 26 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 7 heures 47 min
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 22 heures 39 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 23 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 1 jour 3 heures
© DIPTENDU DUTTA / AFP
© DIPTENDU DUTTA / AFP
Solitude

Les ados n’ont jamais eu autant de contacts en ligne et jamais aussi peu d’amis dans la “vraie” vie

Publié le 29 mars 2019
Mais l'un n'est pas forcément lié à l'autre !
Stéphane Clerget est médecin pédopsychiatre. Il partage son activité entre les consultations et la recherche clinique. Ses champs d’étude concernent notamment l’adolescence, les troubles émotionnels et les questions d’identité. Il a mis en place à l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Clerget
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Clerget est médecin pédopsychiatre. Il partage son activité entre les consultations et la recherche clinique. Ses champs d’étude concernent notamment l’adolescence, les troubles émotionnels et les questions d’identité. Il a mis en place à l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais l'un n'est pas forcément lié à l'autre !

Atlantico : Comment l'usage des médias sociaux coupent-ils les adolescents de la nouvelle génération de leurs amis ? 

Stéphane Clerget : Cet usage ne coupe pas les ados de leurs amis puisque c’est avec leurs amis qu’ils et elles communiquent essentiellement via les réseaux sociaux, aujourd’hui surtout snatchap et instagram. Et que ceux qui dans les années 70 ne communiquaient avec personne ( les ados souffrant de phobie sociale par exemple ) communiquent verbalement aujourd’hui davantage, notamment via les jeux vidéos avec des ados dans le cadre de relations à distance, considérées abusivement comme virtuels. Je dis abusivement car on a lors des trois siècles passés, avant l’ère d’internet, des exemples de relations amicales essentiellement épistolaires. En revanche il est vrai que les ados qui communiquent entre eux par l’intermédiaire d’écrans passent non pas moins de temps ensemble qu’autrefois, mais ont beaucoup moins d’échanges physiques, de contacts charnels, d’activités communes « concrètes » comme se promener ensemble, faire du sport ensemble, manger ensemble et aussi « glander » ensemble. Or l’amitié, qui participe de la construction de soi, s’est jusqu’à présent nourrie de ces activités ou simplement présences physique communes dans la rue, dans un appartement ou dans la nature. Si aujourd’hui entre amis on échange à foison sur ses goûts et ses ressentis émotionnels on partage beaucoup moins d’aventures qui engagent le corps. L’amitié entre ados n’a pas disparu, mais elle tend à se dématérialiser.

Cette étude complète les conclusions d'expériences réalisées uniquement sur des adolescents de la génération Z, et qui montrent généralement que plus ils sont connectés, plus ils voient leurs ses amis.  Comment expliquer cette contradiction apparente entre les deux conclusions ?

Deux ados dans le même espace vital ne vont pas obligatoirement communiquer ni plus encore devenir amis. Ils peuvent aussi se sentir mal ensemble voire s’agresser mutuellement. N’oublions pas que dans les années soixante dix les jeunes étaient certes plus souvent dehors ensemble, mais se contentaient de tenir les murs de leurs cités ou de fumer ensemble sans forcement beaucoup échanger. Aujourd’hui certains en classe n’y ont guère d’amis et attendent de rentrer chez eux pour échanger avec leur partenaire de jeux ou un(e) ami(e) à l’autre bout de l’Europe rencontré en vacances. La connexion permet d’échanger avec des pairs sans la crainte du jugement sur leur physique ou toutes les inquiétudes liés à ce corps nouveau que l’on ne maitrise pas et qui par les inquiétudes qu’ils suscitent peut être un obstacle au bien être nécessaire pour un engagement relationnel aisé. Ainsi les réseaux permettent de se livrer émotionnellement, d’afficher son être émotionnel délivré des appréhensions et des questionnements sur son paraître. Rassuré, reconnu, en confiance, engagé on peut alors se rencontrer physiquement avec un attachement préalable véritable.

Depuis 2011, cette étude observe également une croissance importante du sentiment de solitude chez les adolescents : ceux qui font valoir que les réseaux sociaux se substituent parfaitement à l'interaction sociale se tromperaient donc. Pourquoi ? Quelles sont, selon vous, les conséquences psychologiques, sociales et politiques les plus visibles de ce phénomène ?

Le sentiment de solitude à l’adolescence n’a pas attendu les réseaux sociaux pour être profus. Les difficultés de communication, la méconnaissance de soi même, l’émancipation vis a vis de la famille sont des facteurs qui favorisent ce sentiment à ces âges de mutation. Si ce sentiment a grandi ces cinquante dernières années le doit on aux réseaux sociaux ? C’est possible car il est vrai que physiquement l’ado est plus souvent seul derrière son écran et moins souvent dehors. Il est étonnant de constater que dans les années soixante dix les parents s’inquiétait que leur ado soit dehors et qu’aujourd’hui ils s’inquiètent qu’ils ne sortent pas assez (en fait il fugue dans ses réseaux). Mais d’autres facteurs peuvent expliquer ce sentiment de solitude moderne. Le mode de vie urbain croissant qui favorise ce vécu de viduité chez tout à chacun (il n’y a jamais eu un tel pourcentage de personnes vivant seules à Paris qu’aujourd’hui et le sentiment de solitude croit surtout chez les 30-40 ans et les personnes très âgées), la réduction des familles et leur éclatement qui diminuent les liens familiaux, la diminution des prises en charge collective des ados encore très vivace dans les années soixante (internat, scoutisme) et l’autonomie nouvelle donnée aux ados qui sont finalement plus livrés à eux même qu’autrefois. Moins occupés, moins pris dans des relations imposées par le corps social, les ados d’aujourd’hui peuvent davantage ressentir leur solitude. Mais sont ils pour autant plus malheureux qu’autrefois ? Le taux de suicide des ados aujourd’hui n’est pas plus important que dans les années 70 et c’est sans compter qu’il y a 50 ans beaucoup de suicides n’étaient pas déclarés et que beaucoup d’accidents étaient des suicides déguisés. Le sentiment de solitude de part son caractère pénible doit cependant être pris en considération et on doit aider l’ado à prendre appui dessus pour sortir de sa chambre refuge ou de son écran protecteur pour aller au contact physique des autres, pour s’engager à bras le corps dans des relations sociales qui seront sources de nouveaux plaisirs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

07.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires